GROUPE/AUTEUR:

BRYAN ADAMS

(CANADA)

TITRE:
BRYAN ADAMS (1980)
LABEL:
A&M
GENRE:
ROCK

"Ce premier album à l’intérêt essentiellement historique permet néanmoins de découvrir une voix hors normes, un fort potentiel mélodique et une maîtrise de l’art de la composition."
LOLOCELTIC - 27.02.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
S’il est âgé de seulement 20 ans quand sort son premier album éponyme, Bryan Adams est cependant loin d’être un nouveau venu dans le milieu du rock canadien. Depuis l’âge de 15 ans, il chante dans le groupe de glam Sweeney Todd, qu’il quitte deux ans plus tard. C’est en 1978 qu’il rencontre Jim Vallance, producteur et multi-instrumentiste avec qui il enregistre rapidement plusieurs titres. Il arrose les maisons de disques locales de démos et le duo finit par signer chez A&M pour sortir cet opus en 1980 sous le nom du chanteur qui tient également la guitare et le piano.

S’il n’a rien de révolutionnaire en soi, cet album a déjà le mérite d’être parfaitement ancré dans son époque de sortie avec une ribambelle de titres fleurant bon le rock mélodique des années 80. On pense même à certaines icônes de l’AOR du moment, comme sur l’imparable ‘Win Some Lose Some’, un des sommets de ce premier jet discographique avec sa rythmique légèrement hard-rock aux accents dignes de Foreigner, ou sur le léger et accrocheur ‘State Of Mind’ au rythme de valse à trois temps et à l’AOR aux effluves remémorant Toto. Mais c’est surtout la voix légèrement éraillée du maître des lieux qui marque déjà les esprits, délicat alliage de puissance et de chaleur.

Les approches les plus en douceur ne s’éloignent pas du domaine du gentillet (‘Give Me Your Love’, ‘Don’t Ya Say It’) et quelques titres semblent trop calibrés et manquent encore de véritable personnalité (‘Hidin’ From Love’, ‘Wait And See’). Par contre, quand le Canadien et son compère injectent une bonne dose d’énergie, le résultat devient déjà très intéressant et accrocheur (‘Win Some Lose Some’, ‘Wastin’ Time’ et ‘Remember’). Quant au mid-tempo final ‘Try To See It My Way’, il prouve que la puissance n’a rien à voir avec le tempo.

Premier œuvre à l’intérêt essentiellement historique, "Bryan Adams" révèle néanmoins un potentiel hors norme pour un artiste qui impose déjà une voix unique ainsi qu’un sens de la mélodie et de la composition très supérieur à ceux de la plupart des artistes de son âge. Pour l’apprécier à sa juste valeur, cet opus doit être replacé dans son contexte historique et ne pas être l’objet de trop grandes exigences.

Plus d'information sur http://www.bryanadams.com/



GROUPES PROCHES:
MIKE TRAMP, THE ROLLING STONES, FOREIGNER, TODD GRIFFIN, BRUCE SPRINGSTEEN, BON JOVI

LISTE DES PISTES:
01. Hidin' From Love - 3:18
02. Win Some Lose Some - 3:48
03. Wait And See - 3:06
04. Give Me Your Love - 2:55
05. Wastin' Time - 3:35
06. Don't Ya Say It - 3:22
07. Remember - 3:42
08. State Of Mind - 3:16
09. Try To See It My Way - 4:03


FORMATION:
Bryan Adams: Chant / Guitares / Claviers
Jim Vallance: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Colina Phillips: Chant / Invité
David Hungate: Basse / Invité
Dick Smith: Batterie / Invité
Gene Meros: Invité / Saxophone
Jeff Baxter: Guitares / Invité
Jim Clench: Basse / Invité
Marek Norman: Claviers / Invité
Peter Bjerring: Claviers / Invité
Sharon Lee Williams: Chant / Invité
Tom Szczesniak: Basse / Claviers / Invité


TAGS:
80's, Accessible / FM, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BRYAN ADAMS
DERNIERE ACTUALITE
BRYAN ADAMS: Get Up
Toutes les actualités sur BRYAN ADAMS
NOTES
2/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THERION: Beloved Antichrist (2018)
AUTRES Folie ou génie, seul le temps pourra le dire. En attendant avec "Beloved Antichrist", Therion nous propose un opéra metal gargantuesque d'une richesse incroyable.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MESMUR: S (2017)
DOOM Avec "S", voyage ténébreux à travers un funeral doom cosmique, Mesmur étale sa science du canevas à la fois cafardeux et aérien, tellurique et fantomatique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BRYAN ADAMS
BRYAN-ADAMS_Shine-A-Light
Shine A Light (2019)
3/5
-/5
POLYDOR / ROCK
BRYAN-ADAMS_Get-Up
Get Up! (2015)
3/5
3/5
UNIVERSAL / ROCK
BRYAN-ADAMS_Cuts-Like-A-Knife
Cuts Like A Knife (1983)
4/5
-/5
A&M / ROCK
BRYAN-ADAMS_You-Want-It-You-Got-It
You Want It You Got It (1981)
3/5
3/5
A&M / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020