GROUPE/AUTEUR:

THE APOCALYPSE BLUES REVUE

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE SHAPE OF BLUES TO COME (2018)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
BLUES

"Avec son deuxième album, The Apocalypse Blues Revue se cantonne à un blues ronronnant et sans âme et oublie l’auditeur en chemin."
NEWF - 18.07.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
C’est encore l’heure de la récréation pour Tony Rombola et Shannon Larkin. Le dernier album de Godsmack vient à peine de paraître que le guitariste et le batteur du célèbre groupe de heavy metal se refont une petite incartade tranquille au pays du blues avec leur projet parallèle, The Apocalypse Blues Revue. Le premier album du groupe floridien avait pu laisser penser que le projet était une danseuse. La sortie de ce nouvel opus, intitulé un peu prétentieusement "The Shape Of Blues To Come", prouve que non. Le quartet a bien l’intention de se donner un avenir, même si l’écoute de ce deuxième effort laisse un peu perplexe sur la viabilité de l’entreprise.

En effet, toutes les réserves émises dans notre chronique de l’éponyme "The Apocalypse Blues Revue" paru il y a deux ans sont encore à déplorer ici. "The Shape Of Blues To Come" multiplie les clichés inhérents au style blues sans jamais susciter de véritable intérêt. Les titres slow blues (‘Open Spaces’, ‘What A Way To Go’) trainent en longueur et en langueur. Les morceaux blues rock (‘Hell To Pay’, ‘To Hell With You’, ‘Nobody Rise For Free’) ont déjà tous été composés avec bien plus de génie et de conviction par Stevie Ray Vaughan. Seuls ‘We Are One’ et sa guitare slide et le boogie ‘Have You Heard ?’ avec ses descentes de gamme efficaces sauvent à peine l’album de l’ennui qu’il suscite et de la torpeur qu’il provoque.

L’intérêt du premier album de The Apocalypse Blues Revue résidait dans le talent des musiciens. Il va sans dire qu’ils sont tout aussi bons sur le deuxième. Le jeu de guitare de Tony Rombola est toujours aussi flamboyant et technique, notamment son excellent jeu aux doigts (‘What A Way To Go’), et le chant du shaman Rafer John n’a rien perdu de sa filiation avec Jim Morrison (‘We Are One’). Mais les compositions sont si peu inspirées que le talent ne suffit plus et en fin de compte, "The Shape Of Blues To Come" est encore plus impersonnel que son prédécesseur.

Ainsi, en se cantonnant à un blues ronronnant et sans âme, The Apocalypse Blues Revue ne se donne pas les moyens de ses ambitions et risque de rester le projet parallèle qu’il était au départ, la récréation de musiciens qui prennent sans doute du plaisir à jouer ensemble mais qui oublient l'auditeur en chemin. Un curieux slogan promotionnel est à lire sur la page d’accueil du site internet du groupe : « on a l’impression que The Apocalypse Blues Revue commence à peine ». C’est bien tout le problème.

Plus d'information sur http://theapocalypsebluesrevue.com



GROUPES PROCHES:
LED ZEPPELIN, STRAY CATS, THE DOORS, MONSTER TRUCK, THE ROLLING STONES

LISTE DES PISTES:
01. Open Spaces
02. We Are One
03. Hell To Pay
04. Have You Heard ?
05. To Hell With You
06. Nobody Rides For Free
07. Sincere
08. What A Way To Go
09. Noumenal Blues


FORMATION:
Brian Carpenter: Basse
Rafer John: Chant
Shannon Larkin: Batterie
Tony Rombola: Guitares


TAGS:
Bluesy, Groovy, Old School, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE APOCALYPSE BLUES REVUE
DERNIERE ACTUALITE
THE APOCALYPSE BLUES REVUE: Détails sur leur album
Toutes les actualités sur THE APOCALYPSE BLUES REVUE
NOTES
- /5 (0 avis) 2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
VOICE OF WINTER: Childhood Of Evil (2016)
DEATH METAL Sur des bases thrash/death et des contours progressifs, Voice of Winter définit un cauchemar auditif à déguster sans modération, qui perce les tympans et abîme le cœur.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TUMBLETOWN: Never Too Late (2018)
ROCK PROGRESSIF Gros son, profusion de claviers, section rythmique inspirée : les vétérans néerlandais de TumbleTown continuent avec brio un parcours entamé sous d'autres couleurs il y a plus de 35 ans.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE APOCALYPSE BLUES REVUE
THE-APOCALYPSE-BLUES-REVUE_The-Apocalypse-Blues-Revue
The Apocalypse Blues Revue (2016)
3/5
-/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020