ARTISTE:

IO EARTH

(ROYAUME UNI)
TITRE:

SOLITUDE

(2017)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Concept-album, Symphonique
"Même si l'on commence à s'habituer à la qualité des productions de IO Earth, ce nouvel album étonne une nouvelle fois par sa variété et son pouvoir addictif puissant."
TONYB (03.05.2018)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un nouveau changement de chanteuse (si mes comptes sont bons, il s'agira de la troisième), Rosanna Lefevre venant prendre le poste laissé vacant par Linda Odinsen, IO Earth – toujours mené par le duo Dave Cureton / Adam Gough -  nous revient avec son quatrième album qui, s'il n'épouse pas les contours de la double galette comme son prédécesseur, s'avère une nouvelle fois rempli à ras bord de 72 minutes de musique, le tout autour d'un concept traitant des combats contre les maladies mentales et la dépression.

Et ce sujet lourd va se retrouver dans les ambiances proposées tout du long de "Solitude", avec la présence de nombreux passages sombres à peine éclairés par la voix étincelante de Rosanna Lefevre. D'ailleurs, comme à son habitude, le duo propose quelques lueurs d'espoir caractérisées par des mélodies plus lumineuses, parfait contrepoint des passages inquiétants portés par la basse omniprésente ('Strangest Ways in Life') et des claviers planants, le tout régulièrement déchiré par quelques saillies métalliques servies par la guitare de Dave Cureton.

Et c'est toute l'œuvre de IO Earth que l'on retrouve dans ces premiers instants, elle qui est portée depuis leurs débuts par la mise en scène de styles différents allant de l'electro ('Find a Way') au metal symphonique ('Race Against Time') en passant par le trip hop et du néo-prog plus conventionnel, avec des variations savamment orchestrées au sein de titres dont la longueur permet de tels développements.

Alors évidemment, avec une telle densité musicale sur une seule galette, nous trouverons bien quelques longueurs de ci de là, mais c'est plutôt la richesse du propos qui retiendra notre attention, et quel autre titre que 'Embrace' pourrait le mieux condenser tout cela ? Qu'on en juge : une bonne moitié du titre se déroule en mode atmosphérique piano/voix ourlé de violoncelle et de saxophone, juste déchirée par une montée en puissance débouchant sur un solo de guitare gilmourien en diable, avant qu'un passage nerveux de plus de deux minutes ne vienne semer le chaos dans ce bel ordonnancement, le final étant quant à lui en mode 'Great Gig in the Sky' (sans les vocalises originales, mais nul doute que Rosanna en serait parfaitement capable).

Alors sans rentrer dans le détail de tous les morceaux qui, l'un après l'autre pourraient être mis en exergue (allez, je lâche quand même une autre mention pour 'Race Against Time'), ces différentes recettes permettent à l'auditeur de ne jamais décrocher, quand bien même règne par moments une impression de déjà-entendu, qui sera surtout présente pour les familiers du groupe. De même, il convient de souligner la parfaite intégration de la nouvelle chanteuse et de son incroyable registre qui lui permet toutes les audaces, aussi bien par sa tessiture très étendue que par sa capacité semblant sans limite à moduler la puissance de sa voix.

Même si l'on commence à s'habituer à la qualité des productions de IO Earth, ce nouvel album étonne une nouvelle fois par sa variété et son pouvoir addictif puissant. Si la recette semble connue, encore faut-il que ses auteurs et interprètes la mitonnent du mieux possible. Cette nouvelle livrée 5 étoiles vient confirmer que ce groupe est à placer dans le peloton de tête des formations dans la catégorie prog moderne.


Plus d'information sur http://www.ioearth.com/



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Solitude - 7:44
02. Strangest Ways in Life - 9:22
03. Madness-8:33
04. Hold On - 10:11
05. Breakdown - 10:12
06. Embrace - 9:27
07. Race Against Time - 7:39
08. Find a Way - 9:34

FORMATION:
Adam Gough : Chant / Claviers / Piano
Christian Nokes : Basse
Cj Jerromes: Batterie
Dave Cureton : Chant / Guitares
Jez King: Violon
Luke Shingler : Flûte, Saxophone
Rosanna Lefevre: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
04/05/2018
  0 0  
5/5
Avec IO Earth, tout paraît simple et coulant de source. Mélodies complexes, travaillées qui demeurent néanmoins limpides et addictives, changements d'univers sonores amenés en douceur par des transitions fluides, tout concourt à passionner l'auditeur et à ne jamais le perdre. Ajoutez à cela une interprétation irréprochable et vous comprendrez que ne pas accorder à cet album toute l'attention qu'il mérite serait une erreur.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (4 avis)
STAFF:
5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
VANGUARD X MORTEM: Amberosia (2018)
METAL GOTHIQUE - Une très belle œuvre qui voit Vanguard X Mortem flirter avec élégance entre gothique teinté de dark et metal symphonique flamboyant.
BORN FROM LIE: The New World Order (part 1) (2018)
HEAVY METAL - Born From Lie, gagné par une stabilité enfin trouvée, confirme avec ce nouvel album aux accents hard rock lorgnant vers le metal, voire le prog, tout le bien que l'on pensait de lui.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IO EARTH
IO-EARTH_New-World
New World (2015)
5/5
4.7/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
IO-EARTH_Moments
Moments (2012)
5/5
4.6/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021