ARTISTE:

MARILLION

(ROYAUME UNI)
TITRE:

LIVE FROM LORELEY

(1987)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
RICK (17.02.2006)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

On dira ce qu'on voudra... Marillion et Fish, c'étaient quand même les meilleurs. 1987 a beau être l'année de leur fracassant divorce, il n'en résulte pas moins un concert plein d'énergie, d'émotions et de talent.

On commence tout doucement par une sonate inattendue qui nous emmène aux bords du Rhin. Ma culture classique m'empêche de reconnaître le morceau... Du Mozart sans doute. Arrive le soir, le moment où les ménestrels montent sur scène. Ils commencent par Slainte Mhath, présent sur Clutching At Straws. Excellent morceau pour chauffer le public et ajuster la voix de Fish. "Take me away..."

Et on enchaîne sur les grands classiques "Assassing" & " Script For A Jester's Tear". Les deux sont extrêment fidèles à la version de l'album. A la fin de Script, Fish offre son coeur au public. Il le jette dans la foule et se donne à 100% pour le public. Une dernière fois...

"Incubus" et ses soli de clavier/guitare transportent la foule vers un monde parallèle, dont seul Fish possède la clé.
C'est tout pour "Fugazi" & "Script...", dommage, on en aurait voulu un peu plus. Enfin, ils se rattrapent en nous offrant la célèbre trilogie "Hottel Hobbies/Warm Wet Circles/That Time Of The Night" qui est à couper à le souffle. Fish a trouvé le ton juste, ce qui lui permet de se libèrer. Le "Jester" change de costume un peu plus tard et s'habille d'un kilt pour entamer une autre suite exceptionnelle: "Kayleigh/Lavender/Bitter Suite/Heart Of Lothian". C'est le meilleur moment du concert. Aucun défaut, Kelly est dans son élément et fait vibrer le public sur "Lavender". Trewavas donne le rythme sans fourcher. Rothery explose sur le solo de "Kayleigh" et Mosley s'amuse avec ses cymbales sur "Bitter Suite".

Autre moment fort de la soiré, lorsque Fish s'approche calmement de Rothery, s'appuie sur son épaule et chuchote au creux de l'oreille de ce dernier: "It's getting late, for scribbling and scratching on the paper, something's gonna give under this pressure..." Son départ était-il déjà prévu? Quoiqu'il en soit, après le somptueux Heart Of Lothian, le concert s'achève... croyait-on! Car le bouffon n'a pas dit son dernier mot. Ils reviennent une dernière fois pour nous donner deux morceaux de leur dernier album, "The Last Straw" et le mythique "Incommunicado". Des bribes de paroles en allemand prononcées par Fish et c'est fini. On ne reverra plus les Marillion sur scène de cette façon.

8/10 et pas 9, car ce concert est le symbole de la fin... que personne ne souhaitait à part eux. La qualité vidéo laisse parfois à désirer, quand on voit le visage peint en rose de Steve Rothery.
Finalement, il nous reste un goût amer de "Trop peu" dans la bouche après avoir écouté ces 15 morceaux.


Plus d'information sur http://www.marillion.com/





LISTE DES PISTES:
01. Introduction - 02:10
02. Slainte Mhath - 04:45
03. Assassing - 06:28
04. Script For A Jester's Tear - 08:56
05. Incubus - 08:55
06. Sugar Mice - 05:46
07. Hotel Hobbies - 03:36
08. Warm Wet Circles - 05:55
09. That Time Of The Night (the Short Straw) - 04:06
10. Kayleigh - 04:30
11. Lavender - 02:24
12. Bitter Suite - 07:50
13. Heart Of Lothian - 03:54
14. The Last Straw - 05:48
15. Incommunicado - 05:18

FORMATION:
Fish: Chant
Ian Mosley: Batterie
Mark Kelly: Claviers
Pete Trewavas: Basse
Steven Rothery: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
21/04/2009
  0 0  
3/5
Un (ultime) très bon témoignage de la période Fish. Malheureusement, le son et l'image ont un peu vieilli et ne profitent pas pleinement du format DVD.
Petite note à notre gentil chroniqueur : l'intro, c'est tiré de la Gazza Ladra, opéra de Rossini :)

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MARILLION: les détails sur 'An Hour Before It's Dark'
DERNIER ARTICLE
VACANCES, J'OUBLIE TOUT...
L'été 2021 est déjà bien entamé et votre site favori part en vacances...
DERNIERE INTERVIEW
MARILLION (20 SEPTEMBRE 2016)
A l'occasion de la promo de "F.E.A.R.", Music Waves a rencontré Steve Hogarth pour une entrevue sans peur...
 
AUTRES CHRONIQUES
AMBITION: Ambition (2006)
A.O.R. -
BOB CATLEY: Spirit Of Man (2006)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MARILLION
MARILLION_F-e-a-r-fuck-Everyone-And-Run
F.e.a.r (fuck Everyone And Run) (2016)
5/5
4.5/5
EAR MUSIC / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Sounds-That-Can-t-Be-Made
Sounds That Can't Be Made (2012)
4/5
3.8/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Less-Is-More
Less Is More (2009)
4/5
3/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Happiness-Is-The-Road
Happiness Is The Road (2008)
5/5
3.8/5
RACKET RECORDS / ROCK ATMOSPHERIQUE
MARILLION_Somewhere-Else
Somewhere Else (2007)
4/5
2.9/5
INTACT / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021