GROUPE/AUTEUR:

DISPERSE

(POLOGNE)

TITRE:
FOREWORD (2017)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"En faisant évoluer son metal progressif vers un rock-pop-progressif éthéré et immersif, le troisième album de Disperse opère un virage musical réussi et hautement recommandable."
NUNO777 - 16.02.2017 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5

Disperse nous avait impressionné dès son premier album "Journey Through The Hidden Gardens" sorti en 2010 et suivi trois ans plus tard par un "Living Mirrors" de très grande qualité. Alliant un metal très original à la croisée du metal progressif moderne, du djent et du neo-prog le plus atmosphérique, Disperse se plaçait aux avant-postes d'une scène polonaise aux côtés de Riverside. Notre attente du troisième album est enfin récompensée par la sortie de "Foreword", un album hommage grandement nourri des émotions qui ont été celles de Rafał Biernacki après la mort de sa mère l'année dernière.

Les premières mesures de 'Stay' ne trompent pas sur le groupe en action, c'est du Disperse pur jus, celui qui avait ébloui dans "Living Mirrors" par le tranchant de son metal progressif, sa technicité, sa virtuosité rythmique et ses atmosphères denses proches de celles développées par Devin Townsend. Mais rapidement des éléments nouveaux apparaissent, qui donneront toute sa coloration à l'album. Tout d'abord cette exigence mélodique immédiate que l'on avait du mal à percer auparavant et ensuite ces ajouts de voix d'enfants sous forme de samples qui apportent une tonalité world music très intéressante. 'Surrender' et 'Bubbles' sont à l'avenant en appuyant la dimension onirique de "Foreword", densifiée par une réverbération à l'incroyable amplitude, et en affichant une orientation space pop de plus en plus décomplexée. Les quelques dissonances de 'Tomorrow', qui lui donnent sa filiation avec un Cynic ou un Look To Windward, n'empêchent pas "Foreword" de cheminer vers toujours plus de subtilité, de fragilité et de mélodie jusqu'à parvenir à 'Tether' au parfait format radiophonique et 'Sleeping Ivy' porté par l'inventif phrasé jazz du génial Jakub Żytecki.

L'accomplissement du choix d'abandonner le metal au profit d'une space-pop-progressive qu'emprunte Disperse dans la seconde partie de "Foreword" prend corps dans le long et éthéré 'Does It Matter How Far'. Ce morceau sensible et apaisant de près de dix minutes développe une partie instrumentale très électro aux rythmiques programmées, aux nappes de claviers légères et aux guitares spatiales sur laquelle viennent se poser des chants aériens et délicats. A la suite de ce pur moment de rêverie musicale, "Foreword" reprend son cours presque normal avec une grande fluidité à l'occasion de trois titres plus équilibrés dans leur dosage de pop onirique et de rock progressif. Après un 'Neon' habité et lumineux, le disque entre dans sa phase finale avec un 'Gabriel' groovy à souhait sur lequel l'extraordinaire toucher de Jakub Żytecki fait des merveilles et le déchirant 'Kites' sous forme d'irrésistible apothéose émotionnelle qui reprennent tous les éléments qui ont fait la singularité de "Foreword".

Avec "Foreword" Disperse ose un véritable bouleversement artistique en prenant le contre-pied de "Living Mirrors". De ce dernier les Polonais ne conservent que les ambiances atmosphériques, immersives et réconfortantes pour les pousser à un degré impressionnant de densité. Le metal progressif aux accents djent est largement tempéré et n'apparait que sous forme de saillies surtout concentrées au début du disque. En relevant ce pari audacieux Disperse risque au mieux de décontenancer son auditoire traditionnel, et au pire de le perdre. Mais les très grandes qualités qui font l'unicité de "Foreword", en termes d'originalité, de richesse mélodique, de maitrise technique et de cohérence, vont indéniablement lui ouvrir de nouvelles perspectives.


Plus d'information sur http://www.disperse.pl/



GROUPES PROCHES:
PINK FLOYD, LOOK TO WINDWARD, DEVIN TOWNSEND, ANIMALS AS LEADERS, TEXTURES, TOTO

LISTE DES PISTES:
01. Stay
02. Surrender
03. Bubbles
04. Tomorrow
05. Tether
06. Sleeping Ivy
07. Does It Matter How Far?
08. Foreword
09. Neon
10. Gabriel
11. Kites


FORMATION:
Bartosz Wilk: Basse
Jakub Zytecki: Guitares
Mike Malyan: Batterie
Rafal Biernacki: Chant / Claviers


TAGS:
Electro, Planant, Space, Technique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST59 - 25/11/2017 -
0 0
2/5
Je suis loin de partager ces avis dithyrambiques. Voilà un album qui ne me procure guère d'émotions. En fait, les seuls titres qui sauvent l'album sont dans la 2ème partie ; "Does it matter how far", qui vaut surtout pour sa longue introduction instrumentale en rythmique impaire, ainsi que le très progressif "Gabriel" et son final de guitare original. Pour le reste ...
NEWF - 16/02/2017 -
0 0
5/5
Cet album est une merveille. Inspiré, inventif, mélodique et très moderne. Et comme le souligne Nuno, les amateurs de guitare doivent écouter attentivement le fabuleux travail de Jakub Zytecki. Vraiment magnifique.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DISPERSE
DERNIERE ACTUALITE
DISPERSE: Foreword
Toutes les actualités sur DISPERSE
NOTES
3/5 (3 avis) 4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ESBEN AND THE WITCH: Older Terrors (2016)
ROCK ATMOSPHERIQUE Avec "Older Terrors", Esben And The Witch propose une exploration sonore aussi introspective que déchaînée qui sonde l'âme autant que le cœur.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JACK RUSSELL'S GREAT WHITE: He Saw It Comin’ (2017)
HARD ROCK Cet opus se révèle comme le résultat enthousiasmant d'un voyage initiatique au travers des épreuves qu'a dû traverser Jack Russell.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DISPERSE
DISPERSE_Living-Mirrors
Living Mirrors (2013)
4/5
3.5/5
SEASON OF MIST / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020