GROUPE/AUTEUR:

PINEAPPLE THIEF

(ROYAUME UNI)

TITRE:
DISSOLUTION (2018)
LABEL:
KSCOPE
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Avec "Dissolution", The Pineapple Thief livre une fusion réussie et maîtrisée entre l'accessibilité de la pop et l'exigence progressive"
DARIALYS - 02.08.2018 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
On ne présente plus The Pineapple Thief, ce groupe de rock progressif anglais créé en 1999. A l’aube de leur vingtième année de carrière, le quatuor sort son douzième album studio, "Dissolution", cet été. Au niveau des actualités, les musiciens avaient fait parler d’eux en 2016 en remplaçant leur ancien batteur par Gavin Harrison, l’un des batteurs actuels de King Crimson et réputé pour son travail derrière les fûts avec Porcupine Tree, de 2002 à 2010, groupe aujourd’hui devenu emblématique.

Après avoir réalisé des albums plus immédiats mais aussi plus commerciaux avec un aspect pop et alternatif plus prégnant dernièrement comme le concédait volontiers l’homme fort du groupe, Bruce Soord, l’arrivée de Gavin Harrison à la batterie a justement coïncidé avec un retour à une musique plus progressive.

Quand on parle de rock progressif, l’image qui s’impose à notre inconscient collectif est généralement celle d’un groupe de virtuoses, aux compositions léchées, complexes, élaborées, de longue durée et regorgeant de nombreux changements d’ambiance. The Pineapple Thief, bien que progressif dans sa nature, se situe pourtant aux antipodes de cette définition. Avec leur nouvel album d’à peine plus de 40 minutes, les Anglais n’ont pas changé d’objectif depuis la sortie de leur avant-dernier opus, "Your Wilderness", paru en 2016. Leur leitmotiv est toujours de proposer une musique à la fois progressive et accessible.

Une écoute suffit pour s’apercevoir que le dosage entre ces deux composantes est une fois de plus réussi. Fort de 19 années d’existence et d’expérience, The Pineapple Thief affiche avec "Dissolution" un visage serein avec un dernier opus parfaitement maîtrisé de bout en bout. Il sait aller droit au but et se montrer efficace grâce à des mélodies relativement simples et directes et des chansons courtes et immédiates. Dans le registre des chansons accessibles se place notamment le titre ‘Try As I Might’ et son couplet très bien construit, ou encore ‘Threatening War’ et ‘Uncovering Your Tracks’ et leurs refrains addictifs.

En jetant un coup d’œil à leur discographie, on remarque que les Anglais ont pris l’habitude de placer une chanson longue dans chacun de leurs albums. "Dissolution" n’échappera pas à la règle et propose aussi un morceau qui se dégage des autres de par son caractère abouti et sa durée. Du haut de ses 11 minutes, le progressif ‘White Mist’ se démarque par son début s’inscrivant dans la veine de Radiohead, tandis que le reste de la chanson rappelle justement Porcupine Tree. Même dans ce nouvel album très immédiat, les Anglais prouvent qu’ils sont toujours capables de proposer des morceaux alambiqués comme ils l’avaient fait avec des titres comme ‘Remember Us’ par le passé ou ‘The Final Thing On My Mind’ plus récemment.

"Dissolution" est donc un album parfaitement cohérent dans sa construction et dont la force réside dans la fusion des styles puisque le rock progressif se mêlera souvent au rock alternatif, à la pop, voire à l’electro. Les originaires de Somerset poursuivent ainsi sur leur lancée avec un opus dans la continuité logique de son prédécesseur sans grande prise de risque, ce qui n’empêche pas l’exercice d’être réalisé avec une grande maîtrise.

Plus d'information sur http://www.pineapplethief.com



GROUPES PROCHES:
THE MYRIAD, AEON SPOKE, MUNDY, THE AMBER LIGHT, MUSE, GREYLEVEL, CARPTREE, TIMOTHY PURE, RADIOHEAD, NO MAN

LISTE DES PISTES:
01. Not Naming Any Names (02:05)
02. Try As I Might (04:26)
03. Threatening War (06:37)
04. Uncovering Your Tracks (04:29)
05. All That You've Got (03:27)
06. Far Below (04:36)
07. Pillar of Salt (01:25)
08. White Mist (11:05)
09. Shed a Light (05:20)


FORMATION:
Bruce Soord: Chant / Guitares / Claviers
Gavin Harrison: Batterie
Jon Sykes: Basse
Steve Kitch: Claviers
David Torn: Invité / Guitare (8)


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
CALGEPO - 02/08/2018 -
0 0
5/5
Si on pouvait reprocher à "Your Wilderness" son manque de caractère, une impression de redondance dans quelques titres et le fait d'être construit autour de la batterie de Gavin Harrison pour asseoir sa venue, "Dissolution" rectifie le tir.
Les bases pop sont rehaussées par des parties dissonantes dans lesquelles chaque membre apporte sa pierre à l'édifice, faisant la part belle au travail de groupe. Bruce a plus d'assurance dans sa façon de chanter afin de transmettre les émotions qu'il faut à savoir une certaine colère ressenti vis à vis des réseaux sociaux jusqu'à l'espoir qui se dégage de 'Shed A Light' sublime morceau de clôture.
Comme l'a si bien écrit mon confrère, on tient là le meilleur exemple de symbiose entre la pop et les parties prog. Il s'agit là, à mon avis, d'un des meilleurs albums du groupe à ce jour.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PINEAPPLE THIEF
DERNIERE ACTUALITE
The Pineapple Thief à Lyon en octobre!
Toutes les actualités sur PINEAPPLE THIEF
DERNIER ARTICLE
THE PINEAPPLE THIEF + GODSTICKS - DIVAN DU MONDE - 1er FEVRIER 2017
Le combo de Bruce Soord était de retour sur le devant de la scène en France pour promouvoir "Your Wilderness" accompagné par le génial Gavin Harrison dans toute sa splendeur pour le meilleur et .... Tous les articles sur PINEAPPLE THIEF
DERNIERE INTERVIEW
Bruce Soord, habitué des interviews chez Music Waves, est cette fois-ci de retour pour promouvoir le dernier album de The Pineapple Thief, "Dissolution".

NOTES
4.2/5 (4 avis) 4/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GALACTIC EMPIRE: Episode Ii (2018)
DJENT L’effet nostalgique qui portait entièrement le premier disque de Galactic Empire a disparu. Il ne reste d’un album de djent instrumental bien fichu mais sans grand intérêt.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ULTRAPHONIX: Original Human Music (2018)
METAL FUSION George Lynch et Corey Dover s’associent et convoquent une section rythmique de feu pour délivrer un très bon album fun et groovy. Ultraphonix est né !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PINEAPPLE THIEF
PINEAPPLE-THIEF_Your-Wilderness
Your Wilderness (2016)
5/5
4.2/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
PINEAPPLE-THIEF_Magnolia
Magnolia (2014)
4/5
4/5
KSCOPE / ROCK ATMOSPHERIQUE
PINEAPPLE-THIEF_All-The-Wars
All The Wars (2012)
4/5
4.2/5
KSCOPE / ROCK ALTERNATIF
PINEAPPLE-THIEF_Someone-Here-Is-Missing
Someone Here Is Missing (2010)
5/5
4/5
KSCOPE / ROCK
PINEAPPLE-THIEF_Tightly-Unwound
Tightly Unwound (2008)
4/5
4.1/5
KSCOPE / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020