.
.
GROUPE/AUTEUR:

JUDAS PRIEST

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FIREPOWER (2018)
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
HEAVY METAL

"Les légendes ne meurent jamais : Judas Priest réussit l'exploit de signer avec "Firepower" l'un de ses meilleurs crus, parfaite synthèse de toutes ses qualités."
NOISE - 09.03.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Les anciens ont la peau dure et Judas Priest n’a plus envie de jeter l’éponge. La tournée d’adieu est déjà 8 ans derrière nous et le groupe est de retour avec un 18ème album, "Firepower". Avec "Redeemer Of Souls", la légende britannique avait fait bonne impression, livrant un heavy de qualité mais non dénué de quelques longueurs. L’apport de Richie Faulkner ayant été une bénédiction, il reste à espérer que la cure de jouvence dure.  

L’album voit le retour derrière la console de Tom Allom 30 ans après "Ram It Down", aidé par Andy Sneap. Judas Priest fait un autre clin d’œil à son passé avec une pochette hommage à "Screaming For Vengeance". Le disque est très riche, 14 titres pour près d’une heure et laisse rêveur quant à la capacité du groupe à éviter les longueurs ; il a été construit intelligemment comme on bâtissait un vinyle dans le passé, avec un interlude en guise de changement de face.  

Et le moins que l’on puisse dire est que la première partie démarre fort. Le Priest y a placé des missiles qui collent au siège. Avec ‘Firepower’ et ‘Lightning Strike’, il prouve qu’il est pertinent en matière de heavy metal qui déboîte avec du riff et des soli tels qu’on les aime. Rob Halford est au top de son art et monte haut sans trop en faire. La production à l’ancienne évite les écueils trop modernes.  Mais cette partie n’est pas que du heavy pur et dur : avec ‘Never The Heroes’ le groupe signe un titre accrocheur digne de l’époque de "Turbo". Dans cette partie ressort enfin un ‘Necromancer’ court et heavy doté d’un refrain remarquable et de soli brûlants.

La seconde partie est aussi riche et le groupe refuse la facilité avec talent. ‘Guardians’ amène délicatement vers un ‘Rising From The Sun’ mélodique et accrocheur porté par un Halford au sommet qui donne le frisson avec son chant très pur, puissant mais sans forcer. Avec ‘Spectre’  le Priest nous gratifie d’un titre dont il a le secret avec un riff d’entrée remarquable, un chant plus posé digne des années 70 et une partie instrumentale ébouriffante. Et ce n’est pas fini. ‘Lone Wolf’ avec son ton plus lourd digne d’un Black Label Society est une réussite tandis que ‘Traitors Gate’ nous scotche par sa force épique et sa puissance brute. ‘Sea Of Red’ achève le disque de belle manière. De son début aux airs de ballade 70’s à sa montée en puissance, elle est pleine de feeling et permet à Rob Halford de proposer une prestation de haut vol, entre émotion et puissance épique.

Avec "Firepower", Judas Priest montre que, comme ses camarades de Saxon, il est encore capable de sortir des albums de grande classe regorgeant de moments forts. Entre heavy et mélodies accrocheuses, l'album est un parfait melting-pot du meilleur d’une légende au sommet de son art.

Plus d'information sur http://judaspriest.com/



GROUPES PROCHES:
HALFORD, GRAND MAGUS, DREAM EVIL, HERMAN FRANK, SAXON, ACCEPT, HELSTAR, PRIMAL FEAR, ATKINS MAY PROJECT, SLOUGH FEG

LISTE DES PISTES:
01. Firepower
02. Lightning Strike
03. Evil Never Dies
04. Never The Heroes
05. Necromancer
06. Children Of The Sun
07. Guardians
08. Rising From Ruins
09. Flame Thrower
10. Spectre
11. Traitors Gate
12. No Surrender
13. Lone Wolf
14. Sea Of Red


FORMATION:
Glenn Tipton: Guitares
Ian Hill: Basse
Richie Faulkner: Guitares
Rob Halford: Chant
Scott Travis: Batterie


TAGS:
80's, Epique, Old School, Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC JUDAS PRIEST
DERNIERE ACTUALITE
JUDAS PRIEST: La vidéo officielle de 'Breakin' The Law'
Toutes les actualités sur JUDAS PRIEST
DERNIER ARTICLE
JUDAS PRIEST + DISCONNECTED - ZENITH DE PARIS - 27 JANVIER 2019
Du Heavy Pur et Dur ! Tous les articles sur JUDAS PRIEST
DERNIERE INTERVIEW
Comme tous les ans, le festival Metaldays accueille plus d'une centaine de groupes en Slovénie ! Rencontre avec les organisateurs d'un festival bientôt incontournable.

NOTES
4.3/5 (3 avis) 4.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MINISTRY: Amerikkkant (2018)
METAL INDUSTRIEL Al Jourgensen relance Ministry et pousse un formidable coup de gueule à l'encontre d'une société moderne qui s'étiole dangereusement.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
RED MOURNING: Under Punishement's Tree (2018)
METALCORE Un album violent, mélodique, précis et émouvant qui confirme le potentiel de Red Mourning, ainsi que son envie de sortir d'un carcan stylistique étriqué.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JUDAS PRIEST
JUDAS-PRIEST_Redeemer-Of-Souls
Redeemer Of Souls (2014)
4/5
3.5/5
COLUMBIA / HEAVY METAL
JUDAS-PRIEST_Nostradamus
Nostradamus (2008)
4/5
4.4/5
SONY BMG / HEAVY METAL
JUDAS-PRIEST_Angel-Of-Retribution
Angel Of Retribution (2004)
3/5
3/5
SONY BMG / HEAVY METAL
JUDAS-PRIEST_Demolition
Demolition (2001)
2/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
JUDAS-PRIEST_Jugulator
Jugulator (1997)
3/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020