ARTISTE:

DAMANEK

(ROYAUME UNI)
TITRE:

ON TRACK

(2017)
LABEL:

GIANT ELECTRIC PEA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
FM, Funky, Groovy, Neo, Symphonique
"Porté par l'héritage d'Unitopia et l'influence de Toto, Damanek réussit avec "On Track" son examen d'entrée dans le peloton de tête des formations pop-progressives-symphoniques."
TONYB (26.06.2017)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Prenez une bonne dose de Maschine, une grande goulée d'Unitopia et de ses dérivés (UPF, Southern Empire), un baroudeur du prog en maître d'œuvre (Guy Manning), saupoudrez le tout d'une grosse bouffée de saxophone (Marek Arnold), quelques guests inspirés et vous obtenez Damanek, nouveau super groupe de rock progressif, mêlant influences modernes et références aux grands anciens.

Membre influent du trio qui a donné son nom au groupe, Guy Manning délivre avec "On Track" un véritable manifeste écologique, dénonçant entre autres le braconnage des animaux, les énergies fossiles ('Oil over Arabia') ou encore la pollution galopante ('Dark Sun') et ses effets sur le réchauffement climatique.

Côté musique, et au vu du pedigree des différents intervenants, personne ne sera surpris à l'écoute des deux premiers titres qui résonnent délicieusement aux oreilles, de retrouver un bon parfum d'Unitopia, la présence marquée des saxophones de Marek Arnold renforçant le côté classieux des mélodies soignées et des arrangements somptueux, soutenus par les percussions typiques de Tim Irrgang. Bien évidemment, la présence de nombreux invités apporte une coloration supplémentaire à l'ensemble, au rang desquels les soli de guitare de Luke Machin se révèlent particulièrement savoureux.

Mais loin de simplement poursuivre l'aventure musicale des Australiens, Damanek dévoile bien d'autres facettes de son talent. C'est tout d'abord 'Cosmic Store', une splendide ballade pop aux mélodies travaillées qui entraîne l'auditeur au fil de son saxophone envoûtant, accompagné par de multiples couches sonores aux relents symphoniques. A l'opposé, 'Big Parade' nous propose une musique beaucoup plus légère typée jazz New-Orleans. Et puis, comment passer sous silence 'Believer-Redeemer', conviant cuivres et rythmique sautillante pour un jazz funk qui trouverait sa place sur les plus grands albums de Toto … si le chant plus que moyen ne venait pas gâcher l'objet ? Enfin, gardant le meilleur pour la fin, Damanek clôture ce premier album en beauté avec les 13 minutes 30 de 'Dark Sun', mêlant néo-prog symphonique, intermède jazzy au Fender Rhodes et solo de guitare gilmourienne pour conclure sur fond de Tubular Bells.

Si nombre d'entre nous ont pu regretter la fin (provisoire ?) d'Unitopia, nul doute que la dispersion de ses membres sur de multiples projets perpétue son héritage, et ce pour notre plus grand bonheur. Après United Progressive Fraternity et Southern Empire, Damanek en est un nouvel exemple concrétisé par un excellent premier album qui, loin de se cantonner à un néo-progressif teinté de pop, explore de nombreux territoires, lui donnant une coloration bien particulière.


Plus d'information sur http://www.guymanning.com/damanek/damanek-index.html





LISTE DES PISTES:
01. Nanabohzo and the Rainbow
02. Long Time, Shadow Falls
03. The Cosmic Score (Heaven Song Pt. I)
04. Believer-Redeemer
05. Oil Over Arabia
06. Big Parade
07. Madison Blue
08. Dark Sun

FORMATION:
Dan Mash: Basse
Guy Manning: Chant / Guitares / Claviers
Marek Arnold: Claviers / Saxophone, Clarinette, Seaboard
Sean Timms: Claviers / Banjo
Alex Taylor: Invité / Trombone
Antonio Vittozzi : Guitares / Invité
Brody Thomas Green: Batterie / Invité
Chris Catling: Guitares / Invité
Davidb: Chant / Invité
Eric Santucci: Invité / Trompette
Julie King: Chant / Invité
Kev Currie: Chant / Invité
Luke Machin: Guitares / Invité
Nick Magnus: Claviers / Invité
Phideaux: Chant / Invité
Stephen Dundon: Invité / Flûte
Tim Irrgang: Invité / Percussions
Ulf Reinhardt: Batterie / Invité
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
12/08/2017
799
  0 0  
4/5
Je rejoins totalement cette critique. Damanek nous délivre un opus de très haute qualité, tirant fortement sur UPF. Les soli de piano, de guitares, de synthè sont nombreux, le saxophone omniprésent (ce qui n'est pas critique). La voix de Guy Manning qui rappelle celle de Gerry Rafferty colle à la tonalité de l'album. Hautement recommandable.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Second album du supergroupe DAMANEK en octobre
 
AUTRES CHRONIQUES
NECROWRETCH: Satanic Slavery (2017)
DEATH METAL - Necrowretch nous livre un ouvrage impie à ne pas mettre entre toutes les mains, qui ne peut laisser indifférent.
GUT-SCRAPERS: Getting Through (2017)
HEAVY METAL - Amateurs de hard & heavy burné et old school, "Getting Through" de Gut-Scrapers est fait pour vous.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAMANEK
DAMANEK_in-flight
In Flight (2018)
5/5
3.8/5
GIANT ELECTRIC PEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021