GROUPE/AUTEUR:

WINTERFYLLETH

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE HALLOWING OF HEIRDOM (2018)
LABEL:
CANDLELIGHT RECORDS
GENRE:
BLACK METAL

"Balade acoustique et mélancolique, "The Hallowing Of Heirdom" est non seulement l'album le plus étonnant des Anglais mais sans doute aussi un des plus maîtrisés."
CHILDERIC THOR - 22.05.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Si, de part sa dimension forestière et séculaire, le black metal païen est propice à une forme d'expression osseuse et acoustique, accoucher d'une offrande totalement dénudée d'éléments électriques n'est pas un exercice aisé à accomplir, loin s'en faut. Grand est le piège tendu par l'ennui et les limites de l'entreprise affleurent alors rapidement à la surface. Surtout, faire mieux dans le style que le quintessentiel "Kveldssanger" que Ulver a gravé en 1995 semble difficile voire impossible.

Malgré son incontestable talent, le fait que Winterfylleth ait décidé de tenter l'aventure acoustique n'était pas  nécessairement une bonne idée. Car c'est en coulant une fureur abrasive et granitique dans une beauté boisée que l'art noir des Anglais puise sa force et sa dimension mythologique. Dépouillé de ses reliefs tranchants, on pouvait craindre de voir ce décor meurtri se réduire à une plaine monotone, aussi touchante soit-elle. Sa durée, presque une heure au garrot, n'était pas non plus pour nous rassurer quant à la capacité de ce "The Hallowing Of Heirdom" à maintenir tout du long l'intérêt et nos sens en éveil.

Or et contre toute attente, le quatuor de Manchester livre une réussite exemplaire, trouvant toujours le ton juste, empreint de noblesse et de gravité. De ces arpèges bucoliques coule une émotion épurée qui ravive des plaies restées fermées depuis longtemps, témoin le douloureux 'Embers'. De ces aplats squelettiques naissent des paysages à la fois rudes et mélancoliques que l'on sillonne à travers une sente ombrageuse aux couleurs automnales.

Le concept qui a présidé à la réalisation de ce sixième opus permet à ses créateurs de puiser dans ses racines celtiques et ancestrales ('Æcerbot', 'On-Cýdig'), auxquelles participent des lignes de violon décharnées ('Resting Tarn'). D'une grande sécheresse de trait, l'œuvre n'en est pas moins extrêmement travaillée. Aux côtés de courtes respirations belles comme un chat qui dort en boule ('A Gleeman's Volt', "Halgemonat'), des pièces plus étirées déroulent leur trame émotionnelle, à l'image des deux sentinelles 'The Sheperd' et 'The Hallowing Of Heirdom', longues de plus de sept minutes.

Qu'elle soit acoustique ne signifie pas que l'offrande tavelée de multiples arrangements soit instrumentale. Plusieurs de ses plaintes se voient ainsi bercées par un chant solennel ou des chœurs majestueux ('Frithgeard'). De même, ce format n'induit pas un caractère enjoué et dansant. Au contraire, comme l'illustre le tragique 'Latch To A Grave', l'œuvre plonge dans un désespoir funèbre qui ne la rend que plus belle et déchirante.

Sans égaler les Norvégiens, il est pourtant permis d'affirmer que Winterfylleth vient de déposer au pied de cette muse forestière une gemme noire avec "The Hallowing Of Heirdom" dont on peut dire qu'il est non seulement l'album le plus étonnant des Anglais mais sans doute aussi un des plus maîtrisés. Mieux, ceux-ci paraissent même s'être ressourcés, renouant avec une inspiration vibrante.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/winterfylleth



GROUPES PROCHES:
DRUDKH, PRIMORDIAL, BURZUM, WODENSTHRONE, CLOACA

LISTE DES PISTES:
01. The Shepherd
02. Frithgeard
03. Æcerbot
04. Halgemonath
05. Elder Mother
06. Embers
07. A Gleeman's Volt
08. Latch To A Grave
09. The Nymph
10. On-c?dig
11. Resting Tarn
12. The Hallowing Of Heirdom


FORMATION:
Chris Naughton: Chant / Guitares
Dan Capp: Guitares
Mark Deeks: Claviers
N. Wallwork: Chant / Basse
Simon Lucas: Batterie


TAGS:
Acoustique, Folk, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WINTERFYLLETH
DERNIER ARTICLE
Winterfylleth + Fen + Necronautical - Courtrai -De Kreun -25 Septembre 2017
Music Waves est à Courtrai pour une soirée placée sous le signe du pagan et du black metal. Tous les articles sur WINTERFYLLETH
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FALL FLAVORED: 180 (2018)
ROCK ALTERNATIF Premier album d'un jeune groupe qui allie un esprit énergique à une voix féminine endiablée, mais qui manque un peu de subtilité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
STRYPER: God Damn Evil (2018)
HEAVY METAL Dans un ensemble relativement classique mais parfaitement accompli, les apôtres du christian metal réussissent encore à surprendre leurs amateurs avec quelques expérimentations parfois risquées.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WINTERFYLLETH
WINTERFYLLETH_THE-DARK-HEREAFTER
The Dark Hereafter (2016)
4/5
4/5
CANDLELIGHT RECORDS / BLACK METAL
WINTERFYLLETH_The-Threnody-Of-Triumph
The Threnody Of Triumph (2012)
3/5
4/5
CANDLELIGHT RECORDS / BLACK METAL
WINTERFYLLETH_The-Mercian-Sphere
The Mercian Sphere (2010)
4/5
4/5
CANDLELIGHT RECORDS / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020