GROUPE/AUTEUR:

INVIDIA

(ETATS UNIS)

TITRE:
AS THE SUN SLEEPS (2017)
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
METAL ALTERNATIF

"Avec "As The Sun Sleeps", les Américains d'Invidia proposent un album de metal moderne s'ouvrant à de nombreuses influences."
NOISE - 31.03.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avec Invidia, nous découvrons une formation américaine aux allures de super groupe produite par Logan Mader. En son sein se retrouvent Matt Snell, l’ex-bassiste de Five Finger Death Punch, ainsi que deux membres de Skinlab et le chanteur d’In This Moment. L’idée de base qui a conduit à l’album "As The Sun Sleeps" est de proposer un mélange de toutes leurs influences entre heavy metal et thrash moderne, nappant le tout d'aspects accrocheurs. En résumé, un metal moderne dans l’air du temps.

Le disque est court et privilégie les titres concis, un seul dépassant les quatre minutes, pour un résultat direct et efficace.  En fait, Invidia propose une carte de visite de qu’il sait faire en tapant dans pas mal de styles, donnant l’impression de se chercher un peu encore mais avec un talent certain.

Quand Invidia a envie de faire dans le metal moderne comme le pratique un Trivium, il le fait avec conviction.  Que ce soit avec ‘Now Or Never’ ou ‘Making My Amends’, il est percutant avec un Travis Johnson au chant puissant et voilé, impeccable, et avec des riffs et un rythme efficaces. Par ailleurs, le groupe se rapproche aussi d’un son plus rock, proche de la scène post grunge, entre Creed et Nickelback, dévoilant avec ‘Feed The Fire’, ‘Truth In The Sky’ ou encore Rotten’ un côté accrocheur fort porté par le chant de Travis. Sur ces titres, Invidia arrive parfaitement à mêler puissance rentrée et mélodies fortes.

De petites surprises se distinguent également, comme ‘Step Up’  et ses passages rap et electro droit dans l’esprit de Korn. Avec ‘Marching Dead’, le groupe penche plus vers un hard rock couillu que ne renierait pas Lordi avec notamment un excellent refrain facile à assimiler. Enfin sur le final de l’album, Invidia repart vers un metal moderne costaud et se fait convaincant avec notamment un excellent ‘As The Sun Sleeps’ doté d’un riff heavy et sur lequel la batterie est largement mise en avant.

Avec "As The Sun Sleeps", Invidia lance sa carrière de manière très intéressante. Même si le groupe n’a pas encore fixé une ligne directrice forte, il pioche dans plusieurs styles et propose un disque frais et immédiat très agréable d’écoute. Il sera intéressant de suivre son évolution car il possède un fort potentiel.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/invidia-band-1016220415110595/



GROUPES PROCHES:
SKINLAB, KORN, NICKELBACK, ALTER BRIDGE, TRIVIUM, FIVE FINGER DEATH PUNCH, DOWN THE STONE

LISTE DES PISTES:
01. Now Or Never
02. Making My Amends
03. Feed The Fire
04. Rotten
05. Marching Dead
06. Smell The Kill
07. Till Death
08. Step Up
09. Truth In The Sky
10. The Other Side
11. As The Sun Sleeps


FORMATION:
Brian Jackson: Guitares
Darren Badorine: Batterie
Marcos Medina: Guitares
Matt Snell: Basse
Travis Johnson: Chant


TAGS:
Accessible / FM, Lourde, Mélancolique, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC INVIDIA
DERNIERE ACTUALITE
INVIDIA: As The Sun Sleeps
Toutes les actualités sur INVIDIA
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HOUSE OF LORDS: Saint Of The Lost Souls (2017)
HARD ROCK MELODIQUE Voilà une belle déception de la part d’un des leaders de la scène hard mélodique qui souffre ici grandement de la comparaison avec la concurrence.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALAN REED: Honey On The Razor's Edge (2017)
ROCK PROGRESSIF Bercé par le néo-prog des années 80-90, Alan Reed nous délivre un deuxième album enthousiasmant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT INVIDIA
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020