GROUPE/AUTEUR:

BLOBFISH KILLER

(FRANCE)

TITRE:
BETWEEN THE FISHES AND ME (2017)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
HARDCORE

"Condensé de puissance, de technique vocale remarquable et bourré d'énergie noire, toujours sur le fil des émotions, certes brutales, mais avec des développements intéressants."
CALGEPO - 29.01.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Blobfish Killer est un groupe originaire de Marseille qui a produit en 2017 un EP intitulé "Between The Fishes And Me". Avant cela, le combo marseillais a connu la douloureuse perte de son chanteur disparu en juillet 2016. Mika Bleu était non seulement chanteur mais aussi créateur et animateur de labels (Custumcore, Season Of Mist), ayant contribué ainsi à faire connaître plusieurs autres groupes dans l'Hexagone et au-delà.

Enregistré avant le décès de son leader, cet EP permet au groupe de compiler des titres rendant implicitement hommage au trop vite disparu et de clôturer un chapitre de son œuvre. C'est donc avec émotion que l'auditeur  cliquera sur la touche play et se prendra une belle claque sonore sur les deux joues. Car Blobfish Killer, c'est un son brut de décoffrage, garage, mêlant habilement le rock et le hardcore. Le chant de Mika est hurlé et technique, habillant des chansons très directes, du moins pour les deux premières. Le groupe vise l'efficacité pour rentrer directement dans le vif du sujet.

Là où il gagne en épaisseur, c'est sur les morceaux plus longs comme 'Night Riders' qui assène un pont musical groovy où la rythmique prend le dessus, rejointe ensuite par la guitare hypnotique, toujours avec cette sonorité live et dépouillée sonnant authentique, où les hurlements de Mika prolongent le sentiment de désespoir. 'Hoffman's Warrior', avec ses six minutes au compteur, construit en montagnes russes, caractérise cette volonté d'étayer le propos avec notamment des parties en chant clair, bien que manquant un peu d'assurance.

Inutile de prolonger la longue énumération des titres. Cet EP est un condensé de puissance, de technique vocale remarquable (les parties hurlées surtout) et bourré d'énergie noire voire sombre, toujours sur le fil des émotions, certes brutales mais avec des développements intéressants. Blobfish Killer semble être désormais retourné tuer le poisson blob dans les profondeurs en raison d'un destin funeste et cruel coupant la voie tracée vers une reconnaissance encore plus grande. Profitons de ce témoignage musical qui permet au groupe de laisser une trace indélébile sur la scène hexagonale en hommage à son chanteur.

Plus d'information sur https://blobfishkiller.bandcamp.com/album/between-the-fishes-and-me



GROUPES PROCHES:
BLACK FLAG

LISTE DES PISTES:
01. Shut Your Fucking Mouth (this Is Not A Led Zep Song)
02. Don't Forget My Name
03. Hoffman's Warrior
04. Night Riders
05. Sexy Mickey
06. Rih
07. Shut You Fucking Mouth (this Is A Malakwa Song)


FORMATION:
Cesar: Basse
Flo: Guitares
J-p Furioso: Guitares / Basse / Batterie
Mika Bleu: Chant


TAGS:
Groovy, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BLOBFISH KILLER
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves est parti dans les profondeur abyssales pour rencontrer les Blobfish Killer afin de parler de leur EP un peu spécial.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DAVE KERZNER: Static (2017)
ROCK PROGRESSIF Faisant voyager l’auditeur au gré de ses multiples influences, Dave Kerzner nous livre une production solide qui deviendra addictive au fil des écoutes.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SINISTRO: Sangue Cassia (2018)
DOOM Bercé par un chant féminin fantomatique, "Sangue Cássia" baigne tout du long dans un clair-obscur qui l'attire dans les méandres épaisses d'un doom atmosphérique aux confins du post metal.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLOBFISH KILLER
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020