GROUPE/AUTEUR:

THERION

(SUÈDE)

TITRE:
BELOVED ANTICHRIST (2018)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
AUTRES

"Folie ou génie, seul le temps pourra le dire. En attendant avec "Beloved Antichrist", Therion nous propose un opéra metal gargantuesque d'une richesse incroyable."
NOISE - 26.02.2018 - (2) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
Cela fait plus de 7 ans que Therion n’a pas sorti d’album si l'on met de côté "Les Fleurs du Mal" et ses reprises de chansons yé-yé qui n’a pas été bien compris. Christofer Johnsson a été souffrant et a pris le temps de composer son rêve. L’idée de cet opéra rock a germé il y a longtemps pour mûrir tranquillement depuis fin 2012 en parallèle d’autres projets. L’attente est terminée et "Beloved Antichrist" est là. Et il est monumental ! Par sa durée, plus de trois heures, ses 46 titres et ses 29 chanteurs, il est une œuvre hors normes d’un point de vue commercial. Et au-delà de cet aspect, il est risqué artistiquement. Therion a eu tendance ces dernières années à moins surprendre et le voir s’embarquer dans ce projet avec un triple album laisse dubitatif.

Avant de l’écouter, il faut surtout oublier ce que l’on pensait être des opéras metal et qui ne l’étaient pas vraiment et aussi ne pas considérer et juger ce disque comme on jugerait un disque classique. Johnsson a écrit un opéra en trois actes qui s’inspire du livre de Vladimir Soloviev, "A Short Tale About The Antichrist", rédigé en 1899 qui voit un jeune homme recevoir l’esprit de l’Antéchrist et tenter d’unifier les religions. Il faut une attention certaine et aimer vraiment le metal lyrique et symphonique pour s’imprégner de cette œuvre et la comprendre.  L’écouter d’une traite d’entrée serait une erreur et pourrait sans doute même écœurer les amateurs les plus endurcis.

L’histoire se découvre par acte, tout doucement comme on découvre une œuvre d’art, loin des standards classiques musicaux. Le soin apporté à l’ensemble est remarquable, on ne peut qu’apprécier la fluidité et la variété des chants, la force de la musique et ce sentiment si fort de plongeon dans cette histoire. Il serait vain de faire ressortir tel ou tel titre. Chaque acte se vit d’un bloc avec des rebondissements, des surprises et une montée en puissance avec un sens du tragique et du suspens remarquables. Musicalement le mariage des styles se fait parfaitement avec une face métallique discrète mais sachant accompagner des moments plus forts de l’histoire.

A l’écoute de ce disque, on se qu’il est taillé pour être vu avec tous les personnages, un décor et une mise en scène. Sa démesure prendrait toute sa dimension et rendrait hommage au travail incroyable effectué par Christopher Johnson. En attendant "Beloved Antichrist" risque de devenir un album maudit et incompris, ce qui serait une injustice criante eu égard à sa qualité et sa force émotionnelle.

Plus d'information sur http://www.megatherion.com



GROUPES PROCHES:
FLESHGOD APOCALYPSE, CORONATUS, TRISTANIA, SARAH JEZEBEL DEVA, DIMMU BORGIR, SIRENIA, LIVA, SOLARIS, TURISAS, QANTICE

LISTE DES PISTES:
01. Turn From Heaven
02. Where Will You Go?
03. Through Dust Through Rain
04. Signs Are Here
05. Never Again
06. Bring Her Home
07. The Solid Black Beyond
08. The Crowning Of Splendour
09. Morning Has Broken
10. Garden Of Peace
11. Our Destiny
12. Anthem
13. The Palace Ball
14. Jewels From Afar
15. Hail Caesar
16. What Is Wrong?
17. Nothing But My Name
18. The Arrival Of Apollonius
19. Pledging Loyalty
20. Night Reborn
21. Dagger Of God
22. Temple Of New Jerusalem
23. The Lions Roar
24. Bringing The Gospel
25. Laudate Dominum
26. Remaining Silent
27. Behold Antichrist
28. Cursed By The Fallen
29. Résurrection
30. To Where I Weep
31. Astral Sophia
32. Thy Will Be Done
33. Shoot Them Down
34. Beneath The Starry Skies
35. Forgive Me
36. The Wasteland Of My Heart
37. Burning The Palace
38. Prelude To War
39. Day Of Wrath
40. Rise To War
41. Time Has Come / Final Battle
42. My Voyage Carries On
43. Striking Darkness
44. Seeds Of Time
45. To Shine Forever
46. Thème Of Antichrist


FORMATION:
Chiara Malvestiti: Chant
Christian Vidal: Guitares
Christofer Johnsson: Guitares / Claviers
Kristian Niemann: Guitares
Linnea Vikstrom: Chant
Lori Lewis: Chant
Nalle Påhlsson: Basse
Sami Karppinen: Chant / Batterie


TAGS:
Epique, Lourde, Symphonique, Théatral, Concept-album, Chant féminin, Chant grave, Choeurs
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST59 - 08/04/2018 -
0 0
2/5
On ne peut qu'être admiratif devant un tel labeur. Pour le reste, il faut vraiment être fondu d'opéra baroque métallique pour apprécier ce pavé monumental.
PIERRLOUP - 27/02/2018 -
0 0
5/5
Un monument…, pas un monolithe, chaque chanson est une brique, chaque brique est un pas. Il faut être incroyablement fou pour se lancer dans un truc pareil. Pas de mégalomanie dans ce projet, juste une quantité incroyable de travail assortie d’une belle part de talent(s) et de la conviction inébranlable d’aller jusqu’au bout. Bravo !
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
MANDRIX - 03/07/2020 15:35:12
0
Je suis en train de redécouvrir Therion par Beloved Antichrist, monumental opéra rock METAL de 3 CD. C'est une oeuvre monumentale à écouter, un CD à la fois et dans l'ordre. L'histoire est très riche et se déroule par scène qui sont chacune des chants et une musique METAL très mélodiques. Les voix sont variées et claires caractérisant chaque personnage que l'on peut à la longue reconnaitre au fil de l'oeuvre. Ce sont tous d'excellents chanteurs et chanteuses. La musique est très cohérente et envoutante à base de claviers, percussions et guitares rythmiques. On ne s'ennuie jamais malgré la longueur de l'opus. Moi qui adore le classique et le métal, je me régale. Christofer Johnsson est un grand compositeur. Jouer une telle oeuvre sur un scène (pourquoi la philharmonie de Paris) serait géniale mais celaa demanderait de raccourcir l'oeuvre à 1h30. C'est un peu le problème avec le METAL. Chaque morceau fait plus que 3 mn comme pour passer à la radio. De toute façon, on le ferait, ce n'est pas pour ce cela que l'on aurait du METAL sur les ondes. Vive la musique METAL symphonique. Bravo THERION.
Haut de page
EN RELATION AVEC THERION
DERNIERE ACTUALITE
THERION : Nouveau morceau
Toutes les actualités sur THERION
DERNIER ARTICLE
THERION + ELYOSE + ANTALGIA - 1ER OCTOBRE 2012
En cette soirée où les chanteuses de Metal Symphonique étaient à l'honneur, le Bataclan avait des airs d'opéra... Tous les articles sur THERION
DERNIERE INTERVIEW
Petite leçon de chanson française avec Therion

NOTES
4/5 (3 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE POODLES: Prisma (2018)
HARD ROCK MELODIQUE Le naufrage qui s’annonçait il y a trois ans se matérialise avec cet album de reprises totalement à côté de la plaque.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BRYAN ADAMS: Bryan Adams (1980)
ROCK Ce premier album à l’intérêt essentiellement historique permet néanmoins de découvrir une voix hors normes, un fort potentiel mélodique et une maîtrise de l’art de la composition.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THERION
THERION_Les-Fleurs-Du-Mal
Les Fleurs Du Mal (2012)
4/5
2/5
REPLICA / HEAVY METAL
THERION_Live-Gothic
Live Gothic (2008)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
THERION_Gothic-Kabbalah
Gothic Kabbalah (2007)
4/5
3.5/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
THERION_Sirius-B
Sirius B (2004)
4/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
THERION_Lemuria
Lemuria (2004)
4/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020