GROUPE/AUTEUR:

VICIOUS GRACE

(FRANCE)

TITRE:
ALL MY GODS ARE MONSTERS (2017)
LABEL:
SEND THE WOOD MUSIC
GENRE:
METAL ALTERNATIF

"Vicious Grace manie avec maestria des ambiances rugueuses avec des moments atmosphériques et mélodiques qui forgent un album jubilatoire."
CALGEPO - 22.05.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Vicious Grace pourrait être la contraction de Sid Vicious et de l'album "Grace" de Jeff Buckley. Un côté pile rebelle, punk, rock et de l'autre, un côté face, gracieux, mélodique, à fleur de peau. Mais c'est surtout le nom d'un groupe provençal formé en 2013, fruit d'une rencontre entre deux passionnés de musique devenus amis, déjà auteur de deux EPs ("The Doors Inside" en 2014 et "Wake Up" en 2015) avant d'accoucher de "All My Gods Are Monsters" en ce début d'année. Le groupe pioche dans diverses influences allant du rock de Cure ou Red Hot Chili Peppers au metal alternatif de Slipknot ou Faith No More. Cette bicéphalité est le cœur de cet album. "Tous mes Dieux sont des Monstres" est la traduction du titre de l'album qui s'illustre dans un artwork à l'inquiétant Dieu soleil paré d'un rictus dont la flamme transperce une femme nue à trois yeux.

Cette ambivalence prend son temps pour se dévoiler avec l'accueil cotonneux des claviers sur 'What We Do Is No Sin' qui monte en puissance avec un refrain tempérant la relative âpreté des couplets dans la lignée d'un metal atmosphérique soutenu par son lot de nappes aériennes. Ce titre ouvre l'album sous les meilleurs auspices. 'Last Words' qui suit reprend la même structure avec des parties directes. Loin de s'endormir sur ce départ en fanfare, Vicious Grace parsème les titres suivants de saveurs plus djent ('Shreded Corpse') ou alternatives ('Dead End'), rappelant un Dredg survitaminé.

Ce parti-pris de diversité ravive l'intérêt de cet album à l'ossature aussi variée que cohérente. C'est avec de tels arguments qu'un disque fait la différence parmi tous les autres et se démarque avec une exigence conceptuelle à tous les égards, que ce soit dans les lignes de chant ou dans la musicalité. Il ne faut pas longtemps pour que l'auditeur soit embarqué dans ce projet avec des titres porteurs de mélodies quasi immédiates, du jubilatoire titre d'entrée jusqu'à 'Echoes', hymne metal conclusif par excellence qui multiplie les breaks sans pour autant être abrupt, en passant par 'Alone' et surtout 'Angels' dont les atours revêtent ceux d'une power ballade de rigueur, efficace et  sans aucune mièvrerie ou sucrerie collant malheureusement parfois à ce style.

Le projet s'appuie sur la voix claire et puissante de David D(audet) qui, sans jamais forcer, use d'une tessiture tantôt rageuse tantôt aérienne propre à transmettre des émotions à fleur de peau. Il faut par ailleurs souligner que la batterie, tenue de main de maître par Gilles G, est la fondation sur laquelle se bâtit l'ensemble. Elle est ample, précise, puissante et bien mise en avant dans le mastering. La jonction de cette puissance associée à une guitare nerveuse trouve son apogée dans '50 Shades Of Grace', titre ô combien dynamique et enthousiasmant, qui évoque 30 Seconds To Mars.

Rarement un premier album avait atteint une telle intensité, surtout dans nos contrées. Il n'y aucune tromperie sur ce que le groupe annonce et propose : puissance et mélodie accompagnent l'auditeur sans jamais souffrir d'une baisse de régime et le disque ne pâtit d'aucun point faible. Le sud peut s'enorgueillir d'avoir un tel combo qui marque de son empreinte le metal mélodique français. "All My Gods Are Monsters" pourrait avoir comme sous-titre "All Our Tracks Are Monstrous" (tous nos titres sont monstrueux).

Plus d'information sur https://www.viciousgrace.com



GROUPES PROCHES:
30 SECONDS TO MARS, DEFTONES

LISTE DES PISTES:
01. What We Do Is No Sin
02. Last Words
03. Shreded Corpse
04. Words Can't Say
05. Angels
06. All My Gods Are Monsters
07. Thank You
08. Alone
09. Dead End
10. 50 Shades Of Grace
11. Echoes


FORMATION:
Alain G: Guitares
Allan B: Basse
David D: Chant / Guitares
Gilles G: Batterie


TAGS:
90's, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VICIOUS GRACE
DERNIERE ACTUALITE
VICIOUS GRACE: Nouveau single
Toutes les actualités sur VICIOUS GRACE
DERNIERE INTERVIEW
Rencontre avec David, guitariste et voix de Vicious Grace, à l'occasion de la sortie du premier album du groupe

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GALLEY BEGGAR: Heathen Hymns (2017)
ROCK PROGRESSIF Folk progressif antédiluvien à des années-lumière d'une partition sautillante et guillerette, "Heathen Hymns" brille d'un éclat obscur, opus tellurique enfoncé dans les méandres d'un acid doom obsédant.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SHORES OF NULL: Black Drapes For Tomorrow (2017)
DOOM Formation de série B, Shores Of Null se fend avec "Black Drapes Of Tomorrow" d'une hostie aussi maîtrisée que dénuée de personnalité et de la noirceur espérée.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VICIOUS GRACE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020