GROUPE/AUTEUR:

IMMOLATION

(ETATS UNIS)

TITRE:
ATONEMENT (2017)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL

"Immolation signe avec "Atonement" un remarquable album de death metal à la fois puissant, technique et majestueux."
NOISE - 28.02.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En pratiquement 30 ans de carrière (sa première démo remonte à 1988), jamais Immolation n’a dévié de sa voie et n’a semblé faiblir. Pourtant la légende du death américain s’est installée dans la routine. "Kingdom Of Conspiracy" était un cru honnête mais n’apportait pas grand-chose à sa discographie. Depuis il y a eu du changement avec le départ de Bill Taylor après 15 ans de service, remplacé par Alex Bouks. Pour ce dixième album, "Atonement", Immolation ressort son vieux logo qu’il n’avait pas utilisé depuis ‘Here In After’. Cela et du sang frais nous laissent espérer une nouvelle dynamique, car Immolation, c’est une certaine idée du death metal, dur et implacable, porté par la technique du duo Dolan / Vigna qu'on ne s’imagine pas un instant voir faiblir ou se reposer sur leurs lauriers.

Avec "Atonement", Immolation s'interroge une nouvelle fois sur notre société, sur la place de la religion et sur la manipulation médiatique des masses. Le groupe va fait preuve d’une belle fraîcheur avec une intelligence d’écriture et une technique au service des onze titres proposés. Il évite aussi l’écueil du mur du son indigeste tout en restant brutal. L’intégration du petit nouveau se fait à merveille et son duo avec Vigna coule de source comme si ils avaient toujours joué ensemble.

À coup de riffs costauds ou de soli fluides et rapides, ils amènent aux chansons une force énorme, secondés par une section rythmique qui ne fait pas dans la dentelle et amène cette puissance majestueuse qui fait toute la force d’Immolation. Au chant, Ross Dolan éructe avec conviction, sa voix si caverneuse restant un modèle du genre en matière de death metal. Il ne servirait pas à grand-chose de faire un inventaire trop long car l’ensemble se savoure comme un bloc homogène. Certains titres comme ‘The Distorting Light’ , ‘Rise  The Heretics, ainsi que ‘Thrown To The Fire’ et ‘Epiphany’ ont les qualités pour devenir des classiques, notamment en concert.

Avec "Atonement", Immolation nous fait le coup de la cure de jeunesse. Sans se bouleverser un seul instant, il retrouve une jolie fraîcheur comme si l’arrivée du petit nouveau l’avait un peu bousculé. En matière de death metal, Immolation garde sa place sur le trône avec une aisance qui frise l’insolence.

Plus d'information sur http://www.everlastingfire.com



GROUPES PROCHES:
DECAPITATED, SUFFOCATION, INCANTATION, MORBID ANGEL

LISTE DES PISTES:
01. The Distorting Light
02. When The Jackals Come
03. Fostering The Divide
04. Rise The Heretics
05. Thrown To The Fire
06. Destructive Currents
07. Lower
08. Atonement
09. Above All
10. The Power Of Gods
11. Epiphany


FORMATION:
Alex Bouks: Guitares
Robert Vigna: Guitares
Ross Dolan: Chant / Basse
Steve Shalaty: Batterie


TAGS:
Old School, Oppressant, Technique, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IMMOLATION
DERNIERE ACTUALITE
Immolation: Kingdom Of Conspiracy
Toutes les actualités sur IMMOLATION
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LIONVILLE: A World Of Fools (2017)
HARD ROCK MELODIQUE Un album d'AOR 80's des plus classiques sans l'once d'une imagination.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
RICHARD BARBIERI: Planets (2017)
ROCK ATMOSPHERIQUE De l’atmosphérique expérimental mou et bien peu convaincant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IMMOLATION
IMMOLATION_Majesty-And-Decay
Majesty And Decay (2010)
4/5
4.5/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020