GROUPE/AUTEUR:

DECAPITATED

(POLOGNE)

TITRE:
ANTICULT (2017)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL

""Anticult" résonne comme la prolongation d'une évolution entamée depuis "Carnival Bizarre" : le combo élargit son spectre glauque et insère dans son jeu les éléments d'une progression lente, calculée et contrôlée."
THIBAUTK - 08.09.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
J'ai toujours aimé mêler les chaleurs, le vent soufflant sur le sable chaud et le death. Ces vibrations se marient à merveille avec les vacances et coïncident avec la moiteur, bien mieux que les rythmes hyper-sexualisés des tubes de l'été. Le dernier Decapitated fait honneur à ces repos mérités, avec des vibrations qui sont plus qu'une simple expression violente : presque mélodique, très rythmé, moins sombre, "Anticult" baigne cet été poisseux de terreur, d'angoisse et d'un brin de mélodies étranges.

"Carnival Is Forever" et "Blood Mantra" ont installé la formation dans le peloton de tête, puis le groupe a subi des changements de personnel. Mais, au-delà des remaniements substantiels de structure, se fait sentir une nouvelle orientation du groupe : peut-être moins death, moins glauque et moins sombre, à la lisière d'une obédience presque mainstream, en tout cas plus groove metal.

Certes les blasts sont nombreux, les riffs épais et percutants, la voix monstrueuse et caverneuse, mais les interventions de guitare sont presque plus mélodiques... Non, ne fuyez pas tout de suite, rassurez-vous car les fondements sont là : les sonorités purulentes bien vivantes ; les passages d'anthologie multiples, fracassant les pauvres mortels qui ont tenté l'expérience sonore. Sur des accords à peine crunchy, le groupe initie cet opus, puis nous sommes rattrapés par une mélodie, comme si la formation voulait s'affranchir d'une ascendance terreuse - néanmoins 'Impulse', composition bien sombre, étale rapidement des tempi rapides.

Vient l'introduction peu commune de 'Deathvaluation', suivie par un tapis de batterie qui engendre une certaine terreur, alors que les rythmiques sont quasi-groovy (il est ainsi agréable d'entendre les fûts avec une telle clarté, n'étant pas noyés sous une tonne de vibrations saturées). Suivent des pistes à la mise en place similaire : 'Kill The Cult' un poil revanchard, 'One Eyed Nation' presque dagobaesque, ou encore 'Anger Line' porté par une colère noire et des riffs dissonants.

Les variations arrivent en bout de course, comme si après avoir caressé les fans dans le sens du poil, la formation entamait un petit virage, introduisait des éléments différents : chant moins grunt et rythme plus lent ('Earth Star'), arpèges dépouillés en introduction de 'Never' et intervention solitaire de guitare dissonante et rapide presque slayerienne.

"Anticult" résonne comme la prolongation d'une évolution entamée avec "Carnival Bizarre" : en piochant des éléments variés, le combo élargit son spectre glauque, non pas pour éclairer, mais pour nous dérouter, insérer les éléments d'une progression lente, très calculée et contrôlée. Cet opus pourra alors faire apprécier cette musique sombre au plus grand nombre, et rien que pour cela, gageons que la rondelle deviendra culte.

Plus d'information sur http://www.decapitatedband.net/



GROUPES PROCHES:
IMMOLATION, MALEVOLENT CREATION, MASACHIST, NEPHELIUM, VADER, THE RED SHORE

LISTE DES PISTES:
01. Impulse - 06:01
02. Deathvaluation - 04:23
03. Kill the Cult - 04:40
04. One-Eyed Nation - 04:59
05. Anger Line - 03:44
06. Earth Scar - 05:09
07. Never - 06:04
08. Amen - 02:49


FORMATION:
Filip "Heinrich" Halucha : Basse
Kerim "Krimh" Lechner: Batterie
Rafal Piotrowski: Chant
Waclaw "Vogg" Kieltyka: Guitares


TAGS:
Oppressant, Sombre, Technique, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DECAPITATED
DERNIERE ACTUALITE
Tous les accusations de viol et de kidnapping contre DECAPITATED abandonnées
Toutes les actualités sur DECAPITATED
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
COSMOGRAF: The Hay-man Dreams (2017)
ROCK PROGRESSIF Cosmograf signe un nouvel album magnifique de sensibilité, de musicalité tout en s'émancipant des influences. Un petit chef-d’œuvre d'émotion.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEAD LORD: In Ignorance We Trust (2017)
HARD ROCK Au-delà de l'ombre de Thin Lizzy qui le recouvre, il faut surtout voir "In Ignorance We Trust" comme une très bonne galette de hard rock tout court, que ne grève aucune baisse de régime.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DECAPITATED
DECAPITATED_Carnival-Is-Forever
Carnival Is Forever (2011)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
DECAPITATED_Human-s-Dust
Human's Dust (2008)
4/5
-/5
METAL MIND / DEATH METAL
DECAPITATED_Winds-Of-Creation
Winds Of Creation (2000)
4/5
-/5
EARACHE / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020