GROUPE/AUTEUR:

PINK CREAM 69

(ALLEMAGNE)

TITRE:
HEADSTRONG (2017)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK

"Un album aux styles disparates qui laisse pourtant une belle impression de bloc."
LYNOTT - 22.11.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Pink Cream 69 a trente ans, qu'on se le dise. Sonnez hautbois, résonnez musettes ! Et pour fêter ça, voici venir le douzième album de ces persévérants Allemands, un "Headstrong" bien nommé. L'opus, pour marquer le coup, est accompagné d'une seconde galette live, témoin d'une prestation en Bavière datant de 2013.

Voilà trois ans que la bande à David Readman, talentueux vocaliste, et à Dennis Ward, non moins talentueux bassiste fort occupé par ses activités de producteur, n'avait plus mis le couvert. Depuis un "Ceremonial" fort décevant en fait. C'est donc en croisant les doigts que les aficionados du combo vont offrir à leurs tympans malmenés une écoute circonspecte du produit proposé.

Pink Cream 69 a régulièrement causé chez les esthètes de la classification par genres quelques dissensions. En effet, pour certains les Bataves naviguent sur les eaux du hard rock mélodique, pour d'autres ils évoluent dans la sphère du metal mélodique. Force est de constater que d'un album à l'autre, voire d'un titre à l'autre sur un même opus, les sons varient, brouillant l'analyse.

A l'écoute de l'entrée en matière de "Headstrong", nous pouvons pencher vers la seconde option. 'We Bone To None' - on pense parfois à Dio - bouscule effectivement avec énergie les neurones, guidé qu'il est par le mur de sons imposé par les duettistes à la six-cordes et la voix hargneuse de Readman. 'Walls Come Down' n'a rien à lui envier, le style est clairement allemand, mélopée scandée et batterie matraquante sont au programme. Les mélodies ne font pas grimper au rideau, mais l'énergie est communicative.

Avec 'Unite And Divide', changement de programme, les Allemands nous la font plutôt heavy et retrouvent par la même occasion leurs qualités mélodiques qui plaisent aux amateurs de hard easy listening. Et dans ce domaine le clou est sévèrement enfoncé avec le gouleyant 'No More Fear' qui risque fort de vous tenter pour un karaoké... jusqu'à ce qu'il soit déboulonné de son piédestal par la somptueuse ballade métallique 'Man Of Sorrow'.

Mais c'était trop beau pour durer dirait l'adepte des sons radio friendly - décidément les Allemands tiennent difficilement en place - car 'Path Of Destiny' déboule en remettant le turbo, sans toutefois oublier de soigner sa mélodie. On est presque ici en terrain power metal tout comme avec la ballade qui suit, la magnifique 'Vagrant Of The Night' qui démarre en version acoustique avant de partir en vrille électrique. Puis 'Bloodsucker' et 'Whistleblower' reviennent aux sources initiales de l'opus, soit un tempo classique d'outre-Rhin, mais ici méritant quelques vocalises sous la douche. Et puis, pirouette finale, l'album s'achève plutôt tranquillement sur 'The Other Man', un mid-tempo teinté blues.

Pink Cream 69 n'a donc pas fini d'alimenter les débats sur le style musical qu'il développe tant ce "Headstrong" est disparate. Néanmoins, curieusement, au bout de son écoute, c'est bien une impression de bloc qu'il laisse. Comme si tous ces titres variés formaient un tout musicalement logique. Ce douzième album du combo, grâce à sa diversité réfléchie, risque donc finalement de ne pas plaire à peu de monde.

Plus d'information sur http://www.pinkcream69.de/



GROUPES PROCHES:
DAVID READMAN, SHAKRA, JADED HEART, UNISONIC, PRETTY MAIDS

LISTE DES PISTES:
01. We Bow To None
02. Walls Come Down
03. Unite And Divide
04. No More Fear
05. Man Of Sorrow
06. Path Of Destiny
07. Vagrant Of The Night
08. Bloodsucker
09. Whistleblower
10. The Other Man


FORMATION:
Alfred Koffler: Guitares
Chris Schmidt: Batterie
David Readman: Chant
Dennis Ward: Basse
Uwe Reitenauer: Guitares


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PINK CREAM 69
DERNIERE ACTUALITE
PINK CREAM 69 : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur PINK CREAM 69
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KRAFTWERK: The Mix (1991)
AUTRES Sans (trop) oublier les aspects mélodiques, Kraftwerk ravira les fans des boucles électroniques ponctuées de rythmiques répétitives, sans toutefois faire fuir ses adeptes de la première heure.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TOOTHGRINDER: Phantom Amour (2017)
METALCORE Alors que nous avions été égarés par son précédent opus, Toothgrinder revient en grande forme avec une œuvre multiple, un labyrinthe de sensations complexes aux couleurs variées.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PINK CREAM 69
PINK-CREAM-69_Ceremonial
Ceremonial (2013)
2/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PINK-CREAM-69_In10sity
In10sity (2007)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
PINK-CREAM-69_Change
Change (1995)
3/5
-/5
EPIC / HARD ROCK
PINK-CREAM-69_Games-People-Play
Games People Play (1993)
5/5
-/5
EPIC / METAL MELODIQUE
PINK-CREAM-69_49°-8°
49° / 8° (1992)
2/5
-/5
EPIC / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020