GROUPE/AUTEUR:

KOBRA AND THE LOTUS

(CANADA)

TITRE:
PREVAIL II (2018)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
HARD ROCK

"Equilibre parfait entre noirceur (relative) et écriture d'orfèvre à l'origine de tubes en puissance, ce cinquième album hisse Kobra And The Lotus au sommet d'un heavy noble et racé dont la profondeur lui permet de l'extraire du moule réducteur du simple metal à chanteuse."
CHILDERIC THOR - 20.07.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Enfanter un double album, même en publiant à un an d'intervalle les deux parties qui le composent est une entreprise ô combien casse-gueule car grand est le risque de pêcher par excès d'ambition, que l'on songe à Guns'N' Roses ou même à Helloween dont le "Keeper Of The Seven Keys" n'a pas tout à fait évité les baisses de régime. Mais il arrive parfois que les petits réussissent là où les ténors ont (un peu) échoué. Tel est le cas de Kobra And The Lotus qui, s'il ne peut soutenir la comparaison avec ses aînés en termes de succès commercial, a relevé haut la main ce défi.

Un an après s'être délestés de "Prevail I", les Canadiens sont donc de retour avec le second segment de ce diptyque qui fera date dans leur carrière. Ayant été capturés en même temps sous la houlette du producteur danois Jacob Hansen, ingénieur au palmarès prestigieux (Epica, Pretty Maids...) qui aura su enrober d'un fuselage plus puissant le heavy metal forgé par le groupe, les deux pans se révèlent très proches l’un de l'autre. Pourtant et même s'il ne s'agissait pas de leur donner une coloration différente, comme a pu le faire Opeth avec "Deliverance" et "Damnation", "Prevail II" se distingue doublement, quoique de façon discrète, de son devancier. Tout d’abord en se faisant plus imparable et irrésistible encore.

De fait, loin d'avoir montré tout son jeu lors d'un premier volet de haute volée, Kobra And The Lotus témoigne à nouveau de la fertilité de son inspiration en remplissant cette suite de dix titres auxquels sont ajoutées une reprise de Fleetwood Mac et une relecture acoustique qui ne sont pas loin  de dépasser de la tête et des épaules leurs prédécesseurs. Le menu s'étale sur plus de cinquante minutes que ne polluent ni remplissage ni faiblesse. Les hymnes se succèdent du premier single 'Losing My Humanity' aux traits plombés jusqu'au long 'White Water' dont la conclusion flamboyante fournit aux guitaristes l'écrin émotionnel pour s'exprimer, témoignant en cela que le désormais quintet ne se réduit pas à sa seule figure de proue, la chanteuse Kobra Paige, même si celle-ci rayonne tout du long en propulsant ces gemmes qu'elle farde d'une mélancolie à peine voilée ('Let Me Love You').

Ce qui nous conduit à évoquer la deuxième raison pour laquelle "Prevail II" ne livre pas exactement le même programme qu'il y a un an. Plus sombre, à l'image de son visuel, cet opus affiche une dureté à la fois agressive et désenchantée que recouvre l'ombre de Judas Priest, témoins les 'Human Empire' et 'You're Insane' qui ne dépareilleraient presque pas sur "Painkiller" grâce à une rythmique de bulldozer et les vocalises acérées de la belle qui n'a rien à envier au père Halford.

Equilibre parfait entre noirceur (relative) et écriture d'orfèvre à l'origine de tubes en puissance ('Heartache', 'Velvet Roses'), ce cinquième album hisse ses auteurs au sommet d'un heavy noble et racé dont la profondeur lui permet de les extraire du moule réducteur du simple metal à chanteuse.

Plus d'information sur http://www.kobraandthelotus.com/



GROUPES PROCHES:
CRYSTAL VIPER, BATTLE BEAST

LISTE DES PISTES:
01. Losing My Humanity
02. Let Me Love You
03. Ribe
04. My Immortal
05. Human Empire
06. Heartache
07. Velvet Roses
08. Modern Day Hero
09. You're Insane
10. White Water
11. The Chain
12. Let Me Love You (Acoustic Bonus Track)


FORMATION:
Brad Kennedy: Basse
Jasio Kulakowski: Guitares
Kobra Paige: Chant
Marcus Lee: Batterie


TAGS:
Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KOBRA AND THE LOTUS
DERNIERE ACTUALITE
KOBRA AND THE LOTUS : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur KOBRA AND THE LOTUS
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
YESTERNIGHT: The False Awakening (2017)
ROCK PROGRESSIF Premier album réussi pour les Polonais opérant dans un registre à la fois mélodique et immédiat emmené par des structures simples, accrocheuses et bien rôdées.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ATROCITY: Okkult Ii (2018)
DEATH METAL Avec le deuxième volet de sa trilogie, Atrocity revient à ses racines avec une brutalité d'une rare intensité et une face sombre qui ne laisse guère de place à l'espoir.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KOBRA AND THE LOTUS
KOBRA-AND-THE-LOTUS_Evolution
Evolution (2019)
4/5
-/5
NAPALM RECORDS / HARD ROCK
KOBRA-AND-THE-LOTUS_Prevail-I
Prevail I (2017)
4/5
-/5
NAPALM RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020