GROUPE/AUTEUR:

ICED EARTH

(ETATS UNIS)

TITRE:
INCORRUPTIBLE (2017)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
HEAVY METAL

"Tous les ingrédients du succès sont réunis dans cet "Incorruptible" dans lequel on retrouve la verve et l'enthousiasme de l'âge d'or du groupe."
OCERIAN - 16.06.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
"Plagues Of Babylon" semblait signer une forme de retour d'inspiration pour le groupe de Jon Schaffer après plusieurs albums en demi-teinte. Un changement de guitariste plus tard, Jake Dreyer succédant à Troy Seele, Iced Earth revient avec un "Incorruptible" qui a la lourde tâche de confirmer la bonne trajectoire entamée il y a quelques années.

Avec une production très nette et un son plus combatif, l'album s'ouvre sur un 'Great Heathen Army' qui après une bonne minute d'introduction dans une ambiance grégorienne résonne comme une claque magistrale qui rappelle les meilleurs moments d'Iced Earth. Une rythmique caractéristique de Jon Schaffer, un chant puissant tout en coffre et en hargne et un superbe solo déboulent avec un entrain pleinement retrouvé. 'Black Flag' est plus lourd et bénéficie d'un refrain façon bombe atomique. Le premier single 'Seven Headed Whore' passe la vitesse supérieure tant il suinte la vélocité. Il alterne le chant granuleux typique de Stu Block et des vocalises plus aiguës tendance black metal.

"Incorruptible" offre aussi des pistes plus progressives dans la construction telles 'Raven Wing' et 'The Veil' en son coeur. Ces titres s'inscrivent fortement dans la tradition mélodique de "The Dark Saga" ou 'Something This Way Comes' pour notre plus grand plaisir. L'album s'achève sur 'Clear The Way (December 13th, 1862)' qui démarre tout doucement et introduit à la fois une ambiance celtique et un univers varié. Avec son refrain canon, ce titre rassemble tout ce qu'on aime chez Iced Earth qui sait allier avec jouissance mélodie et vigueur. Une pépite qui fait référence aux soldats irlandais de la bataille de Fredericksburg pendant la guerre de sécession américaine.

Tous les ingrédients de la réussite sont réunis dans cette nouvelle œuvre proposé par Jon Schaffer et sa bande. On y retrouve la verve et l'enthousiasme de l'âge d'or du groupe avec un Stu Block au sommet de son art vocal, un guitariste soliste fortement inspiré et des compositions qui frôlent la perfection.

Plus d'information sur http://www.icedearth.com/



GROUPES PROCHES:
CHARRED WALLS OF THE DAMNED, DAMNATIONS DAY, FALLEN ANGEL, ELDRITCH, PYRAMAZE, RESISTANCE, SQUEALER, MINDDUST, DREAMCATCHER, FOOL'S GAME

LISTE DES PISTES:
01. Great Heathen Army
02. Black Flag
03. Raven Wing
04. The Veil
05. Seven Headed Whore
06. The Relic (Part 1)
07. Ghost Dance (Awaken The Ancestors)
08. Brothers
09. Defiance
10. Clear The Way (December 13th, 1862)


FORMATION:
Brent Smedley: Batterie
Jake Dreyer: Guitares
Jon Schaffer: Guitares
Luke Appleton: Basse
Stu Block: Chant


TAGS:
Epique, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ICED EARTH
DERNIERE ACTUALITE
ICED EARTH EN MISSION SUR MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur ICED EARTH
DERNIERE INTERVIEW
Jon Schaffer nous livre sa vision du Iced Earth "Incorruptible" sans langue de bois ni détour, avec une analyse de l'album dans son contexte...

NOTES
4/5 (2 avis) 4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NICKELBACK: Feed The Machine (2017)
GRUNGE Nickelback a encore franchi un palier en continuant sa mutation sans défigurer son identité faite de ce mélange unique d'énergie et de mélodie, de puissance et de mélancolie, de colère et d'espoir.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AVERSIONS CROWN: Xenocide (2017)
DEATH METAL "Xenocide" est une belle réussite, car même si on peut lui reprocher un acharnement dans la violence, le tout est joué avec une telle maîtrise que le charme opère immédiatement.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ICED EARTH
ICED-EARTH_Plagues-Of-Babylon
Plagues Of Babylon (2014)
4/5
3.3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
ICED-EARTH_Dystopia
Dystopia (2011)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
ICED-EARTH_The-Crucible-Of-Man--Something-Wic
The Crucible Of Man - Something Wicked: Part. 2 (2008)
3/5
2/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
ICED-EARTH_Framing-Armageddon
Framing Armageddon (2007)
3/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
ICED-EARTH_The-Glorious-Burden
The Glorious Burden (2004)
3/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020