GROUPE/AUTEUR:

OVERCHARGER

(FRANCE)

TITRE:
ORIGIN (2018)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
STONER

""Origin" dévoile un groupe sûr de son art qui, sans fioritures ni compromis, nous entraîne avec lui à travers des territoires crasseux et menaçants."
CHILDERIC THOR - 26.06.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Ils n'ont pas l'air commodes, ces Bordelais, avec leur look pileux et les nombreux tatouages qui leur bouffent les bras. Les "Charger" ne sont pas là pour rigoler ou tailler gentiment le bout de gras et leur breuvage épais non plus. Français de sol, ils sont clairement Américains de sang, le dard plongé dans les Bayous.

Tétant les mamelles velues des Corrosion Of Conformity, Down et Crowbar, le quatuor braconne donc sur les terres d'un southern metal bourru et testiculeux que nous avions découvert il y a trois ans grâce à un "All That We Had" de bonne mémoire. Ces dernières années passées à écumer les tripots n'ont pas assagi ces solides gaillards qui reviennent, l'entre-jambe chargé à fond, avec, sous les bras sentant la sueur, une deuxième bûche taillée dans ce bois du Sud des Etats-Unis. D'abord soutenus par Finisterian Dead End, ils ont depuis rejoint les rangs de Overpowered Records (Volker), label qui semblent être fait pour eux et ce "Origin" brûlant comme la braise.

Sur le substrat pesant et caillouteux dressé par son prédécesseur avec la fougue poisseuse que l'on sait, ce nouvel album va encore plus loin dans l'intensité couillue, rempli une semence épaisse biberonnée au Jack Daniel's. Si cette Amérique "profonde", celle de Rob Zombie ou du "Délivrance" de John Boorman, lui inspire des ambiances crapoteuses et déglinguées ('The Other Me Is Dead'), Overcharger s'impose plus que jamais comme une redoutable machine de guerre dont le combustible est un mélange de sludge et de thrash.

Noircies par le chant bilieux de Seb, des cartouches telles que 'Trust The Horns' ou 'Burning Woods' arrachent sur leur passage, ne faisant aucun prisonnier. En dépit de soli mélodiques et de refrains lumineux ('The Descent'), l'opus s'enfonce tout du long dans des marécages bourbeux. Trapu, chaque titre alterne saillies furieuses et coups de boutoir vicieux à l'image de 'The Bewitched Doll', de 'Southern Floods' ou du survolté 'Origin', distillant des atmosphères aussi visqueuses que rampantes qui explosent lors d'un 'By My Side' terminal et ultra plombé.

Ramassée et tendue comme un string, cette deuxième enclume dévoile un groupe sûr de son art qui, sans fioritures ni compromis, nous entraîne avec lui à travers des territoires crasseux et menaçants.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/pages/overcharger/114318028659511



GROUPES PROCHES:
DOWN, EYEHATEGOD, PANTERA, LYNYRD SKYNYRD, CROWBAR

LISTE DES PISTES:
01. Witch Spells - 7:51
02. Trust The Horns - 3:53
03. The Descent - 4:55
04. Origin - 4:59
05. The Bewitched Doll - 6:06
06. The Other Me Is Dead - 4:24
07. Burning Woods - 3:50
08. Southern Floods - 4:19
09. Illegal Rites - 4:30
10. By My Side - 6:08


FORMATION:
Jb: Guitares
Johann.: Basse
Seb 'basty': Chant
Tom.: Batterie


TAGS:
Lourde, Sudiste
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OVERCHARGER
DERNIERE ACTUALITE
OVERCHARGER en première partie de MESSHUGGAH
Toutes les actualités sur OVERCHARGER
DERNIERE INTERVIEW
C'est le chanteur des Overcharger - Basty - qui est en charge de répondre aux questions de Music Waves pour évoquer les "Origin" du groupe...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANTAGONISM : Thrashocalypse (2018)
THRASH Antagonism lance sa carrière sur les chapeaux de roue en proposant un thrash incisif qui ne fait pas de quartier.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DELUSION SQUARED: Anthropocene (2018)
ROCK PROGRESSIF "Anthropocene" contient tous les ingrédients aptes à ravir le plus grand nombre d'amateurs d'un rock progressif de qualité, tout à la fois accessible et intelligent.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OVERCHARGER
OVERCHARGER_All-That-We-Had
All That We Had (2015)
4/5
-/5
FINISTERIAN DEAD END / STONER
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020