GROUPE/AUTEUR:

STONE SOUR

(ETATS UNIS)

TITRE:
HYDROGRAD (2017)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
ROCK INDÉ

""Hydrograd" transpire le plaisir de jouer, Stone Sour trouvant (presque) toujours le juste équilibre entre diversité et cohérence. Un disque sincère !"
AXEL_D - 02.08.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le conceptuel "House Of Gold And Bones" avait donné un nouvel élan à la carrière de Stone Sour, relevant le niveau après un "Audio Secrecy" assez moyen, ne rééditant pas le succès de "Come What(ever) May", ce dernier ayant maintenant une bonne dizaine d'années au compteur. Corey Taylor et ses comparses ont décidé de prendre le contre-courant de leur dernière sortie, ce nouvel album étant avant tout guidé par le fun et l'envie d'assembler un maximum de bonnes chansons, sans forcément créer de lien entre elles.

Malgré ce paramètre, les Américains ont réussi à éviter le piège d'un disque trop décousu, sans queue ni tête, "Hydrograd" se révélant intelligemment pensé. La grandiloquente 'Ysif' introduit à merveille le virulent 'Taipei Person/Allah Tea', qui s'il ne révolutionne pas le son de Stone Sour n'en reste pas moins une entrée en matière redoutable. Plusieurs moments de bravoure parsèment cet opus, avec en tête le morceau-titre et son refrain aérien qui vous fera monter haut, très haut... 'Fabuless' et son message simple ("It's only rock n' roll but I like it"), 'Knievel Has Landed', 'Song #3' ou encore 'Mercy' sont quant à eux autant de tubes imparables qui devraient squatter votre cerveau un long moment.

Trop gourmand, Stone Sour l'est assurément. En proposant quinze morceaux, la formation n'évite pas le remplissage (franchement inutile). Ainsi, 'Thank God It's Over', 'Friday Knights' ou 'Somebody Stole My Eyes' nous amènent à penser que le disque aurait eu encore plus d'impact s'il avait été amputé d'une dizaine de minutes.

Quelques petites douceurs telles la touchante 'St. Marie' apportent des respirations bienvenues, mais la bande a cette fois-ci évité de trop charger son propos de ballades, défaut jusqu'ici récurrent chez eux. Un bilan plus que positif donc, pour un opus dont la plupart des titres auraient largement leur place sur l'une des prochaines set-lists du groupe. Vivement la tournée !

Plus d'information sur http://www.stonesour.com/



GROUPES PROCHES:
CONTRACRASH, SLIPKNOT, FIVE FINGER DEATH PUNCH, CANOBLISS

LISTE DES PISTES:
01. YSIF
02. Taipei Person/Allah Tea
03. Knievel Has Landed
04. Hydrograd
05. Song #3
06. Fabuless
07. The Witness Trees
08. Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I)
09. Thanks God It's Over
10. St. Marie
11. Mercy
12. Whiplash Pants
13. Friday Knights
14. Somebody Stole My Eyes
15. When The Fever Broke


FORMATION:
Christian Martucci: Guitares
Corey Taylor: Chant
Johny Chow: Basse
Josh Rand: Guitares
Roy Mayorga: Batterie


TAGS:
90's, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STONE SOUR
DERNIERE ACTUALITE
STONE SOUR : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur STONE SOUR
DERNIER ARTICLE
LIVE REPORT STONE SOUR + ILL NIÑO
12 Juin 2007: soirée placée sous le signe du néo-métal. Corey Taylor et James Root démasqués envahissent le Bataclan avec leurs camarades de jeu de Stone Sour accompagnés des furieux latino-américains de Ill Niño ! Tous les articles sur STONE SOUR
NOTES
5/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BOTTLE NEXT: Bad Horses (2017)
ROCK Premier album d'un duo français culotté, partisan d'un metal minimaliste mais qui n'aurait pas oublié de fournir sa dose de dynamite.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CHEAP TRICK: We’re All Alright! (2017)
ROCK Ce "We're All Alright" est un cru moyen des Tricksters. Plaisant car toutes les productions des Américains le sont, mais manquant de finitions et de morceaux mémorables.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STONE SOUR
STONE-SOUR_House-Of-Gold-And-Bones--Part-2
House Of Gold And Bones - Part 2 (2013)
2/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK INDÉ
STONE-SOUR_House-Of-Gold-And-Bones-Part-1--
House Of Gold And Bones Part 1 (2012)
2/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK ALTERNATIF
STONE-SOUR_Audio-Secrecy
Audio Secrecy (2010)
2/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / A.O.R.
STONE-SOUR_Come-Whatever-May
Come What(ever) May (2007)
3/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / NEO/NU METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020