GROUPE/AUTEUR:

AMORPHIS

(FINLANDE)

TITRE:
SILENT WATERS (2007)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Poursuivant sur sa lancée, Amorphis délivre avec "Silent Waters" une offrande froidement volcanique qui synthétise à la perfection sa personnalité unique entre heavy metal et death sur fond de folklore national."
CHILDERIC THOR - 20.06.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le recrutement en 2005 de Tomi Joutsen, suite au départ de Pasi Koskinen, s'est accompagné d'un surprenant retour vers des sphères métalliques sinon extrêmes dont les Finlandais s'étaient pourtant peu à peu éloignés au gré d'albums de plus en plus rock, lui injectant des touches toujours plus atmosphériques voire progressives, évolution achevée par le très floydien "Far From The Sun".

"Eclipse" a scellé avec un succès tant critique que commercial ce virage à 180° souhaité par nombre de fans qui estimaient que Amorphis avait poussé trop loin une évolution néanmoins réussie. Signe que le groupe se porte alors mieux que jamais, c'est une formation inchangée depuis l'embauche de ce troisième chanteur qui grave "Silent Waters" alors que chacun de ses prédécesseurs avait été enregistré par un line-up légèrement différent. De plus, si jusqu'à présent, le groupe nous avait habitués à changer doucement de peau à chaque nouvelle offrande, ce huitième album creuse un sillon identique à son devancier.

Après des années d'expérimentations, le groupe fixe définitivement sa signature avec ce metal mélodique aux accents folkloriques que seul le chant diversifié de Joutsen, tour à tour clair ou bourru, arrime encore – vaguement - au death originel. Ce retour aux sources n'est pas que musical, il est aussi conceptuel puisque les paroles de "Silent Waters" sont des traductions de plusieurs textes du poète finnois Pekka Kainulainen eux-mêmes inspirés du Kalevala dans lequel le groupe a fréquemment puisé son inspiration, dès "Tales From The Thousand Lakes".

Bref, Amorphis revient au style et à son identité forgés par "Elegy" et "Tuonela" que d'aucuns considèrent comme leurs meilleurs crus, juste équilibre entre atours gutturaux et envolées majestueuses, entre puissance et élégance glacée. Si on peut regretter cette absence de prise de risque qui sera désormais une constante, force est d'admettre que les Scandinaves maîtrisent parfaitement leur sujet. Tout du long impeccable, il n'y a pas un cheveu qui dépasse d'un menu ciselé comme une froide mais rutilante orfèvrerie où tout est à sa place, de ces lignes de guitares lumineuses à ce tapis synthétique qui tel la brume vient lécher la surface d'un lac.

Les titres se succèdent, certains plus mémorables (le folklorique 'Shaman', l'envoûtant 'Silent Waters' ou l'orageux 'Towards And Against' aux discrètes réminiscences progressives) que d'autres plus classiques bien que tout aussi irrésistibles ('Weaving', 'I Of Crimson Blood'). Il convient de reconnaître aussi que Tomi Joutsen semble avoir toujours été là, faisant oublier ses prédécesseurs comme s'il était la pièce qui manquait au puzzle, aussi à l'aise dans un registre profond et émotionnel ('Her Alone') que dans celui du caribou (un peu) énervé.

Poursuivant sur sa lancée, Amorphis délivre avec "Silent Waters" une offrande froidement volcanique qui synthétise à la perfection sa personnalité unique entre heavy metal et death sur fond de folklore national.

Plus d'information sur http://www.amorphis.net/



GROUPES PROCHES:
KATATONIA, BARREN EARTH, THE ETERNAL, MY DYING BRIDE, LET IT FLOW

LISTE DES PISTES:
01. Weaving The Incantation
02. A Servant
03. Silent Waters
04. Towards And Against
05. I Of Crimson Blood
06. Her Alone
07. Enigma
08. Shaman
09. The White Swan
10. Black River
11. Sign


FORMATION:
Esa Holopainen: Guitares
Jan Rechberger: Batterie
Niclas Etelavuori: Basse
Santeri Kallio: Claviers
Tomi Joutsen: Chant
Tomi Koivusaari: Guitares


TAGS:
Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AMORPHIS
DERNIERE ACTUALITE
AMORPHIS et SOILWORK annoncent une tournée européenne pour début 2019
Toutes les actualités sur AMORPHIS
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de ce nouveau rendez-vous avec Tomi Joutsen et Esa Holopainen, Music Waves a fait le point sur ce nouvel album de cet Amorphis 2.0

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANTIGONE PROJECT: Stellar Machine (2017)
ROCK Préparez vous à un voyage intergalactique à travers les galaxies Muse ou Depeche Mode dans un vaisseau piloté par The Antigone Project.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SINISTER: Syncretism (2017)
DEATH METAL "Syncretism" est un opus sans concession qui ravira les adorateurs de la violence subjugués par la face la plus noire et haineuse de la musique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AMORPHIS
AMORPHIS_Queen-Of-Time
Queen Of Time (2018)
5/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_UNDER-THE-RED-CLOUD
Under The Red Cloud (2015)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
AMORPHIS_Circle
Circle (2013)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
AMORPHIS_The-Beginning-Of-Times
The Beginning Of Times (2011)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_Magic-And-Mayhem--Tales-From-The-Ear
Magic And Mayhem - Tales From The Early Years (2010)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020