.
.
GROUPE/AUTEUR:

ANNIHILATOR

(CANADA)

TITRE:
FOR THE DEMENTED (2017)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
THRASH

""For The Demented" voit Annihilator balancer quelques bombes thrash tout en gardant une belle face mélodique et accrocheuse."
NOISE - 10.11.2017 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
"Suicide Society" a été une catharsis qui a permis à Jeff Waters de surmonter le départ surprise de son chanteur, Dave Padden. S'il n’était pas le meilleur album d'Annihilator, il se situait dans une moyenne correcte, prouvant que le groupe avait un avenir. A peine deux ans plus tard, après un nouveau live et des concerts en pagaille, il est de retour avec "For The Demented", son seizième album avec toujours Jeff derrière le micro. Revigoré, le guitariste canadien semble bien décidé à en découdre. Il a produit ce disque en duo avec son bassiste Rich Hinks, chose rare pour un Waters solitaire.

Présenté dans une pochette agressive, le disque nous prend d’abord à la gorge de manière féroce avec ‘Twisted Lobotomy’. Proche d’un son thrash old school 80’s, ce titre est une claque : Jeff se fait  vocalement agressif et musicalement ça dépote avec des riffs et soli bouillants. ‘One To Kill’ garde un ton abrasif avec de nouveau des parties de guitares furieuses et un chant qui l’est tout autant. Après ce début coup de poing, Annihilator va calmer le jeu et varier le propos, Waters s’amusant à brouiller les cartes en alliant passages incisifs avec des breaks accrocheurs.

Il ressort ainsi dans ‘The Demon You Know’ un chant vicieux qui voit Jeff se faire conteur d’histoire. ‘Phantom Asylum’ pose une ambiance aérienne sur les soli tandis que ‘Not All There’ se fait parfois même dansant, limite funky avec également un break aérien assez sombre. Ces trois chansons présentent bien sûr une armature thrash mais elles gagnent beaucoup par ces aspects accrocheurs redoutables d’efficacité. Et ce n’est pas fini, Waters dégaine avec ‘Pieces Of You’ une ballade comme il les aime, racontant une histoire sombre et glauque sur un ton grave tout en sensibilité.  ‘The Way’ renoue avec  un style direct, plus rock et entraînant, qui penche vers un big rock digne d’un Van Halen avec des riffs à la AC/DC.  Enfin au milieu de ce patchwork un peu fou, ‘Altering The Alter’ vient tout fracasser dans un esprit thrash très percutant.

Jeff Waters a indubitablement retrouvé la forme, plus un complice en la personne de Rich Hinks. "For The Demented" est brillant, frais, varié et réjouissant. Il voit Annihilator exceller avec un thrash percutant parcouru de mélodies imparables. Le groupe est relancé de la meilleure manière, bien armé pour repartir de plus belle comme un phénix que le temps et les épreuves ne semblent jamais affaiblir.

Plus d'information sur http://www.annihilatormetal.com



GROUPES PROCHES:
TESTAMENT, SLAYER, IRON MAIDEN, MEGADETH, NEVERMORE, OVERKILL, METALLICA

LISTE DES PISTES:
01. Twisted Lobotomy
02. One To Kill
03. For The Demented
04. Pieces of You
05. The Demon You Know
06. Phantom Asylum
07. Altering The Alter
08. The Way
09. Dark
10. Not All There


FORMATION:
Aaron Homma: Guitares
Fabio Alessandrini: Batterie
Jeff Waters: Chant / Guitares
Rich Hinks: Basse


TAGS:
Lourde, Old School, Sombre, Technique, Guitar-Hero, Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ANNIHILATOR
DERNIERE ACTUALITE
ANNIHILATOR : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur ANNIHILATOR
DERNIER ARTICLE
Annhilator - Archer - Harlott - Courtrai De Kreun - 06 Novembre 2015
Music Waves est de retour à Courtrai pour assister à la revanche que nous doit Annihilator après son concert raccourci du festival Alcatraz. Tous les articles sur ANNIHILATOR
DERNIERE INTERVIEW
Avant Dave, les gens qui découvraient le groupe voyaient les différents lineups et devaient penser que j'étais un abruti de dictateur avec qui il doit être très dur de travailler...

NOTES
3/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RYAN YARD: The Nature Of Solitude (2017)
ROCK PROGRESSIF Après l’orchestre de chambre puis l’electro, Ryan Yard se frotte au symphonique minimaliste. L’idée est sympa mais la réalisation manque de consistance.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOLAND: Noland (2017)
AUTRES NoLand transmet sur des bases ancrées dans le folklore breton un message de non-appartenance. Un pari osé dont l'intérêt repose aussi sur la présence du chanteur de Dead Can Dance, Brendan Perry.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANNIHILATOR
ANNIHILATOR_Ballistic-Sadistic
Ballistic, Sadistic (2020)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / THRASH
ANNIHILATOR_Suicide-Society
Suicide Society (2015)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / THRASH
ANNIHILATOR_Feast
Feast (2013)
4/5
3/5
EMI / THRASH
ANNIHILATOR_Annihilator
Annihilator (2010)
4/5
3/5
EARACHE / THRASH
ANNIHILATOR_Metal
Metal (2007)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / THRASH
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020