ARTISTE:

ANUBIS

(AUSTRALIE)
TITRE:

THE SECOND HAND

(2017)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Epique, Neo
""The Second Hand" est l'archétype de l'album progressif classique hyper-mélodique qui se déguste avec un plaisir immédiat et prolongé."
ABADDON (08.09.2017)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Anubis, opus 4. Solide défenseur d’un rock progressif léché traditionnel ancré dans les années 80-90, fort d’un line-up stable dans la durée, le groupe australien nous livre un "The Second Hand" qui se veut un retour à l’album-récit : il sera question des pensées d’un magnat de la presse paralysé à la suite d’une attaque et qui réalise la futilité de sa vie, uniquement vouée à la réussite professionnelle et au pouvoir qui en a découlé.

Musicalement, le sextet reste dans le droit fil de ses productions précédentes : le progressif délivré est essentiellement mélodique et les titres sont liés par des motifs cinématographiques (samples, bruitages…) qui renforcent l’unité du récit. Anubis a le chic pour trouver des airs suffisamment accrocheurs pour capturer l’auditeur dès le premier contact, et en même temps suffisamment sophistiqués pour justifier de nombreuses écoutes. Loin de la tendance métallique qui envahit la plupart des compositions actuelles, il reste dans un ton confortable qui ne heurte pas : les mânes de Pink Floyd planent sur cet album - plus récemment, il est possible d’évoquer Moongarden ou Gazpacho -, mais la référence la plus nette est celle d’IQ avec une voix qui  prend parfois des intonations de Peter Nichols et surtout une basse très présente qui trouve des motifs mélodiques tout à fait remarquables (’Fool’s  Gold,’Blackout’, ‘While Rome Burns’).

"The Second Hand" est quasiment sans temps mort, tout au plus pourra-t-on noter quelques longueurs sur la fin de ‘When Rome Burns’ et de ‘Blackout’ avec son long fade-out, ainsi qu'une guitare un poil trop démonstrative dans le solos de 'Changing Seasons III'. Par contre deux morceaux remarquablement construits s’imposent avec autorité : l’excellent ‘Fool’s Gold’ avec sa belle montée progressive et l’épique ‘Pages of Stones’ qui du haut de ses 16 minutes et quelques livre une magnifique construction en miroir : classique, mais toujours efficace !

Le seul reproche qu’il est possible d’adresser à ce quatrième opus réside justement dans ce classicisme. N’attendez pas de surprise de la part de "The Second Hand", mais profitez du plaisir d’une écoute confortable qui permet de jouer au jeu des références !


Plus d'information sur http://www.anubismusic.com/



GROUPES PROCHES:
ULYSSES, COSMOGRAF, OVERHEAD, SYLVAN, IQ, PINK FLOYD, VIOLET DISTRICT

LISTE DES PISTES:
01. The Second Hand
02. Fool's Gold
03. These Changing Seasons I
04. The Making of Me
05. While Rome Burns
06. Blackout
07. These Changing Seasons II
08. Pages of Stone
09. These Changing Seasons III

FORMATION:
Anthony Stewart: Chant / Basse
David Eaton: Chant / Guitares / Claviers
Dean Bennison: Chant / Guitares
Douglas Skene: Chant / Guitares / Sitar
Robert James Moulding: Chant / Guitares / Percussions
Steven Eaton: Chant / Batterie / Glockenspiel
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
24/09/2017
749
  0 0  
3/5
Si l'album démarre plutôt bien, il subit un gros trou d'air avec 3 titres très dispensables ; These Changing Seasons I, mou du genou, The Making of Me pas très inspiré et While Rome Burns avec son refrain agaçant. Heureusement, Anubis se ressaisit avec un Blackout plus robuste, la ballade très réussie These Changing Seasons II et l'épic Pages of Stone. These Changing Seasons III clôt l'album sur son versant positif.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.3/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ANUBIS: Les détails sur "Lights Of Change - Live In Europe 2018"
DERNIER ARTICLE
ANUBIS - Luisant (28) - 9 juillet 2018
Mini-tournée européenne pour les Australiens d'Anubis
 

"Ecoutez "Smash" de Clint Slate !"
AUTRES CHRONIQUES
DEAD LORD: In Ignorance We Trust (2017)
HARD ROCK - Au-delà de l'ombre de Thin Lizzy qui le recouvre, il faut surtout voir "In Ignorance We Trust" comme une très bonne galette de hard rock tout court, que ne grève aucune baisse de régime.
ARCH ENEMY: Will To Power (2017)
DEATH METAL - Emmené par une Alissa White-Gluz au top de sa forme et tout en gardant sa forte personnalité, Arch Enemy se réinvente avec un "Will To Power" surpuissant et orgasmique…
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANUBIS
ANUBIS_Homeless
Homeless (2020)
3/5
3.5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ANUBIS_Hitchhiking-To-Byzantium
Hitchhiking To Byzantium (2014)
5/5
4.8/5
BIRDS ROBE / ROCK PROGRESSIF
ANUBIS_A-Tower-Of-Silence
A Tower Of Silence (2011)
4/5
4.4/5
BIRDS ROBE / ROCK PROGRESSIF
ANUBIS_230503
230503 (2009)
5/5
4.4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021