.
.
GROUPE/AUTEUR:

ROOM ME

(FRANCE)

TITRE:
ANAON (2018)
LABEL:
DOOWEET
GENRE:
ROCK

"Room Me proposant la facette sombre d’un rock sans fard ni artifice pourrait illustrer un conte d'Edgar Allan Poe tant sa noirceur est prégnante."
CALGEPO - 23.04.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Sous le nom Room Me se cache Anne-Sophie Rémy qui a déjà bâti les fondations de son projet dans deux EP dont "Too Late" sorti en 2015, à savoir un rock brut, sans artifices, sans maquillage électro. La jeune Messine a une définition du genre qui se réduit à son plus simple appareil et dépouillement à savoir une guitare, une basse et une batterie. Revenir à l'essence même de ce qu'est ce style avec son aspect subversif et créateur d'ambiances souvent crépusculaires est ce que propose Room Me dans "Anaon".

Dans cet album, à l'image de la pochette, tout est sombre, trouble et inquiétant comme s'il illustrait un conte d'Edgard Allan Poe. Le style qui rappelle un peu Nick Cave and The Bad Seeds épouse des atmosphères remplies de désespoir comme dans 'My Death' qui en fait le titre qui contient le plus de noirceur de l'album avec son rythme hypnotique et lent. Le spleen coule dans les cordes des guitares de "Anaon" dont les accords souvent minimalistes ('Under The Sheets') et répétitifs accentuent le sentiment de malaise ou de fin du monde.

Les titres reposent tous sur un rythme ralenti qui appelle à une certaine introspection et s'habille presque de dark et de doom dans 'The End' qui finira par achever le plus optimiste des auditeurs avec l'intervention du chanteur du groupe Cult Of Occult, Jean-Claude VanDoom, se remémorant au passage les premiers albums d'Anathema. Les limites de cet album, qui ressemble presque à un exercice de style, trouvent leur raison dans cette architecture imposée. En effet, dans cet aspect trop linéaire peu de titres finissent par émerger de cette mer noire hormis le mal nommé 'Happy Ending' qui pourra se rapprocher des travaux de PJ Harvey dans la qualité d’écriture.

La voix d'Anne-Sophie parachève cette entreprise d'hypocondrie avec un détachement dans les lignes de chant et son timbre planant presque psychédélique. "Anaon" pourrait servir de solution cathartique à un auditeur dépressif et au final réussit son pari de créer une ambiance toute particulière et singulière afin de se démarquer, sans fard, du lot d'un rock artificiel et souvent aseptisé.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/roommeroomme/



GROUPES PROCHES:
PJ HARVEY, ANATHEMA, NICK CAVE AND THE BAD SEEDS, THE VELVET UNDERGROUND

LISTE DES PISTES:
01. The Encounter - 5:48
02. Happy Ending - 3:39
03. Love And Hate - 2:29
04. Memories - 5:39
05. My Death - 4:23
06. Death smiles and dances are gone - 3:21
07. Under the sheets - 2:35
08. Wandering Shadow - 4:07
09. The End - 6:10


FORMATION:
Anne-sophie Remy: Chant / Guitares / Basse
Jean-claude Vandoom: Chant / Invité


TAGS:
90's, Indépendant, Lourde, Sombre, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ROOM ME
DERNIERE ACTUALITE
ROOM ME : Nouveau clip
Toutes les actualités sur ROOM ME
DERNIERE INTERVIEW
Rencontre avec Room Me qui nous en dit plus sur ce premier album rempli de spleen.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EXTREMITIES: Gaia (2018)
ROCK PROGRESSIF Un premier album complexe, varié au point d'en être déstabilisant. Du progressif, au pied de la lettre.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE PROPHECY: Origins (2017)
DOOM "Origins" marque une sorte d'aboutissement pour The Prophecy dans sa quête d'une écriture d'orfèvre où les ambiances et les sentiments, plus mélancoliques que funèbres, règnent sans partage
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROOM ME
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020