ARTISTE:

WATERCLIME

(SUÈDE)
TITRE:

THE ASTRAL FACTOR

(2006)
LABEL:

LION MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
""
PIOU (09.02.2006)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Petit exercice de style pour un Mr V plus habitué à de furieuses incartades lors d'albums plutôt énervés au demeurant excellents. Consultez donc les chroniques de Vintersorg sur ce même site pour vous faire une petite idée.
C'est donc avec une surprise teintée d'étonnement que j'attaque l'écoute de The Astral Factor et je dois dire que le premier abord est franchement déroutant.

Très peu de guitares saturées et encore, la saturation est au mini, mais par contre, beaucoup d'arpèges et d'accords clairs. Bien que dominante, la guitare est loin d'être le seul instrument de cet album.
Certes les claviers, bien présents, peuvent être tour à tour atmosphériques ou technoïdes, mais leur emploi reste judicieux et ne tombe jamais dans le piège de la redondance.
Quelques touches de mellotron viennent appuyer l'inspiration seventies qui transpire franchement de The Astral Factor.
Comme pas mal de groupes progressifs de cette époque, quelques instruments moins courant tels que flûtes ou même cloches tubulaires viennent enrichir l'ambiance pour le moins originale de l'album.
Certains passages peuvent évoquer Yes ou Jethro Tull mais rien de dominant, Waterclime préservant par dessus tout sa personnalité.

Tout cela est bien joli me direz vous mais The Astral Factor est-il indispensable ? Eh bien oui et non (j'adore ce genre de réponse).
Oui parce que les mélodies, faciles à retenir, et la quiétude qui se dégage permettent de passer un bon moment. La musique n'étant pas assez fouillée pour demander un fort investissement intellectuel, les morceaux défilent assez facilement dans une ambiance plutôt décontractée.
Par contre l'intérêt décline indiscutablement avec le temps. Une fois l'effet de surprise passé, on décroche à partir du quatre ou cinquième morceau ce qui n'est pas bon signe pour un album somme toute assez court.

Loin du métal extrême auquel nous avait habitué Mr V, Waterclime lorgne vers un rock teinté de progressif et mâtiné de folk Scandinave. Ce savant mélange tient bien la route, l'effort est louable mais demandera peut-être un peu plus de recherche pour s'affirmer. The Astral Factor est certainement le premier jet d'un style qu'il serait dommage de ne cantonner qu'à un seul album.


Plus d'information sur http://www.lionmusic.com/waterclime.htm



GROUPES PROCHES:
VINTERSORG


LISTE DES PISTES:
01. Mountains - 05:41
02. Floating - 04:09
03. The Astral Factor - 05:37
04. Diamond Moon - 04:09
05. Painting Without Colours - 05:50
06. Midnight Flyer - 05:17
07. Scarytale - 06:17
08. Timewind - 06:19

FORMATION:
Magnus Lindgren: Chant
Matthias Marklund: Guitares
Mr V: Chant / Guitares / Basse / Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
2/5
Effectivement, on peut trouver un air de "Jethro Tull" à cet album. Tantôt 70, tantôt moderne, rien n'est déplaisant, mais aucun titre miraculeux à l'horizon... Une vaste impression de déjà vu.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
FARMAKON: A Warm Glimpse (2003)
DEATH METAL -
OPETH: My Arms, Your Hearse (1998)
DEATH METAL - "My Arms, Your Hearse" d'Opeth reste un incontournable de death progressif même s'il n'atteint pas la perfection des albums suivants que seront « Blackwater Park » et « Deliverance ».
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WATERCLIME
WATERCLIME_Imaginative
Imaginative (2007)
2/5
-/5
LION MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022