GROUPE/AUTEUR:

SIGNAL RED

(ROYAUME UNI)

TITRE:
UNDER THE RADAR (2018)
LABEL:
ESCAPE MUSIC
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Du hard rock mélodique costaud où les guitares en mettent plein la vue."
LYNOTT - 06.03.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Voici que nous est proposé un nouveau mariage de talents, et Frontiers n’y est cette fois pour rien puisque c’est Escape Music qui a ici béni l’union. Celle-ci, fomentée initialement par le vocaliste Lee Small (ex-Phenomena et Shy, Lionheart depuis l'an passé), consacre son rapprochement avec le guitariste Steve Grocott (Ten), le bassiste Brian J. Anthony (Steve Walsh - vocaliste de Kansas) et le batteur Dave Anthony (Dennis DeYoung - vocaliste de Styx). Ce mariage semble, au vu des protagonistes, pouvoir être de raison… aurions-nous donc raison de faire confiance à Signal Red en tentant - à la tête du client - l’écoute de cet "Under The Radar" ? Music Waves a osé pour vous.

Commençons par évoquer le genre musical proposé ici. Les Britanniques ont opté pour un hard rock mélodique plutôt rentre-dedans où quelques effluves heavy et power viennent parfois nous taquiner les oreilles. Question musiciens, la donne est simple, Lee Small chante comme Glenn Hughes (Deep Purple 73-76, Trapeze 69-73 et 91-94, Black Sabbath 86 et Black Country Communion depuis 2010) et Steve Grocott dispose d’un arsenal guitaristique dont il se sert à foison. Voilà où résident les deux caractéristiques marquantes de cet album, la similitude vocale précitée, ça saute aux tympans, et l’omniprésence des guitares, là c’est un euphémisme.

L’opus est en effet particulièrement orchestré autour des barrières de guitares rythmiques dressées par Grocott qui aligne également solo sur solo en format longue durée (serait-il frustré chez Ten ?). Son jeu est complété par de vigoureux synthés dont il a également la charge. Question mélodies, Signal Red n’en est pas avare. Elles ne sont pas d’impact immédiat car le combo envoie tellement de sons que l’auditeur ne sait souvent plus où donner des oreilles. Mais une fois les premières écoutes digérées, elles se découvrent telle une mariée lors de sa nuit de noces. A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes.

Ainsi, vous pourrez profiter ici des dynamiques 'Defiant' et 'Pyramids Of Mars' mélodiquement imparables, 'Houdini' même s’il est regrettable que le solo final pâtisse d’une baisse de volume trop précipitée lors de son achèvement, 'Stronger' et son pacifique rythme, et 'Emotions On Motion', ballade bien troussée. A un degré moindre, vous devriez tout de même être accrochés par 'Monster Truck' et ses claviers 80’s, les synthés rois et les étourdissantes guitares de l'épique et progressif 'The Time Machine' et le percutant 'Making Contact'.

Nous aurions pu nous attendre à un opus tirant davantage vers l’AOR à la lecture du line-up de Signal Red et c’est donc une petite surprise qui nous attend en découvrant une ambiance bien plus musclée que prévue. L’opus est varié et surtout particulièrement riche, cette profusion sonore peut tout aussi bien repaître vos appétences que gaver votre fringale. Voilà donc une œuvre à manier avec précaution mais assurément à ne pas laisser sur le bord de la route. Seule la curiosité vous permettra de vous faire votre propre opinion.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/profile.php?id=100012442478151



GROUPES PROCHES:
TEN

LISTE DES PISTES:
01. Defiant
02. Houdini
03. Stronger
04. Tell It To The Bees
05. Monster Truck
06. Pyramids Of Mars
07. Emotions In Motion
08. Highwire
09. Making Contact
10. Goth The Girl
11. The Time Machine


FORMATION:
Brian J Anthony: Basse
Dave Anthony: Batterie
Lee Small: Chant
Steve Grocott: Guitares / Claviers


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SIGNAL RED
DERNIERE ACTUALITE
SIGNAL RED: Les détails sur "Under The Radar"
Toutes les actualités sur SIGNAL RED
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NEW YEARS DAY: Diary Of A Creep (2018)
METAL GOTHIQUE Album de reprises facile et sans prétention, "Diary Of A Creep" se rapproche davantage de l'inoffensive récréation que d'une audacieuse re-création.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PATRICK DAL-PRA: Hypnose (2018)
POST ROCK Malgré une production moyenne, "Hypnose" porte bien son nom et propose un post rock / indus sombre, mélancolique et… hypnotique.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SIGNAL RED
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020