GROUPE/AUTEUR:

SIMPLE MINDS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
WALK BETWEEN WORLDS (2018)
LABEL:
EPHELIDE
GENRE:
ROCK

"Les Écossais trouvent ici un parfait équilibre entre quelques expérimentations cinématiques et une énergie rock/new wave digne des années 80."
LOLOCELTIC - 02.02.2018 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
S’il avait envoûté votre humble serviteur, "Big Music", précédent album studio de Simple Minds datant de 2014, avait fortement divisé les amateurs. Alors que certains avaient apprécié la qualité des compositions et de la production, d’autres n’en avaient pas du tout goûté le développement et l’approche électronique. Toujours produits par la même équipe, et après une parenthèse acoustique, les Ecossais offrent un "Walk Between Worlds" dont l’objectif est de réconcilier tous les fans du groupe. Charlie Burchill parle même de deux faces distinctes : une orientée new wave et une avec des orchestrations cinématiques.

Si les puristes pourront toujours trouver des éléments pour argumenter que l’annonce du guitariste n’est pas tout à fait exacte, le fait est qu’il est loin d’avoir menti. En effet, le début d’album voit la guitare reprendre du poil de la bête et la production, si elle reste peaufinée, se révèle néanmoins plus organique que sur "Big Music". Les refrains sont hyper accrocheurs et l’énergie est communicative pour un résultat entraînant et envoûtant à la fois. Entre rock et new wave, le single ‘Magic’ et ‘Utopia’ emportent tout sur leur passage, alors que ‘Summer’ se fait un peu plus sombre, lancé par une basse massive mais toujours accrocheur et énergique.

La transition entre les deux parties annoncées par Burchill est représentée par un ‘The Signal And The Noise’ plus électro, à la puissance presque industrielle et à la tension palpable digne d’un duel au Far-West, et par un ‘In Dreams’ alternant couplets directs et refrain aérien. Sur ce dernier, les claviers se font plus présents et l’ambiance cinématique commence à poindre. Elle va prendre toute son ampleur sur les trois derniers titres de la version classique de l’album. ‘Barrowland Star’ enveloppe directement l’auditeur dans une ambiance à la fois grandiloquente et mélancolique. Jim Kerr prend parfois des intonations dignes de David Bowie et de belles lignes de cordes renforcent l’envergure de ce titre qu’un superbe solo de guitare illumine sur tout son final, le tout rendant hommage à une salle de Glasgow dans laquelle Simple Minds s’est souvent produit (la Barrowland Room qui verra d’ailleurs les Ecossais débuter leur prochaine tournée). Le titre éponyme poursuit sur cette voie avec un refrain direct et accrocheur et un bel équilibre entre guitare et claviers, avant que ‘Sense Of Discovery’ ne conclue le décollage vers de hautes sphères en se faisant aérien et hypnotisant avec quelques lignes de chant rappelant l’incontournable ‘Alive And Kicking’.

Tout en faisant la part belle à certains éléments replongeant l’auditeur mélancolique dans sa période la plus faste, Simple Minds continue son évolution vers des sonorités plus modernes. Les Écossais trouvent ici un parfait équilibre entre quelques expérimentations cinématiques et une énergie rock/new wave digne des années 80. S’il ne fera pas taire les intégristes du c’était mieux avant, "Walk Between Worlds" justifie parfaitement son titre et le fait avec finesse et talent.

NB : A signaler une édition deluxe proposant trois titres supplémentaires.

Plus d'information sur http://www.simpleminds.com/



GROUPES PROCHES:
TEARS FOR FEARS, DEPECHE MODE, MINERALS, THE MISSION, INXS, THE CURE, U2, ULTRAVOX

LISTE DES PISTES:
01. Magic - 4:35
02. Summer - 4:57
03. Utopia - 4:14
04. The Signal And The Noise - 5:18
05. In Dreams - 4:15
06. Barrowland Star - 6:25
07. Walk Between Worlds - 5:12
08. Sense Of Discovery - 6:23


FORMATION:
Andy Gillespie: Claviers
Charlie Burchill: Guitares / Claviers
Ged Grimes: Basse
Jim Kerr: Chant
Mel Gaynor : Batterie
Sarah Brown: Choeurs


TAGS:
80's, 90's, Accessible / FM, Electro, Romantique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 02/02/2018 -
0 0
4/5
Un album d'un niveau inespéré ! Aussi inattendu que rafraîchissant.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SIMPLE MINDS
DERNIERE ACTUALITE
SIMPLE MINDS: Walk Between Worlds
Toutes les actualités sur SIMPLE MINDS
NOTES
4/5 (1 avis) 3.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANVIL: Pounding The Pavement (2018)
HEAVY METAL Avec cette nouvelle livraison, Anvil montre qu'il est en grande forme et que les années ne diminuent pas sa fougue heavy metal.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ANGRA: Ømni (2018)
METAL MELODIQUE Empilant à outrance leurs nombreuses influences musicales habituelles, les Brésiliens ont fait de cet ØMNI un véritable OVNI.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SIMPLE MINDS
SIMPLE-MINDS_Big-Music
Big Music (2014)
4/5
2.8/5
UNIVERSAL / POP
SIMPLE-MINDS_Black--White-050505
Black & White 050505 (2005)
3/5
-/5
SANCTUARY / POP
SIMPLE-MINDS_Good-News-From-The-Next-World
Good News From The Next World (1995)
4/5
4/5
VIRGIN / ROCK
SIMPLE-MINDS_Real-Life
Real Life (1991)
3/5
2/5
VIRGIN / POP
SIMPLE-MINDS_Street-Fighting-Years
Street Fighting Years (1989)
5/5
1/5
A&M / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020