ARTISTE:

THE ARRS

(FRANCE)
TITRE:

CREPUSCULE

(2017)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Mélancolique
"Avec "Crepuscule", The Arrs signe des adieux forts et sincères, à la hauteur d'une carrière riche et avec une puissance assez phénoménale."
NOISE (09.08.2017)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Toutes les bonnes choses ont une fin et toutes les aventures, aussi belles soient-elles, doivent trouver leur terme. En janvier 2017, The Arrs nous annonçait la fin de la sienne après une carrière bien remplie et des albums qui auront marqué la scène extrême. Avec "Soleil Noir" et "Khronos", le groupe français avait signé deux albums puissants, et le voir s’arrêter en si bon chemin fait un pincement au cœur. Mais une aventure doit avoir une belle fin, comme dans les grandes histoires, afin de ne rien regretter. Cela se fait avec une tournée qui a mis le feu partout où elle est passée depuis janvier et qui s’achèvera le 11 novembre à Paris au Trabendo. Cerise sur le gâteau, le groupe nous offre une dernière offrande, "Crépuscule", un EP 3 titres disponible librement au téléchargement. Le tout est soigné avec un artwork par titre plus les paroles.

Avec "Khronos", The Arrs s’était nettement rapproché du death metal en mettant en avant sa face brutale, notamment dans le chant. Et au vu des titres et des paroles crépusculaires de ces trois chansons, il ne fait guère de doute qu’il poursuive dans cette voie. D’entrée avec ‘A Jamais’, le groupe  fait parler la poudre. Ce titre nage dans le meilleur d’un death teinté de core et de thrash, faisant tantôt penser à Gojira tantôt à Dagoba avec un gros break death lourd à souhait. Avec ‘Brûle en Silence’, The Arrs retrouve un ton plus metalcore. La puissance est au rendez-vous et au chant Nicolas vit ses paroles avec conviction. On y apprécie aussi un côté plus sombre et teinté d’atmosphérique. Enfin The Arrs achève sa carrière avec un ‘#creveztous’ d’une intense brutalité, évoluant dans un death sans concession qui donne envie de tout casser, la férocité de l’ensemble est impressionnante de maîtrise. Si ce titre doit être le dernier du groupe, il est un parfait testament montrant tout la force dont était capable The Arrs, se rapprochant même du grind.

"Crépuscule" est une fin digne de ce nom pour l’aventure The Arrs. Le groupe a choisi de tirer le rideau et cela doit être respecté malgré les regrets vis-à-vis du potentiel qu'il possédait. A présent il lui reste à finir en beauté en concert et nous ne doutons pas qu’il y parviendra avec brio.


Plus d'information sur http://www.thearrsmetal.com/home.php



GROUPES PROCHES:
GOJIRA, BLACK BOMB A, ZUUL FX, DAGOBA, BENIGHTED


LISTE DES PISTES:
01. À Jamais
02. Brûle en Silence
03. #creveztous

FORMATION:
Mike: Guitares
Nico: Chant
Phil: Basse
Pierre: Guitares
Toki: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SITHU AYE débarque au Heart Sound Metal Fest 2017
DERNIERE INTERVIEW
THE ARRS (28 SEPTEMBRE 2012)
"Sur cet album, je suis arrivé en haut du mur, dos au beau et contemplant tout ce qui était derrière moi !"
 
AUTRES CHRONIQUES
HIDDEN LANDS: Halcyon (2017)
ROCK PROGRESSIF - Un album fondamentalement prog de qualité mais souffrant d'une production vieillotte.
ACCEPT: The Rise Of Chaos (2017)
HEAVY METAL - Accept retrouve des couleurs avec un disque homogène taillé dans le meilleur du heavy metal germanique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE ARRS
THE-ARRS_Khrónos
Khrónos (2015)
4/5
-/5
VERYCORDS / METALCORE
THE-ARRS_Soleil-Noir
Soleil Noir (2012)
3/5
-/5
VERYCORDS / METALCORE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021