GROUPE/AUTEUR:

PHILIP H. ANSELMO & THE ILLEGALS

(ETATS UNIS)

TITRE:
CHOOSING MENTAL ILLNESS AS A VIRTUE (2018)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
AUTRES EXTREME / -

"Aux frontières de la folie, Phil Anselmo et ses compères signent un disque intense et barré que l'on ne conseillera qu'aux amateurs d'aventure extrême."
NOISE - 09.02.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Phil Anselmo est un homme délicat à appréhender. Il multiplie les projets et tape dans tous les styles. Il a aussi dû faire face à une sale histoire avec son salut nazi accompagné du slogan "white power" en 2016. Mais il s’est encore relevé et revient avec son deuxième album avec The Illegals, "Choosing Mental Illness As a Virtue". Le premier méfait du combo était brutal et sentait le gras et la sueur, loin de toute velléité commerciale. A la vue de la pochette, il est aisé de deviner que ce nouveau disque ne sera pas plus facile d’accès et même encore plus rêche et abrupt.

Il dépasse en fureur tout ce que l’on peut imaginer. La mélodie est mise de côté au profit d’un mix entre grind, sludge et hardcore avec une petite touche de black. Il faut un certain appétit, voire du courage, pour encaisser ces 10 titres et ces 45 minutes de pure folie. Ce terme est adéquat, l’impression de pénétrer l’esprit d’Anselmo est palpable et cela est effrayant : on se penserait dans un asile à l’ancienne, crade et mal géré, digne de celui de "Vol au-dessus d’un nid de coucou".

Faire ressortir tel ou tel titre est un exercice délicat car le disque est un bloc sonore montant en intensité tout le long de sa durée. Et s’il est difficile d’accès, il est également fascinant, comme un piège qui se referme sur un auditeur imprudent. On peut en fait distinguer plusieurs blocs dans ce disque, comme des actes. Le premier acte est composé des 4 premiers morceaux. Courts, ils mettent en condition, avec un côté inhumain dans le chant assez impressionnant, appuyé par une musique chaotique et violente à faire pâlir d’envie un Mike Patton.

L’acte suivant vous prend à la gorge. ‘Individual’ dure plus de 6 minutes et est le paroxysme du délire, la folie devient incontrôlable. C'est un sommet de violence avec une face grind terrifiante et une énergie énorme. Le finir est en soi un joli défi et une preuve que l’on a rejoint pour de bon cet asile. Le dernier acte est sournois, il commence avec un ‘Delinquent’ plus audible et teinté de sludge. Mais il repart vite dans le délire total, d’abord sur la fin de ‘Delinquent’ puis avec en particulier un ‘Finger Me’ effrayant même pour un fan de Napalm Death. Le refrain de ce titre étant un sommet dans le style barré de chez barré. Et pour le final, ‘Mixed Lunatic Results’ est parfait. Désordonné, flippant et intense, il représente la quintessence de la folie avec une fin lente et vicieuse où la peur est palpable.

"Choosing Mental Illness As a Virtue" n’est pas à mettre entre toutes les oreilles. Il faut oublier toute notion de normalité ou de mélodie pour s’y atteler et on en ressort comme assommé. C’est une curiosité certaine qui permet de pénétrer dans l’esprit d’un Phil Anselmo que l’on peut voir tout aussi bien génial que dérangé.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/philipillegals/



GROUPES PROCHES:
DOWN, NAPALM DEATH, PANTERA

LISTE DES PISTES:
01. Little Fucking Heroes
02. Utopian
03. Choosing Mental Illness
04. The Ignorant Point
05. Individual
06. Delinquent
07. Photographic Taunts
08. Finger Me
09. Invalid Columbrine Frauds
10. Mixed Lunatic Results


FORMATION:
Jose Manuel Gonzales: Batterie
Mike Deleon: Guitares
Phil Anselmo: Chant
Stephen Taylor: Guitares
Walter Howard: Basse


TAGS:
Chaotique, Dissonant, Oppressant, Chant éraillé, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PHILIP H. ANSELMO & THE ILLEGALS
NOTES
1/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EKTOMORF: Fury (2018)
THRASH Petit à petit, Ektomorf parvient à s'extirper en partie de ses influences pour un résultat brut de décoffrage.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
POP EVIL: Pop Evil (2018)
HARD ROCK Pop Evil signe avec son nouvel album un disque frais et immédiat gorgé de tubes dans un pur esprit hard rock US teinté de pop.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PHILIP H. ANSELMO & THE ILLEGALS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020