ARTISTE:

BLINDING SPARKS

(FRANCE)
TITRE:

BRUTAL AWAKENING

(2017)
LABEL:

DOOWEET

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Chant screamo
"Le nouvel album de Blinding Sparks est toujours musicalement honnête et marque une progression notamment au niveau du chant bien qu’il reste malgré tout perfectible."
CALGEPO (04.01.2018)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En musique comme ailleurs, personne ne peut affirmer ne pas faire un jour quelque chose qui lui semblait totalement impensable auparavant, que ce soit suite à un changement de situation ou d'opinion, ou bien sous la contrainte. Fontaine, je ne boirai pas (plus) de ton eau.... Cet adage trouve son exemple avec Blinding Sparks. Après l'écoute de leur précédent album,  "Renaissance Insipide", la phrase "plus jamais !" s'est imposée à nos esprits car si musicalement, cet album pouvait tenir la route, celui-ci était plombé par les lacunes vocales de son chanteur et par un goût d'inachevé. Alors, imaginez la réaction lorsque ce "Brutal Awakening" est arrivé pour être soumis à nos commentaires.

Et pour être tout à fait honnête, le contenant n'est pas venu atténuer l'appréhension négative à la vue de ce nouvel album. La pochette est en effet une pâle copie de celle de "Octavarium" de Dream Theater en moins bien (déjà l'originale n'est franchement pas terrible). Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

C'est donc fébrilement que l’auditeur reçoit le premier titre ('Don't Need A Name'), et là l'appréhension se tempère. La musique est toujours de qualité et sonne heavy, mais le chant semble avoir quelque peu progressé, surtout en voix claire. Gommés les trop nombreux contretemps et les faussetés qui tapissaient "Renaissance Insipide". Ces défauts sont estompés par Jérémy qui assume désormais son chant qui en devient un peu plus juste. Ainsi 'Deathbeds', bâti sur un rythme faussement mid-tempo, illustre cette progression avec un refrain porteur et bien enlevé doublé par une voix féminine. Parfois, le groupe lorgne vers la pop rock un peu passe-partout, dans la lignée de Kyo ('A Trois' avec un texte à double sens) certes pas très original mais plutôt agréable. Par ailleurs, le chanteur est accompagné par Laurent Bàn (qui a participé à de nombreuses comédies musicales) sur trois titres.

Les musiciens tiennent grandement la route dans un style efficace où les mélodies, bâties sur une base essentiellement metal, demandent un peu d'effort pour s'ancrer dans la tête ('In Front Of My Mirror'). Toutefois - chassez le naturel il revient au galop - , dans certains titres Jérémy retombe hélas dans ses travers et use abusivement d'un chant hurlé qui nécessite une technique qu'il ne possède pas encore et qui finit par grandement alourdir le propos et fatiguer l'écoute ('I Fuck It', 'A Tough Road For The Heart’) malgré le fait qu'il soit contrebalancé souvent par les mélopées féminines plus douces et surtout plus justes ('Arch').

Outre l'hommage aux expressions françaises qui parsèment ce texte, ce qu'il faut retenir ici c'est que ce "Brutal Awakening" marque un tournant pour les Blinding Sparks, celui de la professionnalisation grâce à des compositions plus réfléchies et mieux construites. A écouter pour vous faire votre avis.


Plus d'information sur http://blindingsparks.com/





LISTE DES PISTES:
01. Don't Need A Name
02. Arch
03. My Dog Will Piss On You
04. Deathbeds
05. A Trois
06. In Front Of My Mirros
07. This Useless Fate
08. For An Eternal Rest
09. I Fuck It
10. A Tough Road For The Heart
11. Make You Happy
12. The Straight Line
13. The Last Song

FORMATION:
Claude Hilpert: Basse
Jérémy Conrad: Chant / Guitares / Claviers
Nicolas Kieffer: Batterie
Laurent Bàn: Chant / Invité
Océane Thomas: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BLINDING SPARKS: Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
BLINDING SPARKS (12 FEVRIER 2019)
Nouvelle rencontre avec le groupe Blinding Sparks de retour d'une grande tournée européenne pour évoquer le sentiment de Johanna et Jeremy sur ces lives ainsi que les futurs projets.
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
THE DEAR HUNTER: All Is As All Should Be (2017)
ROCK PROGRESSIF - Un EP, certes, mais quand il est estampillé "Dear Hunter", cela donne un petit bijou qui rend impatient pour la suite...
JEFF SCOTT SOTO: Retribution (2017)
HARD ROCK MELODIQUE - Jeff Scott Soto est dans son élément avec une collection de titres hard rock mélodique voire FM de bonne facture.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLINDING SPARKS
BLINDING-SPARKS_RENAISSANCE-INSIPIDE
Renaissance Insipide (2015)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021