ARTISTE:

MANIMAL

(SUÈDE)
TITRE:

PURGATORIO

(2018)
LABEL:

AFM RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Epique, Old School
"Avec "Purgatorio", Manimal propose un disque de heavy metal classique sans réelle personnalité."
NOISE (25.10.2018)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Noyé dans la masse, les Suédois de Manimal peinent à émerger. "Trapped In The Shadows" avait des qualités mais il lui manquait le petit quelque chose pour n’être autre chose qu’un disque vite oublié, condamnant le groupe à l’anonymat. Il faut dire également que le style du groupe, à la croisée de Primal Fear et Stratovarius, n’a plus la côte et que seuls les plus forts survivent. Certains auraient jeté l’éponge mais Manimal persiste et est de retour avec un 3ème opus,"Purgatorio". La question est de savoir s’il saura parvenir à être autre chose qu’un second couteau.

Pour ce faire il propose un disque ramassé sur seulement 9 titres et à peine plus de 40 minutes. D’entrée avec ‘Black Plague’, le groupe fonce avec un aspect power metal mis en avant. Samuel fait dans l’ultra aigu comme le ferait un Ralf Scheepers et si tout cela est bien maîtrisé, ça manque d’originalité.  Derrière cette entame, le groupe va alterner moments speed et heavy plus mélodiques mais sans réussir à se forger une grosse personnalité. Les influences ressortent et les chansons ne s’écartent pas d’un moule largement utilisé.

Si rien n’est fondamentalement mauvais, on écoute le disque sans s’en rendre compte et sans que rien ne donne envie de s’enthousiasmer. Les meilleurs moments restent ceux où Manimal évite de faire dans la surenchère. ‘The Fear Within’ est agréable avec une belle mélodie, un côté mélancolique proche de Kamelot et un bon refrain. Dans la même idée ‘Edge Of Darkness’ et ‘Speading The Dread’ s’en sortent même si plus convenus. Mais quand Manimal se prend (souvent) pour Judas Priest, le résultat est moyen. Sur ‘Manimalized’ et ’Traitor’, la facette speed est trop en avant au détriment de mélodies cantonnées à l’arrière-plan. Heureusement ‘Denial’ retrouve une touche plus progressive s’alliant bien au côté speed, le chant moins poussé s’avérant plus agréable.

"Purgatorio" est un disque juste correct. Manimal ne parvient pas à passer le cap artistique qui lui permettrait d’apercevoir la tête du peloton. Les fans du genre apprécieront mais cela ne risque pas de convaincre au-delà de ce cercle assez restreint.


Plus d'information sur http://www.manimal.nu/





LISTE DES PISTES:
01. Black Plague
02. Purgatorio
03. Manimalized
04. Spreading The Dread
05. Traitor
06. Behind Enemy Lines
07. Denial
08. Edge Of Darkness
09. The Fear Within

FORMATION:
André Holmqvist: Batterie
Henri Stenroos: Guitares
Kenny Boufadene: Basse
Samuel Nyman: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MANIMAL: Nouvel extrait de "Purgatorio"
 
AUTRES CHRONIQUES
SLAVES: Acts Of Fear And Love (2018)
ROCK - Entre énergie, subtilité et risque, Slaves a sorti avec "Acts Of Fear And Love" son meilleur album.
SCHERZOO: 04 (2018)
AUTRES - Musique exigeante mais pas trop, "04" mérite que l'on y jette une oreille attentive, que l'on soit adepte ou pas du Rock in Opposition.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MANIMAL
MANIMAL_Trapped-In-The-Shadows
Trapped In The Shadows (2015)
3/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
MANIMAL_The-Darkest-Room
The Darkest Room (2009)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022