GROUPE/AUTEUR:

WARBRINGER

(ETATS UNIS)

TITRE:
WOE TO THE VANQUISHED (2017)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
THRASH

"La période de turbulences est oubliée, Warbringer est de retour avec un "Woe To The Vanquished" d'une puissance assez impressionnante mais qui ne néglige pas pour autant les mélodies."
NOISE - 04.04.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Depuis la sortie de "IV : Empire Collapse" la vie de Warbringer a été agitée. Le groupe a même connu une période de quasi split avant de revenir en 2015. Mais il a subi de multiples changements de personnel, certains musiciens n’ayant fait qu’un court passage. Pour le cinquième album, "Woe To The Vanquished", pour lequel le groupe retrouve son ancien logo et une pochette guerrière prometteuse, John Kevill  a stabilisé le line-up de la formation avec le retour de Carlos Cruz derrière les fûts et celui d’Adam Caroll à la guitare. Tout ce remue-ménage laisse perplexe sur la capacité de Kevill à donner une suite à la carrière du groupe. Depuis ses débuts en 2008, Warbringer a proposé de bons disques de thrash speed mais sans jamais réussir à franchir le palier qu'on attendait.

Et sans perdre de temps, Warbringer va mettre les choses aux points avec une première face de disque redoutable, et nous prouver qu’il reste une machine thrash impitoyable.  De ‘Silhouettes’ à ‘Shelfire’ en passant par ‘Woe To The Vanquished’ et ‘Remain Violent’, le groupe signe une tétralogie qui scotche. Le son est énorme, John est parfait au chant avec un phrasé clair et puissant proche de Death Angel, musicalement les soli sont rapides et ébouriffants et la batterie tabasse sans pitié.

Après ces uppercuts, Warbringer va proposer une deuxième partie diversifiée et évite l’écueil de la répétition. Ainsi, après un ‘Descending Blade’ dans l'esprit de puissance teintée de mélodie que chérit Death Angel, le groupe ralentit le tempo et fait parler une facette plus sombre, nous donnant un très bon ‘Spectral Asylum’, un titre qui alterne les passages posés et  plus puissants. Enfin avec ‘When The Guns Fell Silent’ Warbringer balance une ambitieuse pièce de plus de 10 minutes, une réussite qui alterne passages épiques dignes d’un Metallica, moments acoustiques intimistes et explosions de puissance. Une fois encore, le travail aux guitares est remarquable de finesse et de technique et le final en forme de bande-son de film d’aventure achève la chanson en beauté.

Clairement avec "Woe To The Vanquished", Warbringer revient aux affaires avec éclat et fait oublier les petits tracas. Mieux encore, il signe un disque très fort qui surpasse ce qu’il avait proposé auparavant. Avec une telle bombe sous le bras, le groupe américain semble enfin armé pour franchir le cap décisif vers les sommets du genre.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/warbringermusic/



GROUPES PROCHES:
DEATH ANGEL, EXODUS, TESTAMENT, HATRED, SLAYER, KREATOR

LISTE DES PISTES:
01. Silhouettes
02. Woe To The Vanquished
03. Remain Violent
04. Shellfire
05. Descending Blade
06. Spectral Asylum
07. Divinity Of Flesh
08. When The Guns Fell Silent


FORMATION:
Adam Caroll: Guitares
Carlos Cruz: Batterie
Chase Becker: Guitares
Jessie Sanchez: Basse
John Kevill: Chant


TAGS:
Epique, Lourde, Old School, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WARBRINGER
DERNIERE ACTUALITE
WARBRINGER: Nouvel album en avril
Toutes les actualités sur WARBRINGER
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BROTHER FIRETRIBE: Sunbound (2017)
A.O.R. Les Finlandais apportent juste ce qu'il faut d'évolutions à leur musique pour permettre à ce nouvel album d'avoir sa propre identité tout en gardant une marque de fabrique forgée depuis plus de 10 ans.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CIPHER: Deviance (2017)
HEAVY METAL Un album de thrash pénalisé par une production un peu brouillonne mais qui comporte de véritables petites perles.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WARBRINGER
WARBRINGER_Weapons-of-Tomorrow
Weapons Of Tomorrow (2020)
3/5
4/5
NAPALM RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Iv-Empires-Collapse
Iv: Empires Collapse (2013)
3/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Worlds-Torn-Asunder
Worlds Torn Asunder (2011)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Waking-Into-Nightmares
Waking Into Nightmares (2009)
3/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020