GROUPE/AUTEUR:

IZZ

(ETATS UNIS)

TITRE:
MY RIVER FLOWS (2005)
LABEL:
DOONE
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
ALADDIN_SANE - 18.01.2006 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avec « The inconsolable secret » de Glass Hammer, « The end is beautiful » d’Echolyn et « ? » de Neal Morse, on peut dire que l’année 2005 a été celle d’un certain état de grâce du rock progressif américain. On avait pas vu ça depuis l’apparition de Spock’s Beard en 1995, et le nouvel album d’Izz, sorti fin 2005 et arrivé chez nous en ce début d’année 2006, ne fait que renforcer cette impression.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet album (comme tous ceux du groupe d’ailleurs) se sera fait attendre, mais le jeu en valait la chandelle puisque Izz vient de nous offrir rien de moins que son meilleur album (j’en vois déjà qui grincent des dents). Je m’explique. « Sliver of the sun », le premier album, était sympathique mais un peu brouillon... « I move » relèvait le niveau mais souffrait d’une production médiocre (et d’une pochette assez quelconque)... Enfin, « Ampersand vol.1 » n’était composé que de chutes de studio et de morceaux « live »... Avec « My river flows », on sent que le groupe a mûri, l’ensemble dégage plus de cohérence tout en gardant une qualité de composition qui était déjà présente dans « I move ».

Pourtant, je n’étais pas (et ne suis toujours pas) convaincu par les introductions « rock » (et musclées) des deux premiers morceaux qui rapprochent le groupe des dernières productions assez basiques de Spock’s Beard. Heureusement, la suite ne continue pas dans cette direction : dés l’apparition du piano et le début du chant sur « Late night salvation », on sait que ce morceau sera une réussite de rock progressif à l’américaine.

En fait, la grande nouveauté par rapport au passé, c’est l’intégration partielle de deux voix féminines en complément du chant des frères Galgano. Cet apport vocal fait parfois penser aux derniers albums de Glass Hammer (écoutez « Deafening silence » pour vous en convaincre). Je n’aurais jamais imaginé qu’Izz suivrait cette pente symphonique mais finalement, cela est plutôt convaincant et participe, de mon point de vue, à la réussite générale de l’album.

Pour le reste, que ce soit dans leurs morceaux courts (« Rose colored lenses », « Anything I can dream », « Abby’s song ») ou dans leurs compositions plus longues, plus « progressives » (« Deception », « Crossfire »), c’est surtout grâce aux harmonies vocales (Echolyn n’est pas loin) et aux mélodies pop rappelant les Beatles que l’on reconnaît le style du groupe et que les fans du début s’y retrouveront.

Pour ma part, « My river flows » est la meilleure surprise « progressive » de ce début d’année 2006. Autant dire que j’attends la suite avec impatience.

Plus d'information sur http://www.izznet.com/



GROUPES PROCHES:
YES, SIMON APPLE, LOBSTER NEWBERG, KING CRIMSON, MARS HOLLOW, GORDIAN KNOT, ECHOLYN, ELP, BEARDFISH, HIGH WHEEL

LISTE DES PISTES:
01. My River Flows - 05:28
02. Late Night Salvation - 12:16
03. Roses Coloured Lenses - 03:40
04. Deception - 07:17
05. Crossfire - 08:33
06. Anything I Can Dream - 03:22
07. Abby's Song - 03:48
08. Deafening Silence - 21:36


FORMATION:
Anmarie Byrnes: Chant
Brian Coralian: Batterie
Greg Dimiceli: Batterie
John Galgano: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Laura Meade: Chant
Paul Bremner: Guitares
Tom Galgano: Chant / Claviers


TAGS:
Symphonique, Accessible / FM
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
4/5
Lors de mes dernières rencontres avec ces Américains, je n'avais pas été conquis par leur musique souvent brouillon. Il semblerait que cette fois, ils ai pris le bison par les cornes. La production désormais exemplaire est à la hauteur de la finesse de leurs compositions, souvent proches de celles des "Spock's Beard" de la belle époque. Enfin du grand "Izz" et fini les petits albums pleins de promesse.
PETER HACKETT - 21/08/2007 -
0 0
3/5
Encore un groupe de prog américain qui a quelque chose à dire ! Izz sait proposer une musique variée, parfois complexe, mais suffisamment émaillée de passages festifs pour plaire à un large public.
Cet opus est peut-être légérement moins réjouissant que "I move" mais reste une valeur sure !

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IZZ
DERNIERE ACTUALITE
IZZ: Les détails sur "Don't Panic"
Toutes les actualités sur IZZ
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves voulait en savoir plus sur les responsables du magnifique « My River Flows », c'est pourquoi Ping Ping a rencontré John Galgano, le bassiste d’IZZ pour une interview découverte....

NOTES
4.5/5 (2 avis) 3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MANGROVE: Facing The Sunset (2005)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FISSION: Crater (2004)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IZZ
IZZ_don-t-panic
Don't Panic (2019)
4/5
4/5
DOONE / ROCK PROGRESSIF
IZZ_Ampersand-Volume-2
Ampersand, Volume 2 (2016)
2/5
2/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
IZZ_Everlasting-Instant
Everlasting Instant (2015)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
IZZ_Crush-Of-Night
Crush Of Night (2012)
4/5
3.6/5
DOONE / ROCK PROGRESSIF
IZZ_Izz-Live
[Izz Live] (2011)
4/5
4/5
DOONE / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020