GROUPE/AUTEUR:

KRAKOW

(NORVÈGE)

TITRE:
MINUS (2018)
LABEL:
KARISMA RECORDS
GENRE:
POST METAL

"S'il porte mal son nom, "Minus" n'en demeure pas moins un disque difficile à cerner, techniquement maîtrisé mais dont le menu manque de cohérence, de liant, malgré de très belles idées et une incontestable puissance émotionnelle."
CHILDERIC THOR - 24.10.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
La présence dans ses rangs de musiciens chevronnés issus du creuset extrême norvégien dont Frode Kilvik (Aeternus, Taake) ou le batteur d'Orkan, Rune Nesse, qui l'a rejoint depuis peu après avoir remplacé l'actuel cogneur de Kampfar (Ask), ne doit pas vous abuser : Krakow ne noue aucun lien, si ce n'est humain donc, avec le black metal. Mais cela ne nous en dit pas plus sur sa musique parfois maladroitement définie comme du stoner, genre dont on peine pourtant à trouver la moindre empreinte dans ce metal aux traits certes assez lourds mais trop avant-gardistes pour être enfermé entre les frontières d'une case qu'il enjambe allègrement.

Que "Minus", quatrième effort des Scandinaves, ait été enfanté dans la douleur et la difficulté n'étonne pas, tant son écoute laisse une impression sinon d'inachevé, du moins de morcellement comme si, d'une certaine manière, plusieurs albums cohabitaient en son sein. Ce qui rend encore plus ardue la description d'un groupe qui semble plus que jamais être le laboratoire sonore de musiciens désireux de s'évader du carcan où l'art noir les enferme. Si, tour à tour rocailleuses ou aériennes, les guitares plantent un décor post metal, le chant évoque, par sa force émotionnelle et sa théâtralité mélancolique, un metal atmosphérique voire progressif, celui de Tool par exemple.

Alors qu'il s'ouvre sur deux titres trapus, 'Black Wandering Sun' puis 'Sirens', qui ne sont pas les plus intéressants car brouillons malgré de belles idées et la présence de Phil Campbell (Motörhead) sur le premier des deux, "Minus" prend ensuite un autre chemin, plus convaincant même s'il n'échappe pas toujours à une forme d'éparpillement qui donne à ces compositions des allures d'ébauches ('Tilaus'). Sinueuse et accidentée, cette route est entamée par 'The Stranger' dont on aime la rythmique mangeuse d'espace, les vocalises tragiques et la tension noire qui le vrille dans ses soubassements granitiques. Tension qui couve également sous la surface de 'From Fire, From Stone', qu'un final d'une dureté abrasive enfonce dans les profondeurs d'un cratère sans fin. Quant au titre éponyme, il étire sur presque dix minutes un puissant relief instrumental édifié par un groupe à l'unisson d'une beauté âpre et orageuse.

S'il porte mal son nom, "Minus" n'en demeure pas moins un disque difficile à cerner, techniquement maîtrisé mais dont le menu manque de cohérence, de liant, malgré de très belles idées et une incontestable puissance émotionnelle.

Plus d'information sur http://www.krakowofficial.com/



GROUPES PROCHES:
ISIS, MASTODON, HAUCHARD

LISTE DES PISTES:
01. Black Wandering Sun
02. Sirens
03. The Stranger
04. From Fire, From Stone
05. Minus
06. Tidlaus


FORMATION:
Ask Ty Arctander: Batterie
Frode Kilvik: Chant / Basse
Kjartan Grønhaug: Guitares
René Misje: Chant / Guitares
Phil Campbell: Guitares / Invité


TAGS:
Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KRAKOW
DERNIERE ACTUALITE
KRAKOW: Minus
Toutes les actualités sur KRAKOW
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RISE PEOPLE, RISE: ...and Rise People, Rise! (2018)
ROCK Troisième EP d'un trio français qui présente un visage assez riche gorgé d'avant-garde et de Rock In Opposition.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AFTER NATIONS: Consteleid (2018)
ROCK Trio instrumental débordant d'énergie et d'idées, After Nations devrait intéresser les amateurs de The Mars Volta et ceux qu'une expérience rock-psychédélique un peu remuante n'effraie pas.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KRAKOW
KRAKOW_amaran
Amaran (2015)
4/5
-/5
KARISMA RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
KRAKOW_Diin
Diin (2012)
4/5
4/5
KARISMA RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020