GROUPE/AUTEUR:

MIDNIGHT

(ETATS UNIS)

TITRE:
SWEET DEATH AND ECSTASY (2017)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
BLACK METAL

"Sans s'assagir, le proto black thrash que vomit Midnight se veut de plus en plus élaboré, ce qui ne le rend que meilleur et jouissif !"
CHILDERIC THOR - 29.08.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Athenar n'est pas le genre de musicien que nous surprendrons un jour en flagrant délit d'évolution. Avec Midnight, qui se confond avec sa personne, il rumine depuis quinze ans un black metal primaire immuable, biberonné au speed façon Motörhead. Pourtant, l'homme s'avère moins rétrograde que ce que laissent supposer le contenant et le contenu de "Satanic Royalty" puis "No Mercy For Mayhem", deux méfaits qui lui ont permis de se tailler une réputation quasi culte au sein de l'underground, terrain préparé par une multitude de démos crachées avec la frénésie d'un diarrhéique sévère, entre 2003 et 2011.

Moins cradingue qu'il n'en a donc l'air, son proto black ne s'interdit ainsi pas quelques échappées mélodiques, qui le rend au final étonnamment accrocheur malgré tout l'arsenal démoniaque à base de sexe et de blasphèmes qu'il trimbale en guise de cartouchière. Contrairement aux médiocres qui prennent soin de se planquer derrière une vitrine bordélique au nom d'une authenticité factice, l'Américain est un mercenaire chevronné doublé d'un excellent compositeur, certes fidèle au style qu'il besogne et dont il ne se départira jamais, sans pour autant être sourd à de salutaires renouvellements.

Comme son devancier dominait déjà de la tête et des épaules son originel prédécesseur, "Sweet Death And Ecstasy" témoigne que Midnight mérite mieux que cet apparat bas du front, n'hésitant pas "progresser", dans les limites imposées par le genre s'entend. Toujours pas de claviers à l'horizon ni aucun artifice ou kyste extérieur mais une propension bienvenue à serrer le frein à main plus que de coutume qui pousse ce troisième album dans les abysses d'un puits ténébreux d'où s'échappent des émanations lourdes et evil.

Entame venimeuse, 'Crushed By Demon' se présente ainsi sous la forme d'une longue reptation clouée au sol par un tempo mazouté. Tout aussi implacable se veut 'Here Comes Sweet Death' dont le pouls hypnotique lui confère un caractère groovy et rock'n'roll. Et que dire de 'Before My Time In Hell', conclusion longue de plus de six minutes, sombre et rampante mais sabrée d'éruptions guitaristiques presque lumineuses.

Ceci étant, la signature du maître des lieux demeure indélébile, faite de riffs hurlants au goût de rouille et de vocalises biberonnées au Destop qui raclent et décrassent. Il n'a pas davantage renoncé à foncer pied au plancher, gonflé d'une énergie punk, à l'image des 'Poison Thrash', 'Melting Brain' et autre 'Rabid !' Le tout se repaît dans le stupre le plus dégueulasse, comme l'illustrent aussi bien la pochette exquise et une saillie véloce telle que 'Penetratal Ecstasy'.

Ne franchissant que de peu la demi-heure, l'album fonce très vite, même complété d'un second disque gavé de versions démos. Mais, incontestablement et sans aller jusqu'à dire que Midnight s'assagit avec le temps, le fait est que son black/thrash se révèle de plus en plus élaboré sinon plus nuancé, justifiant encore une fois la stature culte de l'Américain.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/athenarsmidnight



GROUPES PROCHES:
MANILLA ROAD, SODOM

LISTE DES PISTES:
01. Crushed By Demons
02. Penetratal Ecstasy
03. Here Comes Sweet Death
04. Melting Brain
05. Rabid!
06. Bitch Mongrel
07. Poison Trash
08. Before My Time In Hell
09. Titre Inconnu
10. Titre Inconnu
11. Titre Inconnu
12. Titre Inconnu
13. Titre Inconnu
14. Titre Inconnu
15. Titre Inconnu
16. Titre Inconnu
17. Titre Inconnu
18. Titre Inconnu
19. Titre Inconnu
20. Titre Inconnu


FORMATION:
Athenar: Chant / Guitares / Basse / Batterie

TAGS:
Dissonant, Old School, Punk, Raw, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIDNIGHT
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEE SNIDER: For The Love Of Metal (2018)
HEAVY METAL Le légendaire frontman réussit à s’imposer sur de nouveaux territoires métalliques tout en les marquant de son sceau inimitable pour une collection de titres imparables.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DOWNRIVER DEAD MEN GO: Departures (2018)
POST ROCK Un bel album de post rock atmosphérique conseillé à ceux qui apprécient les ambiances (très) dépressives.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIDNIGHT
MIDNIGHT_Satanic-Royalty
Satanic Royalty (2011)
3/5
-/5
HELLS HEADBANGERS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020