GROUPE/AUTEUR:

OPETH

(SUÈDE)

TITRE:
MY ARMS, YOUR HEARSE (1998)
LABEL:
CANDLELIGHT
GENRE:
DEATH METAL

""
STRUCK - 10.02.2006 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
En 1998, pour donner suite à « Morningrise » que bon nombre de fans du groupe considèrent comme l’album référence, Mikael Akerfeld et ses acolytes se réunissent pour sortir ce 3e effort commun…

Avec ce « My Arms, your Hearse » Opeth renouvelle son effectif et doit subir les départs cumulés de Johan DeFarfalla (basse) et Anders Nordin (batterie). Pour les remplacer, Opeth enregistre la venue derrière les fûts de Martin Lopez précédant celle de son compagnon de jeu ; Martin Mendez… En attendant l’arrivée effective de ce dernier pour « Still Life », les lignes de basse seront assurées par le dorénavant de plus en plus omnipotent Mikael Akerfeld…

Sont-ce les seuls changements notables dans la musique des suédois ?

Album concept constitué de 9 titres, « My Arms, Your Hearse » débute sous une pluie battante et quelques notes de pianos… Ce « Prologue » enchaîne sur un « April Etheral » qui est l’archétype même des morceaux « opethien » à venir, à savoir une introduction directe d’une agressivité extrême qui s’efface par alternance avec de douces mélodies. Ces différents passages se succèdent crescendo tout au long du titre pour arriver à une apothéose finale généralement un riff hypnotique répété à l’envie…

Les morceaux qui composent l’essentiel de cet opus ne dépareillent pas de cette structure terriblement efficace et tout au service du dorénavant maître à penser du groupe ; le talentueux Mikael Akerfeld….

Notons au passage que cet opus est composé de l’incontournable « Demon of the Fall », que le groupe aime à reprendre en concert pour clore en beauté ses concerts afin de définitivement rallier le public à sa cause (si il le fallait ??.. !!). Un riff monstrueux que l’on prend en pleine face sur lequel se greffent les chants tantôt black, tantôt death voire même des cris hystériques encerclant le refrain éponyme…Ce morceau hyper accrocheur se termine sur une plage calme, rampe de lancement du splendide « Credence », titre acoustique précurseur du futur « Damnation » uniquement composé de chants clairs…

S’ensuit « Karma » démontrant à nouveau la virtuosité de chaque membre du groupe et notamment celle du nouveau venu à savoir Martin Lopez qui fait preuve d’une énergie et d’une maîtrise extraordinaire aussi bien lors des passages foudroyant de double-pédales mais non dénué d’un feeling nécessaire aux refrains entêtants dont on nous fait grâce !

Ce « My Arms, Your Hearse », au-delà de son changement de personnel, constitue la transition en « douceur » de ce que sera dorénavant Opeth… A ce titre, cet album est indispensable, bien évidemment, pour les fans du groupe mais également pour les autres car « My Arms, Your Hearse » est un incontournable de death progressif même si la griffe Opeth va se bonifier au fur et à mesure des années et des productions pour atteindre la perfection avec les albums ultimes que sont « Blackwater Park » et « Deliverance »…

Plus d'information sur http://www.opeth.com



GROUPES PROCHES:
ORPHANED LAND, DARK SUNS, TRISTANIA, OCEANS OF SADNESS, CLAMPDOWN, LIQUID WOLF, HACRIDE, LET IT FLOW, DAY WITHOUT DAWN, NAMI

LISTE DES PISTES:
01. Prologue
02. April Etheral
03. When
04. Madrigal
05. The Amen Corner
06. Demon Of The Fall
07. Credence
08. Karma
09. Epilogue


FORMATION:
Martin Lopez: Batterie
Mikael Akerfeld: Chant / Guitares / Basse
Peter Lindgren: Guitares


TAGS:
Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OPETH
DERNIERE ACTUALITE
OPETH: nouvel extrait de "In Cauda Venenum"
Toutes les actualités sur OPETH
DERNIER ARTICLE
OPETH + MYRKUR - LE TRIANON (PARIS) - 22 NOVEMBRE 2016
Deuxième date après une vente éclair de la première jouée la veille, dans ce Trianon qui accueille les piliers du metal prog venus représenter leur dernier opus "Sorceress"... Tous les articles sur OPETH
DERNIERE INTERVIEW
Opeth, figure incontournable du metal progressif suédois, sort son treizième album, "In Cauda Venenum". A cette occasion, nous sommes partis à la rencontre du leader charismatique Mikael Akerfeldt !

NOTES
4/5 (2 avis) 4/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WATERCLIME: The Astral Factor (2006)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SILENCE: Nostalgia (2004)
A.O.R. Loin des ambitions progressives, ce CD est à rapprocher des réalisations des groupes phares de l'AOR.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OPETH
OPETH_In-Cauda-Venenum
In Cauda Venenum (2019)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL PROGRESSIF
OPETH_Sorceress
Sorceress (2016)
5/5
3.9/5
NUCLEAR BLAST / ROCK PROGRESSIF
OPETH_Pale-Communion
Pale Communion (2014)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
OPETH_Heritage
Heritage (2011)
3/5
3.4/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
OPETH_Watershed
Watershed (2008)
5/5
4.4/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020