ARTISTE:

ANOSMIAC

(FRANCE)
TITRE:

MINOR/SENSE

(2016)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

POP

/ ROCK ALTERNATIF
TAGS:
Electro
"Ce premier EP d'Anosmiac est une source sensorielle dans laquelle l'auditeur puisera diverses mélodies pour forger sa propre perception d'une musique riche et nuancée."
CALGEPO (20.03.2017)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Anosmiac est le nom du groupe dont l'origine est tirée de l'anosmie qui signifie l'altération partielle ou totale de l'odorat, sens mineur si tant est qu'il y ait un classement dans l'ordre du spectre sensoriel. Sens le moins développé chez les humains par rapport à d'autres mammifères pour lequel il est synonyme parfois de survie, il n'en est pas moins un élément permettant de se forger des sentiments via l'interprétation consciente et inconsciente des odeurs qui circulent dans l'air.

C'est ainsi que le titre de l'EP "Minor/Sense" trouve sa source. Mais autant l'odorat peut être mineur chez les humains, autant la musique qui habille ces cinq titres est loin de l'être. Ce mini album fera appel aux autres sens de l'auditeur comme la vue via cet artwork artistique au premier plan duquel figure ce tableau d'une mêlée au cadrage délicat ; le goût pour les expérimentations et les titres qui demandent un effort pour révéler leurs richesses et bien entendu l'ouïe.

Les compositions sont éloignées d'un style easy listening et il faudra que le lecteur fasse preuve d'ouverture d'esprit et de curiosité - qu'il soit rassuré, le jeu en vaut la chandelle. Ces titres d'apparence froide et détachée recèlent de petites touches chaleureuses apportées notamment par les percussions constituant le cœur de 'The City', par des cuivres (et son très beau solo de sax) qui accompagnent la voix grave et chaude de Petosaure, offrant à 'Cables' son univers si singulier, à la fois sombre et poétique d'où il se dégage une mélancolie et une nostalgie presque enfantine, ou bien le rythme presque dansant de 'Maths Of The Wrath'. Une première écoute sera éprouvante, presque étouffante à l'image du 'Five Seconds Fall' mais au final, l'album se dévoile et apporte un sentiment d'une belle profondeur.

Accouché dans la douleur, "Minor/Sense" est un EP plutôt réussi, pas facile d'accès et assez exigeant, qui au fil du temps s'inscrit dans la tête pour devenir quasi addictif. Il faut saluer ici le travail remarquable effectué sur les synthétiseurs qui revêtent des aspects vintage ('The City'), ou des atmosphères presque lounge introduisant le dramatique et très beau 'The Air You Breathe' pour adopter ensuite une ambiance moderne ('Maths Of The Wrath').  Si l'âme s'illustre par les claviers, le cœur de l'album est constitué par la très belle et nuancée rythmique et notamment la batterie. Quelques défauts cependant viennent ternir ce constat, notamment au niveau de la voix mixée assez en retrait, où il faut parfois tendre l'oreille pour comprendre les paroles, surtout dans le featuring avec Petosaure, ou bien lorsqu'elle apparaît un peu trop trafiquée par des effets qui enlèvent l'humanité qu'elle apporte grâce à son timbre plutôt agréable.

Anosmiac compose une musique vivante, moderne, sophistiquée et addictive constituant une source sensorielle dans laquelle le lecteur qui aura le culot de s'approcher pourra puiser diverses mélodies faisant appel à l'imaginaire et aux sentiments pour se faire sa propre interprétation. Il s'agit là d'un bel essai, d'une belle fondation sur laquelle bâtir de prochains projets plus étoffés.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/anosmiac/about/



GROUPES PROCHES:
PETOSAURE


LISTE DES PISTES:
01. The City
02. The Air You Breathe
03. Cables (feat. Petosaure)
04. Maths Of The Wrath
05. Five Seconds Fall

FORMATION:
Anosmiac: Chant / Claviers
Petosaure: Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
ANOSMIAC (14 MARS 2017)
Music Waves a rencontré Anosmiac qui nous délivre avec son premier EP "Minor/ Sense" riche d'une musique vivante, moderne, sophistiquée et addictive...
 
AUTRES CHRONIQUES
HONEYMOON SUITE: Hands Up (2017)
A.O.R. - Avec cet EP, les Canadiens montrent qu'ils sont toujours en vie et qu'il serait dommage de se passer de leur fraîcheur et de leur enthousiasme.
ELTON JOHN: Honky Chateau (1972)
ROCK - Plus rock’n’roll que ses prédécesseurs, "Honky Chateau" ne peut que séduire par son dynamisme et une qualité d’écriture à son meilleur niveau.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021