ARTISTE:

SLEEPMAKESWAVES

(AUSTRALIE)
TITRE:

MADE OF BREATH ONLY

(2017)
LABEL:

BIRDS ROBE

GENRE:

POST ROCK

/ POST METAL
TAGS:
Instrumental, Technique
"Entre post rock et metal atmosphérique, "Made Of Breath Only" est un album d'une beauté froide dont la richesse de composition saura toucher les amateurs du genre."
PROGRACER (01.06.2017)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Très attendu, comme chaque production des Australiens, "Made Of Breathe Only" est déjà le troisième album de Sleepmakeswaves, fer de lance prometteur du post-rock à la sauce australienne. Mais celui-ci risque d'être scruté avec encore plus de curiosité puisque le fondateur du groupe, Jonathan Khor a quitté le navire, remplacé par Daniel Oreskovic après la sortie du précédent opus.

Pour autant, pas de révolution musicale. Le groupe officie toujours dans un style post-rock aux compositions riches et musclées. Cette tendance se ressent sur les premières pistes où l'ambiance est proche du post metal avec des riffs agressifs et des mélanges de guitares cristallines et heavy. La section rythmique joue un rôle essentiel dans l'identité musicale du groupe. La batterie y est un pilier, dans un style parfois proche du math-rock à la Toe, omniprésente et partie intégrante du concept musical comme sur 'Worlds Away' ou sur 'Tundra', ce dernier rappelant justement le jeu des Espagnols du (presque) même nom : Toundra. Tim Adderley n'hésite pas à user de polyrythmies avec une dextérité bluffante. Associées à la basse ronflante et accordée très bas d'Alex Wilson, elles créent une rondeur rythmique dans les phases les plus enlevées.

A partir de 'Made Of Breath Only', l'album bascule dans un rock plus atmosphérique à la Anathema à mesure que le tempo ralentit et que les arrangements electro prennent le pas sur l'aspect purement métallique du début, la seconde partie de 'The Edge Of Everything' ou 'Midnight Sun' en étant les parfaits exemples. Le post metal reprend ses droits en fin d'exercice avec un 'Glacial' qui porte bien son nom plongeant l'auditeur dans une froideur dure et sombre, alors que la guitare acoustique du closer 'Hailstones' déroule une douce conclusion mélancolique et atmosphérique de près de dix minutes, aux multiples phases enchainées avec une grande fluidité, reflet très représentatif de cet univers musical au-delà du rock et du metal moderne.

Au final, Sleepmakeswaves confirme les promesses entrevues depuis leurs premiers essais et assume le départ de son leader en empruntant un chemin tracé par les groupes sus-cités auxquels il convient d'ajouter des influences comme Long Distance Calling, Mono ou The Ocean. Digérant toutes ces sources d'inspiration, les Australiens parviennent à les assimiler pour en sortir une synthèse parfaite et faire de leur musique un style unique où construction rythmique, recherche mélodique, arrangements subtils et qualité de composition sont au rendez-vous. Pour toutes ces raisons, les amateurs de ces groupes, du post rock et d'un post metal technique et atmosphérique ne seront pas déçus par ce "Made Of Breathe Only" qui installe encore un peu plus Sleepmakeswaves dans le gotha des combos du genre, et pas loin du peloton de tête.


Plus d'information sur http://sleepmakeswaves.com/



GROUPES PROCHES:
GOD IS AN ASTRONAUT


LISTE DES PISTES:
01. Our Days Were Polar 01:37
02. Worlds Away 07:44
03. To Light And / Then Return 04:57
04. Tundra 05:52
05. he Edge Of Everything 10:32
06. Made Of Breath Only 03:08
07. Into The Arms Of Ghosts 05:40
08. Midnight Sun 05:32
09. glacial 03:54
10. Hailstones 09:45

FORMATION:
Alex Wilson: Basse / Claviers
Daniel Oreskovic: Guitares
Otto Wicks-green: Guitares
Tim Adderley : Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
C-SIDES: We Are Now (2017)
ROCK PROGRESSIF - Malgré un casting alléchant eu égard aux états de services de ses protagonistes, "We Are Now" ne parvient pas à passionner, plombé par une dilution exagérée du propos du groupe dans des titres à rallonge qui n'en demandent pas tant.
WHEN ICARUS FALLS: Resilience (2017)
POST METAL - Maître de son art, on peut affirmer sans aucun doute que When Icarus Falls livre avec "Resilience" son travail le plus abouti à ce jour. Le plus beau également.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SLEEPMAKESWAVES
SLEEPMAKESWAVES_--And-So-We-Destroyed-Everyth
... And So We Destroyed Everything (2011)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021