GROUPE/AUTEUR:

NOVELISTS

(FRANCE)

TITRE:
NOIR (2017)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""Noir" est un étonnant melting-pot qui reprend des éléments de djent, de metalcore, de métal, de pop ou de rock pour générer des compositions entre obscurité et lumière."
THIBAUTK - 03.10.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
A peine deux années après le magnifique "Souvenirs", Novelists est de retour avec une nouvelle rondelle sobrement nommée "Noir". Novelists est une formation française qui pratique une musique progressive, qui pioche des éléments djent, metalcore, metal, pop ou rock, pour ainsi engendrer des compositions plurielles, sorte de melting-pot aux influences variées, une rencontre à la croisée des chemins de tous les possibles. 

Music Waves avait été conquis par la maîtrise extraordinaire du combo, par des musiciens techniques et précis, et par une musique issue des tripes qui effleurait vaguement la vague djent, sans jamais s'y noyer : "Souvenirs" était direct, progressif, puissant et bouleversant, "What else ?"

Aujourd'hui, avec "Noir", ils viennent confirmer tout le bien que l'on peut penser d'eux : avec cette rondelle couleur d'encre et de nuit aux reflets de mélasse épaisse, avec ce noir de l'âme, ils expulsent leur désespoir. Le disque porte en lui une réelle transition inversée, une remontée de l'obscurité à la lumière, la renaissance écarlate d'une âme égarée. Par un fil rouge ténu, l'auditeur suit un chemin de guérison, tourmenté, tortueux et torturé. La lumière jaillit évidemment des étapes qui expriment une certaine lutte entre lumière et obscurité.

Le casque vissé sur les oreilles, les sens en alerte et les yeux fermés, je goûte cette nuit des sens qui m'envahit : ondes vibratoires épaisses des guitares acérées, alternance de voix saturées et de vocalises limpides, guitare dépouillée aux accords aériens cycliques qui guident les âmes perdues vers une élévation spirituelle.

L'opus débute par 'L'appel du Vide', où naît une guitare dépouillée, puis des riffs carrés qui réveillent les sens engourdis. La voix chargée d'émotion nous prend par la main sur des chemins tortueux aux rythmes complexes. La musique coule avec élégance, car Novelists est toujours juste dans les intentions. 'Monochrome' expulse une poignée d'accords dépouillés, une batterie qui virevolte dans l'espace intersidéral et une voix charmeuse qui nous cajole, une voix de velours entre intimité et puissance brute. C'est alors qu'un saxophone supplante l'organe et lance une plainte qui jaillit des ténèbres et plante ses crocs dans notre intimité.

On assiste ensuite, petit à petit, à une transformation musicale : 'Under Differents Welkins' laisse place à plus de colère : les voix claires et saturées jouent à armes égales, les rythmes sont plus carrés. 'Stranger Self' intègre des passages rappés sur lesquels les mots hémophiles coulent en une rivière continue. 'The Light, The Fire' nous fait entrer dans l'apaisement alors que 'Lead The Light' est tout en contrastes et variations avec ses arpèges sereins... Les yeux mi-clos, je sens ce bien-être monter en moi, baigné par cette musique magnifique.

Novelists, aux côtés de Kadinja, sont les fers de lance d'une musique qui explore des territoires inconnus. "Noir" est ainsi une pépite, un diamant resplendissant à la lumière éblouissante et troublante. La galette est forcément à déguster d'urgence car sa beauté nous enivre et chasse le noir au fond d'abysses oubliées. Enfin dans ce "Noir" il y a de l'espoir, un espoir suscité par la musique, un espoir d'assister à la naissance d'un mythe musical. 

Plus d'information sur http://novelists.bigcartel.com/



GROUPES PROCHES:
TEXTURES, BEYOND THE DUST, MESHUGGAH, PERIPHERY

LISTE DES PISTES:
01. L'appel Du Vide
02. Monochrome
03. Under Different Welkins
04. Les Nuits Noires
05. Grey Souls
06. A Bitter End
07. Stranger Self
08. The Light
09. Fire
10. Joie De Vivre
11. Lead The Light
12. # Travers Le Miroir
13. Heal The Wound


FORMATION:
Amael Durand: Batterie
Charly T. Kelevra: Guitares
Florestan Durand: Guitares
Matt Gelsomino: Chant
Nicolas Delestrade: Basse


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC NOVELISTS
DERNIERE ACTUALITE
NOVELISTS: Nouvel album en janvier
Toutes les actualités sur NOVELISTS
NOTES
5/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BELPHEGOR: Totenritual (2017)
BLACK METAL Sans être un blasphème de trop, "Totenritual" n'est pour Belphegor qu'un méfait de plus qui n'apporte rien.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
W.I.L.D.: Purgatorius (2017)
DEATH METAL "Purgatorius" est un très bon album de death varié et puissant, dont le propos n'est pas d'innover mais bel et bien de proposer une musique classieuse, fine et précieuse.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NOVELISTS
NOVELISTS_C-est-La-Vie
C'est La Vie (2020)
5/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
NOVELISTS_Souvenirs
Souvenirs (2015)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020