GROUPE/AUTEUR:

HAMADRYAD

(CANADA)

TITRE:
THE BLACK HOLE (2017)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Un opus au style affirmé, plein de surprises intéressantes qui ne pourront que passionner les amateurs de progressif moderne."
ABADDON - 05.03.2018 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Hamadryad aime prendre son temps. Les membres du groupe étant occupés dans d’autres projets, les cover-groups Time for Pink Floyd et Classic Rock Phenomenon, il aura fallu patienter 8 ans avant de voir arriver le successeur de l’excellent "Intrusion". Entre-temps le chanteur Jean-Philippe Major a quitté le navire, et c’est le bassiste Jean-François Desilets qui hérite du micro, comme aux débuts du groupe.

Fortement marqué par les influences de Yes ("Conservation of Mass", 2001) puis de Genesis ("Sage In Conformity", 2005), Hamadryad s’est progressivement formé une identité qui éclate dans ce "Black Hole" : le style s’affirme et n’hésite pas à côtoyer le metal (‘Fall’n Fly’), en proposant un mix assez proche d’un style fusion - témoin, le premier solo de guitare de ‘Paceful Exit’ au son lorgnant vers le jazz.

L’ensemble est au final résolument progressif, avec des revirements inattendus qui ne pourront que réjouir les amateurs du style : difficile de prévoir à l’entame d’un morceau où la musique va nous entraîner, sachant accoler des passages planants avec des zones dynamiques (‘Dark Souls’), en gardant un abord mélodique accessible et en jouant avec les harmonies vocales dans une manière qui rappelle Simon Says (‘So/By Your Side’).

Les influences restent discrètement perceptibles, notamment celles de Genesis dans le très hackettien ‘The Worst Is Yet to Come’ où le remarquable final de ‘Fall’n Fly’ qui évoque ‘Cinema Show’, mais ces influences sont très bien intégrées dans un ensemble qui sonne très moderne, mené par une basse très à son affaire (‘Crash’), largement mise en avant par le mix, qui claque, virevolte, slappe, vrombit (et même wahwahte dans ‘Fall’n Fly !). Hamadryad a choisi de clore l’album par une reprise d’ ‘Amora Demonis’ issu de leur premier opus. Si la prise de son a fait un bond en avant, le titre apparaît beaucoup plus lisse et a perdu de sa folie marillionesque, qui rendait de façon beaucoup plus originale.

"The Black Hole" confirme tout l’estime portée à Hamadryad, qui nous livre un bel album plein de contrastes. Seule l’approche légèrement fusionnelle pourra dérouter certains auditeurs, en rendant le propos parfois un peu disparate, mais passée cette première impression, l’opus est plein de surprises intéressantes qui ne pourront que passionner les amateurs de progressif moderne.

Plus d'information sur http://www.hamadryadmusic.com/



GROUPES PROCHES:
SENSE, GENESIS, SPOCK'S BEARD, YES, TRANSATLANTIC, LIQUID TENSION EXPERIMENT, VICTOR PEIRANO'S KINGDOME COME

LISTE DES PISTES:
01. Peaceful Exit - 08:04
02. Si / By Your Side - 10:31
03. Fall’n Fly - 08:42
04. Dark Soûls - 06:01
05. Crash - 04:53
06. The Worst Is Yet To Come - 05:43
07. Amora Demonis 2017 - 07:54


FORMATION:
Denis Jalbert: Chant / Guitares
Jean-françois Désilets: Chant / Guitares / Basse
Nick Turcotte: Batterie
Sébastien Cloutier: Chant / Claviers


TAGS:
Fusion
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST59 - 31/03/2018 -
0 0
2/5
Pareil que Corto1809, un album qui m'aura laissé sur le bord de la route, que j'aurai presque classé dans la catégorie métal. Alors, oui, l'album recèle quelques moments inspirés, souvent dans les 2ème parties (musicales) d'ailleurs (Peaceful Exit, Fall'n Fly), qui font que les morceaux ne sont jamais vraiment mauvais (encore une fois, la fin sympathique de Crash après 3'30 mn d'un ennui total), mais pas vraiment bons non plus. Si on rajoute des vocaux parfois irritants, ça donne un résultat plus que moyen. Je passe mon tour.
CORTO1809 - 06/03/2018 -
0 0
2/5
Malgré plusieurs tentatives, je suis resté à la porte de cet album. Certes, c'est techniquement bien exécuté mais les compositions manquent de liant et de charme. La complexité qui est une partie intégrante du rock progressif n'est pas loin de se transformer ici en un hermétisme pesant. Un album qui peut plaire par son côté cérébral mais qui manque trop de sensibilité à mon goût.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HAMADRYAD
NOTES
3/5 (2 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ARMED CLOUD: Master Device & Slave Machines (2018)
METAL PROGRESSIF Un son un peu daté qui convient bien à cet album enthousiasmant et varié de metal prog un peu ancré dans le passé.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NEW YEARS DAY: Diary Of A Creep (2018)
METAL GOTHIQUE Album de reprises facile et sans prétention, "Diary Of A Creep" se rapproche davantage de l'inoffensive récréation que d'une audacieuse re-création.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HAMADRYAD
HAMADRYAD_Intrusion
Intrusion (2011)
4/5
3/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
HAMADRYAD_Live-In-France-06
Live In France 2006 (2007)
3/5
4/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
HAMADRYAD_Safe-In-Conformity
Safe In Conformity (2005)
4/5
3/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
HAMADRYAD_Conservation-Of-Mass
Conservation Of Mass (2001)
5/5
4/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020