GROUPE/AUTEUR:

KNIGHT AREA

(HOLLANDE)

TITRE:
HEAVEN AND BEYOND (2017)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Une entame d'album fabuleuse de mélodie, de puissance et de composition et une fin décevante."
OCERIAN - 09.03.2017 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après une tournée qui a donné lieu à son premier DVD live, Knight Area continue sur la lancée entamée en 2013 avec un son plus puissant que pour les premiers albums, d'avantage néo-progressifs. Avec un line-up stable et une musique à la fois progressive, puissante et accessible, l'identité enthousiasmante et assez originale défendue par les Hollandais risque de vite tourner en rond. C'est pourquoi l'attente de ce "Heaven & Beyond" est légitime.

La pochette de Gustavo Sazes, qui a déjà œuvré pour Amaranthe, Cynic ou Arch Enemy, évoque soit l'isolement d'un bar au milieu de nulle part soit une situation post-apocalyptique assez saisissante, ce qui illustre peut-être le propos des chansons mais en aucun cas la lumière que dégagent les compositions qui appellent à un allant communicatif. Dotée d'une production encore plus véhémente et d'un son résolument metal, la musique de Knight Area s'inscrit dans la ligne d'un Kaipa ou d'un A.C.T. survitaminés. Avec de superbes mélodies, un magnifique agencement clavier-basse-guitare qu'illustrent parfaitement l'incontournable et très bien construit 'Unbroken' ou 'The Reaper' et sa mélodie à tomber. La subtile harmonie entre des thèmes très accessibles, les riffs hard FM enivrants et les structures plus ou moins complexes peuvent rappeler les meilleurs albums de Millenium (le groupe américain qui a notamment vu passer Jorn Lande, et non le groupe de prog polonais).

Après un démarrage en fanfare et trois premiers morceaux absolument magistraux, le soufflé retombe un peu notamment avec un 'Starlight' qui joue trop de cette fibre hard rock quitte à être un peu caricatural et surtout trop répétitif malgré un bon solo. Le titre éponyme est une sorte de ballade tout juste agréable qui manque de relief. Les titres s'enchaînent ensuite et ne retrouvent qu'avec peine la superbe du début. Un travail intéressant sur les ambiances est à noter puisqu'il offre une nouvelle corde à l'arc déjà complet des Néerlandais, comme en témoigne 'Twins Of Sins' qui décline des atmosphères sombres et des moments plus directs.

La production et le son encore plus léchés et puissants que sur le précédent album font de de ce "Heaven & Beyond" un aboutissement de la nouvelle voie sur laquelle chemine les Bataves. Toutefois, malgré une entame absolument remarquable, la suite et la fin de l'album nous laissent un peu dubitatifs malgré de belles qualités de composition et d'interprétation. De belles promesses qui ne sont malheureusement pas totalement tenues.

Plus d'information sur http://www.knightarea.com/



GROUPES PROCHES:
A.C.T., RICOCHER, MYSTERY, CRYSTAL PALACE, ZENIT, KAIPA, IXION

LISTE DES PISTES:
01. Unbroken
02. Dreamworld
03. The Reaper
04. Box Of Toys
05. Starlight
06. Heaven And Beyond
07. Saviour Of Sinners
08. Eternal Light
09. Twins Of Sins
10. Tree Of Life
11. Memories


FORMATION:
Gerben Klazinga: Claviers
Mark Bogert: Guitares
Mark Smit: Chant / Claviers
Peter Vink: Basse
Pieter Van Hoorn: Batterie


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 09/03/2017 -
0 0
3/5
Moins bourrin que ces prédécesseurs, ce nouvel album voit Knight Area revenir au style chatoyant de ses trois premiers albums. De bons moments, sans toutefois atteindre les sommets.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KNIGHT AREA
DERNIERE ACTUALITE
KNIGHT AREA: Hyperlive
Toutes les actualités sur KNIGHT AREA
NOTES
4/5 (1 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BLAZE BAYLEY: Endure And Survive (2017)
HEAVY METAL "Endure And Survive" permet à Blaze Bayley de confirmer son net regain de forme. Il signe avec ce disque un remarquable concentré de heavy épique et mélodique qui n'oublie pas de laisser de la place à de purs moments de grâce.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HELHEIM: Landawarijar (2017)
PAGAN/VIKING METAL Quelques longueurs et facilités ne grèvent pas ce "landawarijaR" aux allures de tertre granitique, plus massif et puissamment inspiré que son prédécesseur, "raunijaR'.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KNIGHT AREA
KNIGHT-AREA_D-day
D-day (2019)
4/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
KNIGHT-AREA_Hyperdrive
Hyperdrive (2014)
3/5
3/5
LASER'S EDGE / ROCK PROGRESSIF
KNIGHT-AREA_Between-Two-Steps
Between Two Steps (2013)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
KNIGHT-AREA_Nine-Paths
Nine Paths (2011)
3/5
4.3/5
4AD / ROCK PROGRESSIF
KNIGHT-AREA_Realm-Of-Shadows
Realm Of Shadows (2009)
4/5
3.5/5
LASER'S EDGE / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020