GROUPE/AUTEUR:

SPOCK'S BEARD

(ETATS UNIS)

TITRE:
NOISE FLOOR (2018)
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Le treizième album de Spock’s Beard, en respectant le format chanson et un cahier des charges d’efficacité mélodique, est bâti pour amener dans leur giron une autre frange d’auditeurs que ses fidèles progueux habituels, qui eux resteront sur leur faim."
NUNO777 - 11.05.2018 - (4) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Depuis le dernier album en présence de Nick D'Virgilio, "X" en 2010, Spock's Beard est dans une dynamique musicale fertile. Les arrivées du chanteur Ted Leonard et du batteur Jimmy Keegan, loin d'avoir infléchi cette tendance, l'ont confirmée dés "Brief Nocturnes And Dreamless Sleep" en 2013. Trois ans après le solide "The Oblivion Particle", le groupe se reconfigure une nouvelle fois et voit le retour en ses rangs de son batteur originel. La composition de "Noise Floor" a débuté avec la volonté de proposer un album à l’approche plus aisée que pour l’exigeant "The Oblivion Particle". "Noise Floor" est une œuvre aussi individuelle que collective car chacun des musiciens a travaillé de son côté pour ensuite proposer ses idées au reste du groupe.

Le début de "Noise Floor" valide totalement le cahier des charges avec un kansasien ‘To Breathe Another Day’ hyper-calibré et délesté de tous ses éléments progressifs et deux formats pop-rock-folk de bonne facture. On s’étonnera tout de même de l’introduction de ‘What Becomes Of Me’ bien écrite et qui nous ramène huit ans en arrière dans l’univers de "X" mais sans corrélation évidente avec le reste du titre. Spock’s Beard reste toutefois expert dans les finitions qui se manifestent dans nombre de détails que l’on prend plaisir à découvrir au fil des écoutes successives, comme par exemple les arrangements de violoncelle de ‘Somebody's Home’ qui nourrissent les espaces entre couplets et refrains sans surcharger les compositions.

De détails, le long ‘Have We All Gone Crazy Yet’ qui s’étire sur huit minutes n’en manque pas. Mais ce titre, qui pourtant s’enrichit d’une introduction enlevée, d’un refrain entêtant et instantané et d’un cœur instrumental contrasté, ne parvient pas à se hisser au niveau de ce qu’est capable de composer Spock’s Beard en termes de créativité et d’ingéniosité harmonique. De même, la ballade beatlesienne 'So This Is Life' a la vertu d’afficher le savoir-faire orchestral du groupe mais plombe un peu plus un album qui a déjà du mal à s’élever et surtout elle tire en longueur avec un second solo de guitare dispensable. La dynamique repart avec la meilleure partie du disque qui voit Spock’s Beard renouer avec sa nature profonde avec un puissant et progressif ‘One So Wise’ bien équilibré dans son caractère épique et sa folie musicale, un original et sombre ‘Box Of Spiders’ dans la grande tradition beardienne de l’instrumental et le touchant ‘Beginnings’ aux magnifiques chants entrecroisés qui atteint les sommets émotionnels de l’album.

Spock’s Beard réussit le pari de proposer un treizième opus dont l’immersion est facilitée par rapport à son prédécesseur avec une grosse première moitié qui ne marquera pas la carrière du groupe placée sous le signe du pop-rock-folk et une seconde partie plus progressive qui relève le niveau global de l’album. "Cutting Room Floor", l’EP qui accompagne "Noise Floor", est constitué de quatre titres courts et plaisants (dont un instrumental) mais sans réelle valeur ajoutée. L'ensemble de "Noise Floor" est à aborder en sachant que son dénominateur commun est l'efficacité musicale. Le génie dont est capable Spock’s Beard est quant à lui trop rarement à l’œuvre dans "Noise Floor".

Plus d'information sur http://www.spocksbeard.com/



GROUPES PROCHES:
NDV, TRANSATLANTIC, CARPTREE, SPLINTER, HAMADRYAD, GPS, THE FLOWER KINGS, FRAMESHIFT, SAENS, ALIAS EYE

LISTE DES PISTES:
01. (cd1) To Breathe Another Day
02. (cd1) What’s Become of Me
03. (cd1) Somebody’s Home
04. (cd1) Have We All Gone Crazy
05. (cd1) So This Is Life
06. (cd1) One So Wise
07. (cd1) Box of Spiders
08. (cd1) Beginnings
09. (cd2) Days We’ll Remember
10. (cd2) Bulletproof
11. (cd2) Vault
12. (cd2) Armageddon Nervous


FORMATION:
Alan Morse: Guitares
Dave Meros: Basse
Nick D'Virgilio: Batterie
Ryo Okumoto: Claviers
Ted Leonard: Chant


TAGS:
Accessible / FM, Symphonique, Technique, Choeurs
 
 
(4) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 03/10/2018 -
0 0
3/5
Pas un grand cru ce "Noise Floor" ; quelques bons titres accrocheurs, et d'autres qui se perdent dans une caricature de prog à l'américaine, où le clinquant prend le pas sur la mélodie et le travail de composition.
On attend beaucoup mieux d'un tel groupe.

LOLO_THE_BEST59 - 14/07/2018 -
0 0
3/5
Du bon et du moins bon. Les morceaux déjantés (Box of spiders) sont un peu trop barrés justement et viennent remplir inutilement un album déjà bien fourni. Et puis, To Breathe Another Day ouvre bien mal l'album. Sinon, ça reste bien exécuté, avec des moments sympas (So This Is Life).
EDDYA - 29/05/2018 -
0 0
2/5
Ce qui me rend fou, c'est qu'ils ne composent plus rien, ce sont d'autres compositeurs qui font le boulot. Il y a même sur ce disque des compositions qui étaient destinées à Kansas mais qui se sont retrouvées chez SB ; Kansas ayant décidé de ne publier que leur propre travail. Bref, il est loin le temps de Neal Morse ...
VOIR LES 4 AVIS DES LECTEURS
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SPOCK'S BEARD
DERNIERE ACTUALITE
SPOCK'S BEARD : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur SPOCK'S BEARD
DERNIER ARTICLE
SPOCK'S BEARD - LE DIVAN DU MONDE (PARIS) (16 SEPTEMBRE 2014)
C'est un évènement qui a eu lieu mardi soir au Divan du Monde ! En effet, le groupe Spock's Beard est considéré dans le milieu du Rock Progressif comme l'un de ses fers de lance ! Tous les articles sur SPOCK'S BEARD
DERNIERE INTERVIEW
Dans le cadre de la tournée "anniversaire" du dixième album, Music Waves a eu le privilège de rencontrer Ryo Okumoto, quelques minutes avant de faire son habituel show sur scène…

NOTES
3/5 (4 avis) 3/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EARTHLESS: Black Heaven (2018)
STONER En délaissant son trip instrumental pour un rock plus classique, Earthless opère une (légère) métamorphose surprenante mais salvatrice.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AMORPHIS: Queen Of Time (2018)
METAL MELODIQUE Amorphis signe avec "Queen Of Time" une œuvre très forte qui le voit revenir à ses racines extrêmes sans pour autant renier sa force mélodique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SPOCK'S BEARD
SPOCK-S-BEARD_The-Oblivion-Particle
The Oblivion Particle (2015)
5/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_Brief-Nocturnes-And-Dreamless-S
Brief Nocturnes And Dreamless Sleep (2013)
4/5
4.2/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_The-X-Tour
The X Tour (2012)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_X
X (2010)
4/5
4.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
SPOCK-S-BEARD_Spock-s-Beard-Live
Spock's Beard Live (2008)
4/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020