ARTISTE:

NESSERIA

(FRANCE)
TITRE:

CETTE EROSION DE NOUS MEMES

(2017)
LABEL:

DEADLIGHT

GENRE:

HARDCORE

TAGS:
Chant screamo
"Nesseria sort métamorphosé sinon grandi de cette mutation vers un art désormais peut-être moins épidermique mais dont l'ambivalence accrue qui l'écartèle le pousse dans les profondeurs d'un puits abyssal."
CHILDERIC THOR (06.02.2018)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il y a des noms qui ne trompent pas. Celui du maître Nick Zampiello qui l'a masterisé, ceux de Deadlight Entertainement et Throneruiner Records qui le publient respectivement en CD et vinyle, assurent déjà à "Cette Erosion de Nous-mêmes" son quota de plomb et une furieuse dose de colère. Les fidèles de ces deux labels savent à quoi s'attendre.

Sauf que Nesseria - quinze ans au compteur et trois albums sous le bras, en comptant le petit dernier - prend soin de rapidement brouiller les pistes pour mieux nous égarer. De fait, si les Orléanais font fi de préliminaires dont nous n’avons de toute façon que faire, en déboulant à la manière d'une bête enragée avec le chant biberonné au Destop de Dez qui hurle comme si demain ne devait plus exister, 'On Prendra l'Habitude' se voit vite perforé par des guitares ferrugineuses dont la glaciale noirceur doit davantage au black metal qu'au hardcore cependant que la fragile lumière qui jaillit de ses entrailles le colore de teintes quasi post rock. Mais en trois minutes, nous sommes déjà à genoux, prêts à offrir notre flanc à la morsure de cette robuste hampe.

Exigeant, Nesseria ne cède à aucune facilité, accouchant d'un magma sévère qui doit s'apprivoiser avant de pouvoir en goûter le suc empoisonné. Propulsées par des rouleaux de batterie qui s'écrasent contre des falaises rocailleuses, ces saillies grondent, constamment au bord de la rupture, d'une sourde tension qui les ronge comme une lèpre nocive ('Chasse aux Ecureuils'). S'il file très vite à la vitesse d'un cheval au galop, "Cette Erosion de Nous-mêmes" n'en dégorge pas moins une sève fulgurante car dans la panse obscure de ses titres grouillent des trésors d'écriture.

Sur un maillage ultra serré, son menu déroule une stratigraphie tendue et massive qui lui confère une forme de rudesse. Soucieux de s'affranchir des genres, des étiquettes, les Français inoculent à cette pâte survoltée de nouvelles influences (black, post metal...). Si certains seront surpris, voire décontenancés, par le résultat, alors que la signature douloureuse du groupe demeure pourtant inchangée, force est de reconnaître que Nesseria sort métamorphosé sinon grandi de cette mutation vers un art désormais peut-être moins épidermique mais dont l'ambivalence accrue qui l'écartèle, loin de l'exonérer d'une noirceur abrupte, le pousse dans les profondeurs d'un puits abyssal contre les parois desquelles s'accroche une sourde beauté.

Mais ne vous y trompez pas, s'il peut afficher par moments des traits plus mélodiques, ce qui contribue à le rendre d'un abord plus avenant ('Les Ruines'), « Cette Erosion de Nous-mêmes » se présente à nous dans toute sa force malsaine. Il suffit d'écouter le squelettique 'A l'Usure', pause osseuse qui suinte un désespoir poisseux, pour prendre la mesure d'une violence tantôt souterraine ('St Petersburg') ou frontale ('Forteresse'). De ces vomissures vocales qui déversent une bile enragée à ces câbles de guitares qui ouvrent des paysages beaux à pleurer couverts toutefois par une brume crépusculaire, témoins 'Dans l'Ombre et Sans Visage' ou la conclusion éponyme chargée d'une amertume funèbre, l'ensemble prend à la gorge, charriant une inexorabilité goudronneuse.

Au final, on ne sort pas indemne d'une écoute qui remue l'âme autant que les tripes.


Plus d'information sur https://fr-fr.facebook.com/nesseria.music/



GROUPES PROCHES:
COWARDS, DELIVERANCE


LISTE DES PISTES:
01. On Prendra L'habitude - 03:00
02. La Chasse Aux Écureuils - 04:14
03. Les Ruines - 04:01
04. A L'usure - 03:09
05. St Petersburg - 06:36
06. Forteresse - 03:27
07. Pris À La Gorge - 04:08
08. Dans L'ombre Sans Visage - 05:06
09. Cette Érosion De Nous-mêmes - 04:40

FORMATION:
-
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NESSERIA: La tournée continue...
DERNIERE INTERVIEW
NESSERIA (02 janvier 2018)
Jérôme, guitariste de Nesseria, a longuement répondu à nos questions, à l'occasion de la sortie de "Cette érosion de nous-mêmes'.
 
AUTRES CHRONIQUES
CORROSION OF CONFORMITY: No Cross No Crown (2018)
HEAVY METAL - Trouvant le juste milieu entre pesanteur sabbathienne et envolées étincelantes, "No Cross No Crown" est l'album que tous les fans de C.O.C attendaient depuis "In The Arms Of God" !
MARTIN SPRINGETT: The Gardening Club (2017)
ROCK - Que vous soyez fan de rock seventies, de guitares gorgées de feeling ou tout simplement d’une musique simple mais solaire, ne manquez surtout pas cet album magistral !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022