GROUPE/AUTEUR:

TIDES OF MAN

(ETATS UNIS)

TITRE:
EVERY NOTHING (2018)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
POST ROCK

"Œuvre de post-rock instrumental onirique et immersive, "Every Nothing" est une invitation au voyage."
NUNO777 - 20.09.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Rares sont les groupes de rock ayant commencé une carrière en composant des titres chantés pour ensuite muter en une formation instrumentale. Après deux albums de rock progressif-alternatif, le départ du chanteur de Tides Of Man Tilian Pearson en 2010 signe la conversion du groupe à la forme instrumentale. Dans le même temps, la musique des Américains s’ajuste à cette nouvelle combinaison en adoptant le post-rock comme moyen d’expression. Quatre ans après "Young And Courageous", Tides Of Man conserve sa configuration instrumentale et sort son deuxième album "Every Nothing".

Si la décision de pratiquer un post-rock instrumental s’est faite au début dans des circonstances relativement contraintes, l’écoute de "Every Nothing" tend à prouver que Tides Of Man ne s’est pas égaré dans sa métamorphose. En effet, les Américains maîtrisent parfaitement les codes du post-rock classique. L’écriture de Tides Of Man élabore des compositions évolutives toujours portées vers l’avant, de là vient sans doute le préfixe post pour marquer une vraie différence avec les répétitions cycliques de motifs du mouvement rock (couplets, refrains). Autre distance avec le rock classique, une utilisation des instruments en combinaison pour tisser des ambiances plutôt que de manière plus cloisonnée et soliste. Enfin, le post-rock de Tides Of Man prend le temps de se développer, rejette l’urgence et la précipitation, en privilégiant les tempi lents, voire très lents (‘Old 88’). Seul ‘Everything Is Fine, Everyone Is Happy’, qui a des parentés avec Amplifier, sort de ce cadre de modération avec son orientation épique.

Une écoute dans des conditions propices à l’évasion révèle toutes les qualités de la musique de Tides Of Man. La première de toutes est probablement sa capacité à générer des images chez l’auditeur, notamment toute une palette d’impressions que seule la nature rend possible. A l’instar d’un Oceansize, les deux guitares s’accordent dans un enchevêtrement de textures qui façonnent autant d’atmosphères oniriques, de sensations d’élévation et de suspension (‘Static Hymn’, ‘Mercury Fields’, ‘Far Off’, ‘Infinite Ceiling’). Tides Of Man fait preuve d’une maturité dans son approche du post-rock en ne cédant jamais à la facilité du contraste trop évident. Ainsi, les montées en intensité sont assez parcimonieuses pour se détacher clairement, comme dans les envolées de ‘Old 88’, ‘Static Hymn’ ou ‘Outside Ourselves’. Mélodiquement la sobriété est de rigueur, l’ostentation contenue. Les harmonies sont assez subtiles pour capter l’attention sans se donner à la première découverte, en cela ‘New Futures’, ‘Death Is No Dread Enemy’ ou ‘Keep Telling Yourself’ font démonstration.

"Every Nothing" s’affirme comme une découverte post-rock de premier plan qui ravira les amateurs du genre et pourra en convertir d'autres grâce à son accessibilité. Les Floridiens ont enfanté une œuvre immersive pourvoyeuse d'une douce mélancolie, une invitation idéale pour les rêveries solitaires.

Plus d'information sur https://tidesofman.bandcamp.com/



GROUPES PROCHES:
GOD IS AN ASTRONAUT, LONG DISTANCE CALLING, TOUNDRA

LISTE DES PISTES:
01. Static Hymn (04:12)
02. Mercury Fields (05:26)
03. New Futures (04:05)
04. Far Off (02:46)
05. Old 88 (04:38)
06. Waxwing (05:57)
07. Keep Telling Yourself (02:40)
08. Everything Is Fine, Everyone Is Happy (04:33)
09. Death Is No Dread Enemy (07:18)
10. Outside Ourselves (06:20)
11. Mosaic (04:45)
12. Infinite Ceiling (05:13)


FORMATION:
Alan Jaye: Basse
Daniel Miller: Guitares
Josh Gould: Batterie
Spencer Gill: Guitares


TAGS:
Dépaysant, Instrumental, Intimiste, Mélancolique, Planant, Romantique, Space
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TIDES OF MAN
DERNIERE ACTUALITE
Sortie du nouvel album de TIDES OF MAN en août
Toutes les actualités sur TIDES OF MAN
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TWO OF A KIND: Rise (2018)
A.O.R. "Rise" est une gemme indispensable taillée dans le rock US cristallin et sentimental.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MYSTERY: Lies And Butterflies (2018)
ROCK PROGRESSIF Composition, production, interprétation, tout est parfait sur cet album, assurément la plus grande réussite de Mystery à ce jour.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIDES OF MAN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020