ARTISTE:

CHARLIE BARNES

(ROYAUME UNI)
TITRE:

OCEANOGRAPHY

(2018)
LABEL:

SUPERBALL

GENRE:

POP

/ ROCK
TAGS:
FM
"De son premier album prometteur Charlie Barnes ne conserve que le moins intéressant et reste enfermé dans une pop légère et trop rarement audacieuse."
NUNO777 (21.02.2018)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec son premier album, Charlie Barnes avait laissé un souvenir assez marquant dans nos mémoires pour susciter l'envie d'entendre la suite de son parcours. Il lui aura fallu trois ans pour donner une suite à "More Stately Mansions" avec un nouvel album intitulé "Oceanography" dans lequel l'ensemble du groupe l'accompagnant est reconduit.

La question à laquelle le prochain album de l'Anglais devait répondre selon nous concerne sa position par rapport aux influences. Allait-il s'émanciper des héritages un peu trop présents dans "More Stately Mansions" ? La réponse est positive car il a troqué ses références mancuniennes, Oceansize en premier lieu, pour une inspiration pop beaucoup plus diffuse dont l’expérience en tant que musicien de concert du groupe anglais à succès Bastille n’est certainement pas étrangère. Et de cette semence, il n'en tire pas l'énergie et la créativité mais plutôt la pesanteur. En effet, le démarrage de "Oceanography" est placé sous le signe de la pop symphonique ('Intro', 'Oceanography', le début guimauve de 'Ruins') ou electro, plombée par une mélancolie facile et agaçante par les intonations parfois singées sur le chanteur de Muse Matthew Bellamy.

On tendra l’oreille le temps de quelques soubresauts avec le riff électrique de ‘Ruins’ qui réveille le titre d'un sommeil profond, 'One Word Answers' et son pont légèrement ascensionnel ou 'Legacy' qui varie un peu les tonalités mais qui manque d'audace et d'énergie au moment d'attaquer le final. Ces titres s'extirpent d'autant mieux qu'ils surnagent au milieu de compositions mélodiquement naïves et sans relief qui, sans être mauvaises en soi, n'apportent aucune plus-value ou surprise comme en témoigne la pop légère et rythmée de ‘Bruising’ et ses "Oh Oh Oh", 'The Departure', 'Maria' et 'All I Have' ou le piano-voix final sans aspérité 'The Weather'. C'est regrettable de la part d'un artiste ayant montré quelques signes encourageants dans son premier album et se réclamant de groupes dont la créativité est d'un tout autre registre.

Notre enthousiasme à l'époque de "More Stately Mansions" aura été un emballement malheureusement refroidi par ce second disque qui en reste trop souvent à de banales compositions pop sans jamais prendre de hauteur ni d'initiative créative. Par rapport à son aîné, "Oceanography" ne tient que rarement ses promesses et demeure un disque ordinaire et difficilement différentiable dans une offre pléthorique d'une même saveur.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/charliebarnesmusic



GROUPES PROCHES:
RADIOHEAD, MUSE, OCEANSIZE


LISTE DES PISTES:
01. Intro
02. Oceanography
03. Will & Testament
04. Bruising
05. Ruins
06. One Word Answers
07. The Departure
08. Legacy
09. Former Glories
10. Maria
11. All I Have
12. The Weather

FORMATION:
Charlie Barnes: Chant / Guitares / Claviers
Josh Hughes: Guitares
Sean Balcombe: Chant / Basse
Ste Anderson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CHARLIE BARNES: Sortie de "Oceanography" en mars
 
AUTRES CHRONIQUES
KAMERA OBSCURA: The Final Cut (2018)
METAL ALTERNATIF - Kamera Obscura nous invite à une ténébreuse séance de cinéma privée.
ROYAL HUNT: Cast In Stone (2018)
METAL PROGRESSIF - Ce quatorzième album du Hunt est une déception flagrante.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CHARLIE BARNES
CHARLIE-BARNES_More-Stately-Mansions
More Stately Mansions (2015)
3/5
-/5
SUPERBALL / ROCK ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021