ARTISTE:

PHI

(AUTRICHE)
TITRE:

CYCLES

(2018)
LABEL:

GENTLE ART OF MUSIC

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
"Typique album de metal progressif très correctement exécuté, mais manquant d'une originalité marquante..."
ABADDON (17.04.2018)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Turbulences au sein du navire Phi : de trio, le groupe est devenu quatuor avec l’intégration à part entière d’un claviériste, et Markus Bartusa, fondateur et plus que jamais seul maître à bord, a fait revenir le batteur Nick Koch qui avait déjà officié sur les deux premiers albums studio, et appelé un guitariste et un nouveau bassiste. Nouveau départ pour le groupe autrichien ?

Côté style, rien de changé : Phi parcourt toujours les contrées metal progressif, l’incorporation des claviers ne se faisant qu’à petites touches, principalement lors d’intros volontiers planantes ('Children of the Rain', 'Amber') mais aussi de manière plus intégrée dans l’excellent 'In the Name of Freedom'. Le ton général ne fait pas dans la gaîté, Phi excelle dans l’installation d’ambiances sombres où nulle éclaircie ne perce ('Existence').

Il y a beaucoup de bonnes choses dans ce "Cycles", à commencer (ce n’est pas une nouveauté) par le timbre de Markus qui sait passer du confidentiel à la hargne, avec un joli grain de voix qui fait mouche sur les refrains. La section rythmique est elle aussi très à son affaire ('In the Name of Freedom'), mais c’est bien le moins qu’on puisse attendre chez un groupe de metal prog.

Côté regrets, il faut admettre que Phi ne fait guère preuve d’originalité, jouant sur une très classique opposition entre couplets calmes et refrains plus tendus, avec des soli de guitare un peu masqués par le dynamisme de la section rythmique et ne faisant pas montre d’une inventivité particulière. Si l’ensemble est plus que correctement exécuté, il manque ce soupçon de cachet qui trancherait parmi la pléthore de productions d’un style surfréquenté.

Faux nouveau départ donc pour les Autrichiens, qui après trois albums prometteurs nous laissent un peu sur notre faim…


Plus d'information sur http://www.phi-band.com



GROUPES PROCHES:
RIVERSIDE, PORCUPINE TREE, ANASAZI


LISTE DES PISTES:
01. Children Of The Rain - 08:55
02. Dystopia - 08:51
03. In The Name Of Freedom - 07:25
04. Amber - 07:41
05. Existence - 06:51
06. Blackened Rivers - 07:46

FORMATION:
David Loimer: Chant / Basse
Markus Bratusa: Chant / Guitares / Claviers / Programmation
Nick Koch: Chant / Claviers / Batterie
Stefan Helige: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
17/04/2018
  0
C'est vrai que Phi ne fait pas dans l'originalité et se rapproche beaucoup d'Evergrey à ses débuts (avec le chant notamment) mais il fait un metal prog franchement bon...
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PHI revient avec "Cycles"
 
AUTRES CHRONIQUES
UNSWABBED: De L'ombre À La Lumière (2018)
NEO/NU METAL - Le néo-metal français est toujours bien vivant et entend bien passer de nouveau "De L’Ombre A La Lumière" avec Unswabbed.
LIGHT THE TORCH: Revival (2018)
METAL ALTERNATIF - Devil You Know signe un retour heavy et efficace sous son nouveau nom.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PHI
PHI_Waves-Over-Vienna
Waves Over Vienna (2015)
3/5
-/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PHI_The-Waves-Of-Sound-Remain
The Waves Of Sound Remain (2014)
3/5
4/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PHI_Years-of-Breathing
Years of Breathing (2013)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / METAL PROGRESSIF
PHI_For-The-Love-Of-Ghosts
For The Love Of Ghosts (2011)
4/5
-/5
MALS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023