ARTISTE:

TRAUMER

(BRÉSIL)
TITRE:

THE GREAT METAL STORM

(2017)
LABEL:

FASTBALL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, Symphonique, Technique
"Malgré toutes ses qualités, il n'en demeure pas moins que l'intérêt d'un tel album interroge tant la ressemblance avec les premiers albums d'Angra est aveuglante."
LOLOCELTIC (16.06.2017)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Formé en 2009 à Sao Paulo (Brésil), Traumer sort un premier EP trois titres en 2012 ("Eleazar") puis son premier opus intitulé "The Great Metal Storm" en 2014. Repéré par le label Fastball Music suite à un succès d'estime au Japon, le groupe sort un nouvel album en 2016 ("Avalon"). La reconnaissance au pays du soleil levant se confirmant, les Brésiliens et leur label décident alors de s'attaquer au marché européen, ce qui explique la réédition de "The Great Metal Storm" cette année, afin d'ouvrir les portes d'un marché déjà encombré dans le genre metal symphonique. Et qui dit metal symphonique brésilien, dit Angra, référence à laquelle chaque formation œuvrant dans ce style musical et venant du pays des cariocas ne peut manquer d'être comparée.

Et dans le cas de Traumer, la comparaison est particulièrement évidente, tant l'influence du groupe de Rafael Bittencourt est aveuglante. Une introduction instrumentale intitulée 'Phantasia' aux accents de 'Crossing' ("Holy Land" - 1996), des titres speed mélodiques sur lesquels la double-pédale cavale dans tous les sens ('The Great Metal Storm', 'Gates Of Freedom', 'Enjoy Your Paradise'), la voix de Guilherme Hirose, véritable copie conforme de celle d'André Matos, jusque dans les aigus fragiles typiques du légendaire chanteur des débuts d'Angra, de jolies ballades à la mélodie envoûtante ('Close Your Eyes', 'Don't You Cry')... bref, tout renvoie aux premiers albums qui révélèrent les légendes de Sao Paulo.

La question de l'utilité d'une telle œuvre se pose donc, même si la présence d'un clavier à temps plein autorise quelques échappatoires vers des horizons certes différents mais toujours proches. C'est le cas du duel entre cet instrument et la guitare sur le solo du titre éponyme et sur 'Eleazar' qui ne sont pas sans rappeler les Finlandais de Stratovarius, ou sur les belles harmonies entre les deux instruments sur 'Pandora' ou 'Nights Of Babylon'. En dehors de quelques soli un peu hésitants ('Close Your Eyes') et de quelques montées difficiles dans les aigus ('Pandora'), l'exécution est parfaite et les Sud-Américains réussissent régulièrement à accrocher l'auditeur grâce à des refrains efficaces ('Pandora', 'Enjoy Your Paradise'). On se surprend même régulièrement à fredonner les mélodies de la plupart des titres ou à se laisser embarquer par certains passages tels que la belle accélération finale d'un 'Eleazar' alternant les tempi avec talent.

Mais malgré toutes ses qualités, il n'en demeure pas moins que l'intérêt d'un tel album interroge tant l'absence totale de personnalité est flagrante. S'il s'agissait ici d'un hommage, celui-ci serait probablement l'un des meilleurs rendus à Angra. Pourtant, et bien que la plupart des titres se révèlent particulièrement attachants, il est objectivement impossible d'éviter que l'étiquette de clone ne soit apposée à ce quintet, aussi sympathique et talentueux soit-il !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/traumerofficial/





LISTE DES PISTES:
01. Phantasia - 1:57
02. The Great Metal Sorm - 4:12
03. Gates Of Freedom - 3:17
04. Pandora - 5:10
05. Close Your Eyes - 4:26
06. Nights Of Babylon - 4:46
07. Don't You Cry - 6:19
08. Enjoy Your Paradise - 5:05
09. Another Sun (chasing Sunrise) - 4:45
10. Eleazar - 5:45
11. Ride My Way - 5:23
12. Nights Of Babylon (acoustic Version) - 4:56
13. Gates Of Freedom (acoustic Version) - 4:11

FORMATION:
Fabio Polato: Guitares
Filipe Santos: Batterie
Guiherme Hirose: Chant
Nelson Fumiyuki Hamada Filho: Claviers
Regis Lima: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MADJIVE: Business First (2017)
ROCK - Business First est le troisième album d'un groupe déjanté et survitaminé qui a décidé de jouer plus vite que la musique !
OCÉAN: C'est La Fin (2016)
HARD ROCK - Ocean reprend les choses là où il les avait laissées il y a plus de 30 ans avec un album de hard rock assez fidèle à ses deux albums éponymes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021