GROUPE/AUTEUR:

DIMMU BORGIR

(NORVÈGE)

TITRE:
EONIAN (2018)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
BLACK METAL

"Dimmu Borgir met fin à un long silence et signe une œuvre qui ne laissera pas indifférent, à la fois symphonique, théâtrale et chargée d'une force épique grandiloquente."
NOISE - 20.04.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Il aura fallu s’armer de patience pour retrouver trace d’un Dimmu Borgir porté disparu depuis la fin de la tournée "Abrahadabra". A tel point qu’il était permis de se demander si le groupe existait encore. Son dernier album n’avait pas fait l’unanimité, et recentré en trio, il ressemblait plus à une ombre qu’à un groupe. Il aura fallu attendre début 2018 pour l’arrivée d’un nouveau single prélude à ce dixième album, "Eonian". La pression est colossale sur les épaules de Shagrath, Silenoz et Galder. Dimmu Borgir a plus de 20 ans et doit prouver qu’il a un avenir alors que beaucoup de fans n’arrivent pas à le suivre dans cet éloignement d’une scène black metal qui ne l’a jamais vraiment accepté en son sein.

Et ce n’est pas "Eonian" qui va clarifier les choses, amplifiant la face orchestrale et symphonique avec une dimension théâtrale et épique grandiloquente. L’album s’écoute comme une bande son de film, comme si Tim Burton avait laissé parler une face obscure. Le duo formé par ‘The Unveiling’ et ‘Interdimensional Summit’ donne le ton. Les chœurs occupent une place centrale, tout comme les claviers qui amènent la face symphonique tandis que Shagrath reste discret, plus conteur que chanteur. De fait on retrouve un ton proche de Therion voire d’Epica mais avec un charme vénéneux.

Ce charme va faire effet tout le long du disque, les claviers se font fil conducteur. On ressent fortement un côté ésotérique, comme un lien avec un côté obscur et une certaine idée à l’ancienne du black metal, pas violent mais qui parle à l’âme. Dans cette optique Dimmu Borgir ne s’impose aucune limite et propose des chansons pas faciles d’accès mais intenses. ‘Council Of Wolves And Snakes’ est emblématique de cette idée. Surprenante, elle voit voguer le groupe vers un folk teinté d’un esprit shamanique en relais avec les forces de la nature. Après ce coup de maître, on retrouve cette force dans ‘The Empyrean Phoenix’ et ‘I Am Sovereign’ avec ce côté symphonique si présent. La violence brute est plus diffuse mais sait éclater pour mieux surprendre comme sur ‘Lightbringer’ et ‘Archaic Correspondence’ qui retrouvent la force black épique. Enfin le voyage se termine un ‘Rite Of Passage’, conclusion grandiloquente qui sonne comme le générique de fin d’un film.

"Eonian" est une œuvre forte d’un groupe libre décidé à aller où il veut sans se laisser dicter sa conduite. Il est difficile de dire si Dimmu Borgir va réussir à convaincre mais il a sorti un disque d’une puissance émotionnelle forte qui mérite qu’on s’y attarde au-delà de quelques écoutes inattentives.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/dimmuborgir/



GROUPES PROCHES:
EPICA, OLD MAN'S CHILD, THERION, SARAH JEZEBEL DEVA, LOST OPERA, HELIOSS, EMPEROR, CRADLE OF FILTH

LISTE DES PISTES:
01. The Unveiling
02. Interdimensional Summit
03. Ætheric
04. Council of Wolves and Snakes
05. The Empyrean Phoenix
06. Lightbringer
07. I Am Sovereign
08. Archaic Correspondence
09. Alpha Aeon Omega
10. Rite of Passage


FORMATION:
Daray: Batterie
Galder: Guitares
Gerlioz: Claviers
Shagrath: Chant
Silenoz: Guitares


TAGS:
Epique, Intimiste, Oppressant, Symphonique, Théatral, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DIMMU BORGIR
DERNIERE ACTUALITE
Tournée DIMMU BORGIR/AMORPHIS début 2020
Toutes les actualités sur DIMMU BORGIR
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2018 - Courtrai- Jour 2 - 11 Aout 2018
Pour sa 2ème journée l'Alcatraz Festival propose une nouvelle programmation très variée avec notamment du néo métal, du black métal et du métal symphonique Tous les articles sur DIMMU BORGIR
DERNIERE INTERVIEW
Après 8 ans d'absence, les Norvégiens de Dimmu Borgir effectuent leur grand retour avec leur nouvel album "Eolian" hautement attendu dans la sphère black metal !

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IHSAHN: Ámr (2018)
METAL PROGRESSIF Toujours plus accessible et mélodique, la musique d’Ihsahn trouve avec "Ámr" le parfait équilibre entre metal et pop raffinée. Un nouveau travail d’orfèvre de l’empereur qui n’est pas près d’être détrôné.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
EXTREMITIES: Gaia (2018)
ROCK PROGRESSIF Un premier album complexe, varié au point d'en être déstabilisant. Du progressif, au pied de la lettre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DIMMU BORGIR
DIMMU-BORGIR_Abrahadabra
Abrahadabra (2010)
2/5
4/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_In-Sorte-Diaboli
In Sorte Diaboli (2007)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_Stormblast-MMV
Stormblast MMV (2005)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_Death-Cult-Armageddon
Death Cult Armageddon (2003)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_World-Misanthropy
World Misanthropy (2002)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020