ARTISTE:

KOOS J. THONISSEN'S CRYPTIC NATURE

(HOLLANDE)
TITRE:

PANDOR

(2017)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Epique, Opera-Rock
"Un opera-rock de metal progressif convenu, insipide et ennuyeux."
CORTO1809 (02.01.2018)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les Pays-Bas abriteraient-ils un microclimat particulier donnant à certains de leurs ressortissants l’envie d’écrire des opéra-rocks dans un style metal progressif à tendance épique ? Tout porterait à le croire. Dans le sillage d’Arjen Anthony Lucassen (Ayreon), Koos J. Thonissen décide après plusieurs années d’expérience au sein de diverses formations de se lancer dans l’écriture d’un opéra-rock dont il serait également l’exécutant principal et le seul responsable des arrangements, du mixage et du mastering. Le projet sort en cette fin d’année 2017 sous le nom de Koos J. Thonissen’s Cryptic Nature (comme si son patronyme n’était déjà pas suffisamment compliqué à retenir) et sous la forme d’un copieux double CD de plus de 80 minutes.

L’histoire raconte l’affrontement qui oppose le peuple des (gentils) dragons aux (vilains) Molgar, une race troglodyte jalouse de la longévité des créatures fabuleuses. Pandor, jeune dragon orphelin à cause des Molgar et élevé chez les licornes, deviendra avec l’aide d’une dragon-femelle éprise de lui le leader qui va unir tous les dragons pour mettre une déculottée aux Molgar qui vont retourner au fond de leurs grottes. Bien fait !

On le voit, la trame n’est guère originale. Mais l’essentiel étant la musique, qu’en est-il de celle-ci ? Pour illustrer son propos, si Koos J. Thonissen est pratiquement le seul musicien, il recourt à l’aide de cinq chanteurs et chanteuses pour interpréter différents rôles, lui-même endossant celui de quatre personnages. Toute ressemblance avec les productions d’Ayreon n’est peut-être pas aussi fortuite que cela.

Oui mais, justement, n’est pas Ayreon qui veut. Certes, s’inspirant de celui qui est certainement son modèle, Thonissen alterne metal prog musclé et mélodies plus douces aux sonorités vaguement médiévales pour coller à l’histoire. Ainsi les belliqueux Molgar s’expriment-ils en growlant (‘Gol Matoo - Meteorite Impact’, ‘Ael Hathor’) sur des airs agressifs qui ne donnent pas envie de les rencontrer, alors que l’adoption de Pandor par les licornes, l’enseignement de la dragonne amoureuse ou les conseils de la mère adoptive (‘Pandor's Adoption’, ‘Tayla's Teachings’ et ‘Consulting Serna’) adoptent la forme de ballades plus tranquilles.

Si tout cela n’est pas répréhensible en soi, c’est malheureusement exécuté d’une façon fort peu inspirée. Les compositions sont répétitives et convenues au possible, poussives et ennuyeuses. Les passages metal sont plus lourds que dynamiques, les moments calmes, plus mièvres que doux. Les différents chanteurs ne semblent pas croire au projet et même les moments de confrontation qui devraient se révéler les plus intenses (‘The Meeting’, ‘Certamen Ultimus’) tombent à plat. Comble du mauvais goût, un narrateur nous explique le déroulement de l’histoire au début de chaque morceau (rappelant certains opus kitchissimes de Rick Wakeman dans un autre siècle), empêchant toute tentative d’envol d’une musique déjà plombée par une inspiration en berne.

Vous l’aurez compris : s’il vous prenait dans les jours qui viennent des envies d’opera-rock estampillé metal progressif, surtout, ne vous trompez pas de Batave !


Plus d'information sur https://crypticnature.bandcamp.com/releases



GROUPES PROCHES:
AYREON, AVANTASIA


LISTE DES PISTES:
01. A Dragon's Tale (02:01)
02. Regnum Draconis (03:35)
03. Aenoor (03:18)
04. Glynyd (05:02)
05. Gol Matoo - Meteorite Impact (09:02)
06. Ael Hathor (07:58)
07. Ieeryah (07:29)
08. Pandor's Adoption (06:19)
09. The Meeting (07:05)
10. Tayla's Teachings (02:55)
11. The Prophecy - Tayla's Mission (06:34)
12. Consulting Serna (07:02)
13. Certamen Ultimus (07:25)
14. Salus Orbis (07:17)

FORMATION:
Koos Thönissen: Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Mandoline / Percussions / Didgeridoo / Chant (le Sage, Nebucor, Krolok, Oomat) / Choeurs
Anita Alberts: Invité / Choeurs
Cathy Van Der Valk: Invité / Chant ( Ieeryah)
Emmelie Van Deurzen: Invité / Chant ( Tayla) / Choeurs
Huw Lloyd-jones: Invité / Chant ( Teelon)
Ian Jillings: Invité / Narration
Jacqueline Van Elsbergen: Invité / Chant ( Serna)
Jeroen Van Den Biggelaar: Invité / Guitare (13)
Ron Van Rhee: Invité / Flûte (12)
Sascha Burchardt: Invité / Chant ( Pandor)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PROJECT MIDNIGHT: The First Encounter (2017)
ROCK - Premier essai d'un nouveau venu de la scène alternative rock / post harcore dont les qualités sont pénalisées par trop de maladresses.
MORBID ANGEL: Kingdoms Disdained (2017)
DEATH METAL - Kingdoms Disdained signe le retour gagnant de Steve Tucker au sein de Morbid Angel. La légende américaine revient à un style plus académique très efficace.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022