GROUPE/AUTEUR:

PRONG

(ETATS UNIS)

TITRE:
ZERO DAYS (2017)
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"A peine un an après son dernier album, Prong remet le couvert en balançant une nouvelle petite bombe thrash et impressionne par sa régularité."
AXEL_D - 24.07.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
"Carved Into Stone" (2012) semble avoir été une véritable bouffée d'air frais pour Prong, lui permettant de se remettre sur de bons rails après quelques années de flottements. Depuis, la bande de Tommy Victor semble à l'aise dans ses baskets, comme l'ont prouvé ses deux successeurs, "Ruining Lives" et "X – No Absolutes". Les Américains ne veulent visiblement pas ralentir la cadence, puisque "Zero Days" déboule à peine un an après ce dernier.

Il y a cependant là de quoi nourrir quelques inquiétudes, car nombreux sont les groupes multipliant les sorties sans prendre le recul nécessaire sur leur travail, une précipitation qui se ressent dans les compositions. Autant tuer le suspens tout de suite, Prong ne rentrera pas dans cette catégorie avec cet opus, la formation nous offrant comme réponse treize brûlots thrash qui forcent le respect, accompagnés de cette petite touche industrielle se rapprochant d'un Killing Joke sous amphétamines. Le trio d'ouverture 'Homewer It May End', 'Zero Days' et 'Off The Grind' se révèle dans le genre tout simplement dévastateur, la main affûtée de Victor n'étant pas sans rappeler celle d'un certain James Hetfield.

Mais là où les gars se montrent intelligents, c'est en disséminant des moments plus mélodiques (même si tout est relatif) au sein de ces 47 minutes impitoyables, en témoignent les soignés 'Divide And Conquers' ou 'Rulers Of The Collective'. Mention spéciale également au superbe 'Blood Out Of Stone' et son refrain très accrocheur, qui permet aussi de respirer un peu dans cette déferlante ahurissante.

C'est d'ailleurs le seul petit défaut que l'on peut reprocher ; en nous proposant des titres aux structures assez similaires, Prong prend le risque de lasser l'auditeur en fin de parcours. Ainsi, des morceaux comme 'The Whispers' ou 'Compulsive Future Projection' retiennent moins l'attention. Plus globalement, le groupe aurait pu se contenter de dix ou onze chansons.

Tout cela relève toutefois de l'anecdotique, car vous aurez compris que vos cervicales seront une nouvelle fois mises à rude épreuve. Prong réussit le tour de force de proposer dans un délai court un nouveau disque à la hauteur de son talent, qui devrait sans problème se hisser parmi les indispensables thrash de cette année 2017 !

Plus d'information sur http://www.prongmusic.com/



GROUPES PROCHES:
KILLING JOKE, GODFLESH, SCUM OF THE EARTH, MINISTRY, DANZIG, OCTOBER FILE, TREPONEM PAL

LISTE DES PISTES:
01. However It May End
02. Zero Days
03. Off The Grid
04. Divide And Conquer
05. Forced Into Tolerance
06. Interbeing
07. Blood Out Of Stone
08. Operation Of The Moral Law
09. The Whispers
10. Self Righteous Indignation
11. Rulers Of The Collective
12. Compulsive Future Projection
13. Wasting Of The Dawn
14. Reasons To Be Fearful (bonus track)


FORMATION:
Art Cruz: Batterie
Mike Longworth: Basse
Tommy Victor : Chant / Guitares


TAGS:
Groovy, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PRONG
DERNIERE ACTUALITE
PRONG: Nouvel EP en novembre
Toutes les actualités sur PRONG
DERNIER ARTICLE
Prong - Steak Number Eight - Hark - Courtrai De Kreun 19 Avril 2015
Fort de plusieurs récents très bons albums, Prong débarque en Belgique très motivé devant un public qui l'est tout autant. Tous les articles sur PRONG
NOTES
4/5 (1 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ELTON JOHN: Sleeping With The Past (1989)
POP En s'inspirant de la soul et de la R'n'B des années 60 et 70, Elton John et Bernie Taupin font preuve d'une inspiration en verve et offrent un album d'une qualité rarement atteinte lors de la décennie précédente.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GHUSA: Öswedeme (2017)
DEATH METAL "Öswedeme" est une réussite, une belle galette qui fait du bien par où elle passe, et provoque peut-être un certain plaisir masochiste.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRONG
PRONG_X-–-No-Absolutes
X – No Absolutes (2016)
5/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / METAL INDUSTRIEL
PRONG_Ruining-Lives
Ruining Lives (2014)
5/5
4/5
STEAMHAMMER / METAL INDUSTRIEL
PRONG_Carved-Into-Stone
Carved Into Stone (2012)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
PRONG_Power-Of-The-Damn-Mixxxer
Power Of The Damn Mixxxer (2009)
4/5
3/5
13TH PLANET / METAL INDUSTRIEL
PRONG_Power-Of-The-Damager
Power Of The Damager (2007)
3/5
-/5
13TH PLANET / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020